Canadiens

Ces joueurs dans la course aux trophées individuels

Tyler Toffoli , Rich Lam/Getty Image

Depuis le début de la saison de la LNH, certains joueurs se sont mis en bonne position pour remporter des trophées individuels en 2021.

Voici donc des trophées qui semblent destinés à certains joueurs à l’approche de la mi-saison.

Maurice-Richard

Ce n’est pas une surprise de voir les noms d’Auston Matthews et de Connor McDavid aux 1er et 3e rangs des buteurs de la LNH. Toutefois, il y a un joueur qu’on ne s’attendait pas à faire partie de la course pour l’obtention du trophée Maurice-Richard, soit celui de Tyler Toffoli qui est présentement au 2e rang du circuit avec 15 buts.

Tyler Toffoli, Rich Lam/Getty Images

Pour mettre en perspective, Tyler Toffoli a 15 buts en 24 matchs. Dans une saison complète, ce rythme de 0,625 but par match donnerait une saison de 51 buts au nouvel attaquant des Canadiens.

À titre de comparaison, les joueurs qui étaient en lice les dernières années ne sont même pas proches de Toffoli. En effet, Alexander Ovechkin n’a que 8 buts cette saison, tout comme John Tavares. Leon Draisaitl fait un peu mieux, mais il n’a tout de même que 10 filets.

Il serait très surprenant que Toffoli poursuive sur cette lancée et qu’il demeure parmi les meilleurs marqueurs d’ici la fin de l’année, mais, pour l’instant, il y est et c’est très bien comme ça pour les partisans des Canadiens.

Cela illustre aussi l’importance de cette acquisition de Marc Bergevin pour son club. Et dire que Toffoli coûte seulement 4 250 000 $ sur la masse salariale des Canadiens pour encore quelques années… S’il peut s’inscrire au pointage de façon régulière, Montréal aura réalisé le plus gros vol de l’année sur le marché des joueurs autonomes.

Norris | Petry en nomination?

Crédit photo : NHL.com

L’année dernière, Roman Josi a remporté le trophée Norris devant Victor Hedman malgré que celui-ci ait connu une année spectaculaire. Cette année, le grand défenseur suédois consolide encore sa place parmi les meilleurs défenseurs de la LNH.

Toutefois, il y a quelques joueurs qui pourraient se retrouver en nomination en sa compagnie. Cale Makar pourrait bien être nommé pour la première fois de sa carrière, tout comme Jeff Petry des Canadiens de Montréal. À la mi-saison, Petry est le deuxième meilleur pointeur chez les défenseurs avec 23 points en 24 matchs. Il est le meilleur marqueur avec neuf buts et il a une excellente fiche de +15, bon pour le deuxième rang chez les défenseurs. Il est seulement devancé par son coéquipier Joël Edmundson qui est à +22 !

Bref, Jeff Petry aurait plusieurs raisons de se retrouver parmi les finalistes pour le trophée Norris, ou au moins faire partie des discussions afin de faire partie des nommés.  

Calder | Course serrée chez les attaquants

Chez les recrues, Alexis Lafrenière était vu par plusieurs comme étant le seul lauréat possible pour remporter le trophée Calder. Il faut mentionner que s’il ne le remporte pas, ce n’est pas si grave. Son talent est indéniable et c’est souvent un concours de circonstances. De plus, ce trophée ne veut pas dire grand-chose non plus lorsqu’on remarque quelques joueurs qui l’ont remporté et qui n’ont pas eu une si grande carrière : Jeff Skinner, Tyler Myers, Steve Mason, Andrew Raycroft, Barrett Jackman et bien d’autres. Donc, que Lafrenière ne soit pas nécessairement perçu comme un possible candidat à ce temps-ci de l’année n’est pas inquiétant.

Il y a trois attaquants qui sortent du lot pour ce trophée. Tout d’abord, l’attaquant du Wild Kirill Kaprizov épate les amateurs en étant l’une des raisons qui expliquent le succès du Minnesota cette année. Avec 19 points en 23 matchs, la recrue du Wild est présentement sur une moyenne de 0,83 point par match, ce qui l’amène à une projection de 46 points à sa saison recrue. Cela est excellent.

Tim Stutzle. Crédit photo : The Canadian Press

Sinon, il y a deux joueurs des Sénateurs d’Ottawa qui pourraient se rapprocher du titre de la recrue de l’année. Tout d’abord, le troisième choix du dernier repêchage Tim Stützle est tout feu tout flamme et est vraiment impressionnant à Ottawa. Les Sénateurs sont plaisants à regarder notamment grâce à lui, et ce, malgré son lent début de saison et une adaptation un peu difficile. Toutefois, sa fiche de -14 peut jouer contre lui.

L’autre recrue des Sénateurs qui peut se considérer comme une possible recrue par excellence est Josh Norris. Il était très bon dans la LAH l’an dernier avec Belleville, se retrouvant même sur la première équipe d’étoile du circuit. Cette année, avec une jeune équipe à Ottawa, il a beaucoup de temps de glace et fait regretter grandement les Sharks de San Jose de l’avoir échangé en retour d’Erik Karlsson.

Vézina | Une première pour Fleury?

Marc-André Fleury. Crédit photo : Getty images

Quelques gardiens se démarquent cette année dans la LNH. Bien sûr, il y a Carey Price avec son équipement qui change tous les jours, mais il y en a d’autres qui se démarquent avec leurs performances.

L’un de ceux-là est Marc-André Fleury. La fierté de Sorel a repris le poste de gardien de but numéro un avec les Golden Knights et ses performances sont excellentes. Quatre jeux blancs en 16 matchs, uniquement quatre défaites et une excellente moyenne d’efficacité de .943, soit la meilleure de toute la LNH pour un gardien ayant joué plus de cinq matchs.

Potentiellement en lice avec lui pour le trophée Vézina, Andrei Vasilevskiy, le grand gardien du Lightning est encore très solide devant la cage du Lightning, qui est l’équipe la plus complète de la LNH.

***

Surlebanc.ca est avant tout un podcast que l’on peut écouter sur plusieurs plateformes, entre autres sur sa page Facebook

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut