AHL

Le Rocket de Laval est (bientôt) de retour!

Alex Belzile (Source d'image:Vincent Éthier)

La saison de la AHL débute cette semaine après 11 mois d’absence. Même si l’on ne sait pas ce qui se passera dans le futur, une chose demeure certaine : ces joueurs avaient hâte de revoir de l’action.

Toutefois, pour les joueurs du Rocket de Laval et des quatre équipes de la division canadienne de la AHL (Toronto, Belleville, Manitoba et Stockton), le début de saison sera retardé en raison de problèmes logistiques. Il n’en demeure pas moins que ce sera très intéressant de suivre cette équipe et voici quelques raisons.  

Devant le filet

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Même si Joël Bouchard a préconisé un système d’alternance en 2019-2020, on se doute que Cayden Primeau sera le gardien de but numéro un de l’équipe en 2021. Primeau en sera à sa deuxième saison dans la LAH et il voudra prouver qu’il peut progresser et devenir un gardien en devenir dans la LNH, que ce soit avec Montréal ou ailleurs.

Il y a deux cas mystérieux dans les filets à Laval. Michael McNiven n’a jamais su garder un poste régulier dans la LAH. Que ce soit comme partant ou substitut, il se retrouvait toujours dans la ECHL. Il sera donc intéressant de le voir cette année alors qu’il devrait avoir davantage d’occasions de se faire valoir.

L’autre gardien mystérieux est Vasili Demchenko. Qui? C’est pour ça que c’est un cas mystérieux. Le gardien russe a quitté la KHL afin de venir jouer pour le club-école des Canadiens, voire même dans la ECHL. C’est assez rare qu’un gardien quitte la Russie ou l’Europe pour des niveaux inférieurs en Amérique du Nord, donc il sera intéressant de voir si son potentiel l’amènera dans la LNH ou bien éventuellement à Trois-Rivières dans quelques mois, lorsque cette organisation sera en fonction.

À la ligne bleue

C’est l’année Josh Brook. Il ne faut pas lui mettre de pression, mais ce sera déterminant pour son futur avec l’organisation. Brook avait terminé son stage junior sur une excellente lancée, faisant croire qu’il allait être rapidement un joueur de la LNH comme l’ont fait si facilement Victor Mete et Noah Juulsen. Toutefois, sa première saison avec le Rocket a été moins productive que ce à quoi on pouvait s’attendre et plusieurs se posent la question s’il a déjà plafonné puisqu’il ne joue pas comme un joueur près de la LNH. C’est pourquoi, cette année, étant donné qu’il connait déjà l’environnement etl’équipe d’entraineurs, sa progression sera importante. Il n’y aura plus d’excuses, il devra montrer ce qu’il peut faire.

Il sera aussi intéressant de voir la progression de Gustav Olofsson et d’Otto Leskinen. Les deux défenseurs devront se signaler à être soit des joueurs qui aspirent à la LNH, soit des défenseurs de la LAH. Olofsson, ancien choix de deuxième ronde du Wild, a joué une cinquantaine de matchs dans la LNH, mais retourne toujours bredouille dans la LAH par la suite. Il lui manque un petit quelque chose qui lui permettrait d’être un réserviste dans la LNH. Le défenseur finlandais en était quant à lui à sa première saison en Amérique du Nord l’an dernier. Il a donc vécu sa période d’adaptation et on verra bien s’il peut continuer de s’améliorer et éventuellement faire partie de la LNH. Une saison déterminante pour ces deux défenseurs.

Retour du capitaine

Xavier Ouellet (Source d’image:Vincent Éthier)

Nonobstant, le coeur et l’âme de la défensive du Rocket sera sans aucun doute le capitaine de la formation Xavier Ouellet. Celui qui a de l’expérience dans la LNH et qui a été dans la formation des Canadiens lors des dernières séries éliminatoires voudra prouver qu’il est du calibre de la LNH, qu’il peut revenir et qu’il peut jouer autant à gauche et à la droite. Toutefois, il faut surtout se rappeler qu’il sera un membre important de la défensive, puisque celle-ci comptera sur beaucoup de jeunes joueurs.

L’offensive

Lors des derniers matchs du Rocket la saison 2019-2020, c’était Charles Hudon et Jesperi Kotkaniemi qui menaient l’offensive. Cette année, ce sera différent : Hudon est rendu en Europe et Kotkaniemi est un membre important de la formation montréalaise. Cependant, le Rocket retrouvera son cœur à l’attaque Alex Belzile. Celui qui s’est blessé en décembre la saison dernière et qui ne devait plus rejouer de l’année a participé à ses premiers matchs dans la LNH avec les Canadiens en séries. Il sera le leader offensif du Rocket.

Il n’y aura pas que Belzile qui fera scintiller la lumière rouge au Centre Bell. Yannick Veilleux était sur une séquence de 12 buts et 20 points en 26 matchs l’an dernier, ce qui lui a valu un nouveau contrat, puisque la majorité de ses points ont été inscrits au moment où il était sous essai professionnel.

Il y a un autre joueur qui devrait être dominant à l’attaque, et ce n’est vraiment pas sarcastique ou ironique, mais il s’agit de Jordan Weal. Il a quand même passé les trois dernières saisons dans la LNH, réussissant à jouer sur les avantages numériques, donc il faut s’attendre à ce qu’il produise bien avec le Rocket. D’autant plus qu’il a toujours eu d’excellentes statistiques dans la LAH, du temps où il était à Lehigh Valley et à Manchester.

Deux Québécois à surveiller

Rafaël Harvey-Pinard. Crédit photo : LHJMQ en provenance de La Presse

Deux jeunes joueurs québécois seront à surveiller avec le Rocket en 2021. Il s’agit de Rafaël Harvey-Pinard et de Joël Teasdale.

RHP entame sa première saison professionnelle, lui qui a eu du succès partout où il est passé. Par ailleurs, il ne serait même pas surprenant qu’il termine au sommet du classement des marqueurs du Rocket tellement qu’il sera un joueur aimé par Joël Bouchard et les partisans vont voir (si possible) à quel point il est déterminé, travaillant et un joueur très sous-estimé.

Du côté de Joël Teasdale, il faudra être patient puisque son dernier match officiel était il y a très longtemps à cause d’une blessure. Il a mentionné dernièrement qu’il se donne du temps avant d’arriver dans la LNH, mais il y croit encore, et tous ceux qui le connaissent y croient aussi. Teasdale est un excellent joueur qui charmera les partisans du Rocket notamment en raison de son talent, mais également de son désir de victoire.

Bref, ceux qui veulent voir des talents québécois à Laval seront comblés de voir ces deux joueurs à l’œuvre.

L’avenir du CH à Laval plus rapidement

Étant donné que l’OHL et la WHL n’ont toujours pas repris leurs activités, quelques jeunes joueurs d’âge junior peuvent participer aux matchs du Rocket grâce à des essais professionnels. C’est le cas de l’attaquant Jan Mysak et des défenseurs Kaiden Guhle, Gianni Fairbrother et Jacob Leguerrier. Guhle, récent premier choix des Canadiens, pourra montrer dès le début de la saison les raisons qui ont fait de lui un choix de première ronde. Il pourra également bénéficier des conseils de Joël Bouchard, Daniel Jacob et Alexandre Burrows, ce qui sera bénéfique pour lui.

Jan Mysak a très bien représenté la République Tchèque au dernier Championnat du monde de hockey junior. Il pourra sûrement produire au niveau de la LAH, lui qui a déjà eu de l’expérience au niveau professionnel dans son pays. Quant aux deux autres, il n’y a pas d’attentes envers eux. Toutefois, ils pourront très bien s’adapter au style de jeu du Rocket puisqu’ils seront fort probablement encore membres de l’équipe la saison prochaine.

Bref, une saison très attendue pour le Rocket de Laval.

***

Surlebanc.ca est avant tout un podcast que l’on peut écouter sur plusieurs plateformes, entre autres sur sa page Facebook

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut