Hockey

Le Lightning, seul en tête de la Centrale?

crédit photo : Compte twitter @TBLightning

Les nouvelles divisions de la LNH créeront plusieurs rivalités, plusieurs affrontements qui créeront des guerres et certaines équipes devront accepter leur sort de ne pas faire les séries éliminatoires. Après l’article sur la division Nord et la division Est, il est temps de s’intéresser à la division Centrale de la LNH.

Il s’agit d’une division qui peut être décrite comme celle qui réunit les équipes restantes de la LNH, puisqu’il n’y a pas tant de logique dans la proximité de ces équipes. Il sera intéressant de voir si un mauvais départ laissera des traces dramatiques pour certaines d’entre elles. Que faut-il retenir de cette division? Qui sont les quatre équipes qui se qualifieront pour les éliminatoires de la LNH?

Voici les grands titres pour chaque formation.

Hurricanes de la Caroline

Les Hurricanes de la Caroline sont en constante progression au fil des saisons. Malgré leur élimination hâtive la saison dernière face aux Bruins de Boston, les Hurricanes demeurent une formation très dangereuse dans la LNH. Sebastian Aho, Teuvo Teravainen et Andrei Svechnikov seront encore une fois les vedettes à l’attaque de cette équipe. Teravainen nous a présenté ses talents de passeur l’an dernier, Aho a fait voir tout son talent à la LNH et Svechnikov a montré qu’il savait marquer des buts spectaculaires.

Leur défensive sera encore excellente. Dougie Hamilton a trouvé comment être dominant dans la LNH, puis Jaccob Slavin, Brady Skjei et Brett Pesce seront énormément utiles à la Caroline. En fait, les Hurricanes comportent potentiellement l’un des trois meilleurs noyaux défensifs de la LNH.

La seule incertitude est devant les filets. James Reimer et Petr Mrazek ne sont pas ce que l’on peut considérer comme des gardiens élites. Ils ont eu des lacunes par le passé et il y a toujours la probabilité qu’ils arrêtent subitement d’être meilleurs que ce qu’ils sont. On se rappelle qu’ils avaient respectivement quitté les Red Wings et les Panthers, car ils n’étaient plus assez bons.

Bref, on ne sait pas ce que l’avenir réserve aux Hurricanes, mais leurs joueurs à l’attaque et à la défensive devraient leur permettre de faire les séries, potentiellement à la troisième place au classement de cette division.

Blackhawks de Chicago

Jonathan Toews, Kirby Dach, Brent Seabrook et Alexander Nylander. Qu’ont-ils en commun? Ils sont les quatre sur la liste des joueurs blessés des Blackhawks de Chicago. Cela fera très mal au Blackhawks de perdre leur capitaine, leur jeune joueur vedette, leur défenseur vétéran d’expérience et l’un de leurs jeunes attaquants prometteurs. Ce sera donc à Patrick Kane, Alex Debrincat et Dominik Kubalik de tout reprendre en main à Chicago. À la défensive, Duncan Keith sera le vétéran d’une défensive quand même fragile. Adam Boqvist et Nikita Zadorov trouveront peut-être le temps long dans la ville des vents.

Toutefois, la très grosse faiblesse des Blackhawks sera devant les filets. Collin Delia et Malcolm Subban seront les gardiens des Blackhawks. Ce n’est pas très rassurant puisqu’aucun des deux n’est vraiment un gardien numéro un. Toutefois, rien ne dit qu’ils ne peuvent pas s’améliorer et devenir d’excellents gardiens. On va leur laisser une chance.  

Blue Jackets de Columbus

Il y a trois choses d’inévitables dans la vie : la vie, la mort et le canon des Blue Jackets qui donne encore des sueurs froides à Al Montoya. Cette année, le canon à Columbus devrait encore faire du bruit puisque Pierre-Luc Dubois a finalement signé son contrat. Il sera donc présent cette saison avec les Blue Jackets. Par ailleurs, Cam Atkinson, Boone Jenner et Nick Foligno continueront de faire produire les Jackets. Il ne faut pas oublier l’ajout de Max Domi. Celui-ci voudra faire oublier son séjour à Montréal en mangeant les bandes, comptant des buts et montrant tout ce qui est capable de faire. Il a été chassé de Montréal et, en tant que joueur fier, il fera tout pour faire regretter cette transaction à Marc Bergevin.

Toutefois, il est impensable de penser au Blue Jackets sans regarder leur défensive. Ils ont fort probablement la meilleure paire de la LNH en Seth Jones et Zach Werenski. Ces deux défenseurs sont dominants soir après soir et ne laissent aucune chance aux attaquants adverses. Dans les filets, le tandem entre Elvis Merzlikins (et non Presley) et Joonas Korpisalo est très intéressant, car ces deux gardiens se partageront vraisemblablement la tâche à 50-50 devant le filet. Ils ont le potentiel de faire gagner soir après soir, ce qui n’est pas le cas de chaque équipe. En effet, certaines équipes paraissent beaucoup plus faibles lorsque le gardien substitut entre dans la mêlée, une situation qui n’arrivera pas à Columbus.

Columbus devrait être des séries éliminatoires en mai prochain, mais leur rang est loin d’être certain.

Stars de Dallas

Miro Heiskanen Crédit photo : Getty images

Les finalistes de la récente finale de la Coupe Stanley retrouveront leur tandem par excellence, puisqu’Anton Khudobin et Ben Bishop (Bishop blessé en début de saison) reviendront en forme devant les filets de Stars pour les séries. La force des Stars cette année sera la défensive, puisqu’avec l’excellence de John Klingberg, la domination du jeune Miro Heiskanen et l’éclosion de Jamie Oleksiak, Dallas sera dominant à la ligne bleue. Esa Lindell complète d’ailleurs très bien le top 4 à la défense de la formation texane.

À l’attaque, la jeunesse fera en sorte qu’il y aura une panoplie de buts marqués. Roope Hintz, Joël Kiviranta et Denis Gurianov forment l’avenir du club à l’attaque. De plus, Jamie Benn, Joe Pavelski et Alexander Radulov entourent très bien ces jeunes joueurs. On ne sait pas quand Tyler Séguin pourra revenir cette saison, mais le mix entre la jeunesse et la vieillesse forme un beau mélange dans cette équipe. L’équipe devrait faire les séries assez facilement cette saison.   

Red Wings de Detroit

Les Red Wings ne sont plus ce qu’ils étaient il y a 10 ans. Ils sont dans les bas-fonds de la LNH, mais ce ne sera pas pour encore bien longtemps. Steve Yzerman est en train de faire un vrai ménage à cette organisation et on peut croire que cette équipe redeviendra dominante d’ici peu. Même si les séries éliminatoires restent très improbables pour eux la saison prochaine, ils pourront profiter de Dylan Larkin et Anthony Mantha pour être des rouages importants à l’attaque. De plus, Tyler Bertuzzi, Vladislav Namestnikov, Adam Erne et Filip Zadina peuvent également produire offensivement.

Du côté de la défensive, c’est là qu’Yzerman devra continuer de travailler. La formation a Marc Staal et Danny Dekeyser comme première paire à la ligne bleue, ce qui est nettement la pire première paire de la LNH.

Mais, avec l’arrivée de renfort tel que l’Allemand Moritz Seider à compter de septembre prochain, ce sera bien intéressant de voir comment l’équipe changera. Dans les filets, Thomas Greiss et Jonathan Bernier devront se battre tous les soirs, mais ils seront en mesure de donner des chances aux Wings de signer quelques victoires.

Panthers de la Floride

Les Panthers de la Floride sont année après année l’une des plus grandes déceptions de la LNH. Ils ont tout pour gagner. Ils ont l’offensive, la défensive et un excellent gardien de but. En effet, à l’attaque, Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov font la pluie et le beau temps sous le soleil de la Floride. Avec les ajouts d’Alexander Wennberg et Anthony Duclair, il devrait y avoir encore plus de buts marqués à Sunrise. À la défensive, Aaron Ekblad est toujours l’un des défenseurs les plus craints dans la LNH, bien que plusieurs le considèrent surestimé. Il demeure une pièce très importante à la formation de la Floride.

Il ne faut pas minimiser l’apport de Keith Yandle en avantage numérique. Celui-ci a été plus qu’excellent la saison dernière à ce niveau. De plus, que dire de devant les filets : Sergei Bobrovsky se doit de faire gagner la formation. Avec un énorme contrat, il doit se ressaisir après avoir été décevant la saison dernière. Bref, les Panthers doivent se mettre à gagner, sinon, cette équipe devra faire de gros changements, ou juste se laisser perdre jusqu’à ce qu’un miracle arrive.

Predators de Nashville

Le gagnant du trophée Norris, Roman Josi. Crédit photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

La ville du country devra se trouver un nouveau rythme la saison prochaine puisque les Predators vont avoir de la difficulté à sortir gagnants dans cette division. Personnellement, l’un des principaux problèmes de l’équipe est le groupe d’entraîneurs. Dans la LNH, ce n’est pas le meilleur entraîneur qui a le poste, mais bien « celui que tu connais ». C’est donc pourquoi John Hynes se retrouve derrière le banc des Predators. Était-il dans une mauvaise équipe au New Jersey pour être considéré comme un mauvais entraineur ou c’était l’équipe le problème? C’est maintenant que nous le saurons puisque l’équipe sera très bien munie.

Juuse Saros et Pekka Rinne seront encore une fois devant le filet. Un excellent duo qui donnera l’occasion à l’équipe de remporter beaucoup de victoires. Défensivement, ce n’est pas Jarred Tinordi qui retiendra l’attention, mais bien Roman Josi, Ryan Ellis et Mattias Ekholm qui demeurent année après année d’excellents défenseurs qui dominent la LNH. Les autres équipes de la division auront de la misère à attaquer le filet des Preds. À l’offensive, Filip Forsberg, Matt Duchene et Viktor Arvidsson seront encore menaçants, mais, sur papier, ce groupe d’attaquants est moins fort que les autres années.

Il s’agira d’une saison décisive pour Nashville, puisque le résultat va déterminer quelle trajectoire l’équipe devra prendre. Est-ce qu’elle restera une équipe qui peut compétitionner pour la Coupe Stanley ou bien une équipe qui devra se tourner vers la reconstruction? Bref, elle est très intrigante cette capitale du country!

Lightning de Tampa Bay

Il sera intéressant de voir ce que le Lightning de Tampa Bay pourra faire cette année sans leur vedette offensive Nikita Kucherov qui sera sur la liste des joueurs blessés pour toute la saison. Dans les filets, Andrei Vasilevskiy sera encore une valeur sûre et probablement un candidat pour le trophée Vézina à la fin de l’année. L’organisation n’a même pas besoin de se poser des questions de ce côté.

La brigade défensive du Lightning sera encore une fois très difficile à affronter. Les champions en titre de la Coupe Stanley auront le luxe d’avoir encore cette année Victor Hedman, Ryan McDonagh et Mikhail Sergachev. Ce sera dominant à la ligne bleue. Du côté de l’attaque, Brayden Point devra prendre les choses en main. Avec Kucherov absent, et Stamkos qui a été grandement blessé dans les dernières années, l’offensive misera donc sur le jeune centre de 24 ans.

Mais le Lightning ne devrait s’inquiéter : l’équipe finira logiquement au premier rang de cette division.

QUE SE PASSERA-T-IL?

Quatre de ces huit équipes seront des éliminatoires. Il y aura certainement le Lightning et les Stars à la tête de la division. Une course à quatre se dessine entre les Blue Jackets, les Hurricanes, les Panthers et les Predators pour les troisième et quatrième places. Il sera vraiment intéressant de voir lesquelles de ces équipes rateront les séries. Quant à la formation qui finira septième et huitième, ce sera Detroit et Chicago, dans l’ordre ou dans le désordre.

Mais bon, tout ça, c’est sur papier, au moment où aucun match n’est encore joué et où la COVID n’a joué aucun tour. À suivre…

***

Sur Le Banc est avant tout un podcast que l’on peut écouter sur plusieurs plateformes, entre autres sur notre page Facebook.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut