Alouettes

Cahier de jeux | Les Alouettes dominent avec 51 points

Crédit photo : Scott Grant

C’est avec 13 Québécois dans sa formation que les Alouettes de Montréal étaient à Ottawa pour affronter le Rouge et Noir après deux défaites consécutives. Ce match est le premier de quatre affrontements entre ces deux équipes et les Alouettes ont fait comprendre aux Rouge et Noir que la saison sera longue pour eux. Montréal l’a emporté par la marque de 51-29 à la Place TD et retrouve le chemin de la victoire après deux défaites dont une vendredi dernier face à Hamilton.

Par ailleurs, dans ce match, statistique amusante sur la formation du Rouge et Noir, il y avait quatre joueurs dont leur nom de famille était Davis. En effet Dominique Davis, Justin Davis, Ryan Davis et Reshaan Davis étaient tous de la formation, et aucun des quatre n’a un lien de parenté avec un autre.

Première demie déterminante et soulageante

Pour la première fois de la saison, les Alouettes de Montréal ont été la première équipe à s’inscrire au pointage. David Côté a réalisé un botté de placement qui a donné les devants aux Alouettes 3-0 sur la première séquence offensive du match.

Un peu plus tard au premier quart, à la suite d’une interception de Greg Reid qui a donné un excellent positionnement à l’attaque des Alouettes, Vernon Adams Jr. a lancé une passe de 34 verges dans la zone des buts pour Eugene Lewis qui a inscrit le touché. Son premier majeur de la saison a donné les devants 10-0 aux Alouettes après le converti réussi par David Côté.

Crédit photo : Scott Grant

Avec 10 minutes à faire à la demie, une belle séquence des Alouettes s’est terminée avec une passe de touché pour Jake Wieneke qui inscrit déjà son troisième touché de la saison. Sur cette séquence, on a surtout pu remarquer la concentration et la patience de Vernon Adams Jr. qui a fait une passe parfaite.

À la fin de la demie, Adams Jr. réussit à se défaire de la pression, et il réalise une passe magistrale de 39 verges à Eugene Lewis qui inscrit son deuxième touchée du match alors qu’il a été complètement oublié dans le coin de la zone des buts. Ce qui est notamment impressionnant à propos de cette séquence à l’attaque, c’est qu’il n’y a pas eu beaucoup de jeux. Ce n’est seulement qu’un très gros jeu spectaculaire comme l’attaque des Alouettes nous avait si bien montrés en 2019. La magie est-elle revenue?

Statistique à la mi-temps

À la mi-temps, Montréal menait 27-13. C’est donc dire qu’en une moitié de match, le pointage était plus élevé que la dernière rencontre assez endormante des Alouettes.

Par ailleurs, juste en regardant les statistiques, on peut constater que Vernon Adams Jr. était déjà en meilleur état. Après 30 minutes, il était 11 en 15 pour les passes, ce qui lui donnait un total de 174 verges, en plus de trois touchés par les voies aériennes. Cinq receveurs ont capté des passes, dont trois joueurs que leur gain moyen était de plus de 10 verges.  

Du côté d’Ottawa, c’était assez difficile, Matt Nichols a été sorti du match par son entraîneur après avoir été 2 en 5 et 23 verges de gain. Dominique Davis a très bien fait en relève pour sa part en étant 10 en 12 et 108 verges. Toutefois, son équipe tirait quand même de l’arrière par deux touchés à la mi-temps.

Statistique finale

Vernon Adams Jr. a terminé avec des statistiques plus que fantastiques. Il a conclu la rencontre 18 en 23, quatre passes de touchés et 288 verges de gain par la voie des aires. Deux des receveurs des Alouettes ont eu plus de 100 verges par la passe, c’est-à-dire Eugene Lewis et Jake Wieneke, qui ont tous les deux inscrits deux touchés. Montréal termine donc le match avec 471 verges récoltées en 60 minutes.

Amené en remplacement, Dominique Davis n’a pas mal jouer pour le Rouge et Noir, 23 en 33 pour les passes, et 291 verges par la passe en plus de deux touchés. Les Alouettes ont juste été trop forts.

Une attaque explosive

Est-ce pour un seul match ou c’est que les Alouettes se sont envolés et rien ne les arrêteront? Montréal a connu leur meilleur match offensif de la saison dans tout la LCF. Vernon Adams Jr. a multiplié les passes de touchés, les passes de ce dernier étaient très précises et les receveurs ont bien capté. La ligne défensive d’Ottawa a eu beaucoup de difficulté à s’approcher de la pochette des Alouettes et de faire des sacs du quart, ce qui s’explique par l’excellente prestation de la ligne offensive des Alouettes qui a été phénoménale.

Il ne faut toutefois pas s’attendre à ce que tout soit parfait et que la saison soit sauvée, car on s’attendait à ce qu’Ottawa ait de la difficulté et se retrouve au quatrième rang de la division. Lorsque Montréal affrontera des puissances, il faudra que l’équipe réussisse à être dominante, plutôt qu’être dominé comme les dernières semaines.

Montréal a officiellement marqué le plus de points dans un match pour une équipe depuis le début de la saison. L’ancienne marque était de 33 points obtenus par les Roughriders de la Saskatchewan. Montréal avait eu 30, 22 et 10 points lors de ces trois premiers matchs.

La preuve que l’attaque de Montréal a été dominante, ce n’est seulement qu’avec 1:40 au match que les Alouettes ont effectué leur premier dégagement à la suite d’un troisième essai. En effet, Joseph Zema a réalisé un seul dégagement. En comparaison, il en avait fait cinq lors du premier match, sept lors du deuxième et 10 contre Hamilton vendredi dernier. Un seul dégagement lors d’un match est excessivement rare.

Les unités spéciales en arrachent

Pour un deuxième match consécutif, les Alouettes ont accordé un très gros retour sur les unités d’après botté. Le retourneur du Rouge et Noir Devonte Dedmon a fait un retour de 75 verges pour amener Ottawa à réussir un placement. C’est inquiétant puisque les Alouettes semblent à avoir de la difficulté ces temps-ci à bien défendre sur les couvertures de botté. La défensive fait tout un boulot, mais le positionnement accordé par les unités spéciales fait en sorte que l’autre équipe peut faire des points sans même avoir des gains à l’attaque.

De plus, excepté le premier match de la saison où Mario Alford a été sensationnel en marquant un touché sur un retour, c’est plutôt tranquille sur l’unité de retours de bottés chez les Alouettes. Les unités spéciales sont tellement importantes dans la LCF qu’il faut que Montréal règle ce problème.

Les Alouettes quittent donc pour une semaine de congé après une victoire qui fera du bien. Les Moineaux seront de retour en action le 18 septembre contre les Lions de la Colombie-Britannique dès 19h au Stade McGill

***

Surlebanc.ca est avant tout un podcast que l’on peut écouter sur plusieurs plateformes, entre autres sur sa page Facebook.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut