Basketball

Raptors de Toronto : reproduire l’exploit

Le Scotiabank Arena, domicile des Raptors. Crédit photo : David Cooper/Toronto Star

Lors de la saison 2018-2019, les Raptors de Toronto ont soulevé des foules. Le mouvement « We the North » a pris de l’ampleur d’un point que tout le Canada ne formait qu’un. Menée par Kawhi Leonard, l’équipe de la ville Reine a été dominante en série éliminatoire. Au premier tour, le Magic d’Orlando a bien tenté, mais il n’a fait que passer. C’est au deuxième tour, que la magie a débuté à Toronto. Rappelez-vous de ce panier mémorable lors du match ultime, avec la description incroyable à RDS.

Bref, ce panier a permis aux partisans des Raptors de rêver.

Les Raptors en séries 2019

La finale de l’Est de 2019

Les Raptors affrontaient les puissants Bucks de Milwaukee et leur joueur vedette Giannis Antetokounmpo. Les deux premiers matchs ont toutefois été en faveur de l’équipe du Wisconsin… Était-ce un deuxième échec consécutif en finale de l’Est pour les Raptors? Non! Avec Kawhi Leonard, Kyle Lowry, Pascal Siakam, Marc Gasol et Fred VanVleet, les Raptors ont eu l’électrochoc au bon moment, et ils ont vaincu Milwaukee en six matchs, grâce à quatre victoires consécutives. L’entraîneur-chef Nick Nurse avait alors réussi à accomplir ce qu’aucun autre entraîneur n’avait réussi à faire avant lui : mener les Raptors aux finales de la NBA.

Les finales de la NBA de 2019

Ce n’était pas gagné d’avance, puisque les Raptors devaient vaincre une dynastie afin de remporter le trophée Larry O’Brien. En effet, ils devaient battre Steph Curry et les Warriors de Golden State. Les Warriors avaient atteint la ronde ultime lors des quatre éditions précédentes. Golden States avait gagné trois des quatre finales, la défaite étant aux mains des Cavaliers de Cleveland.

Cette édition de la finale faisait également en sorte que c’était la première fois en neuf ans que Lebron James ne participait pas aux derniers matchs de la saison. Quand même incroyable.

Les Warriors n’ont toutefois pas démontré leur grand talent puisqu’ils ont été grandement affectés par les blessures à des joueurs importants, si bien que le rouleau compresseur qu’étaient les Raptors les a sortis de leur séquence de victoires en six matchs. C’était la fin pour l’équipe d’Oakland, qui pliait bagage en direction de San Francisco la saison suivante. Cette victoire des Raptors signifiait une chose également : pour la première fois de l’histoire de la NBA, le trophée Larry O’Brien se rendait au Canada!

La saison 2019-2020

Reproduire en 2020

le Québécois Chris Boucher. Crédit photo Getty images

Outre le fait de combattre la pandémie mondiale, le plus grand objectif de 2020 pour les Raptors est d’essayer de répéter leur exploit. Ce n’était pas réussi d’avance puisqu’avec les départs de Kahwi pour les Clippers et de Danny Green vers les Lakers, les Raptors devaient gagner sans deux de leurs partants. Ils étaient négligés par des analystes de la NBA aux États-Unis. Toutefois, les leaders se sont levés, et les Raptors sont restés une équipe bien forte en jouant en équipe. Que ce soit Kyle Lowry, Fred Vanvleet, Pascal Siakam, OG Anunoby, Norman Powell, Serge Ibaka ou Marc Gasol, ils ont levé leur jeu d’un cran pour compenser au départ de Kahwi au terme de la dernière saison.

Par ailleurs, il y a le Québécois Chris Boucher qui a su se tailler sa place et permettre au Raptors d’être extrêmement compétitif en finissant deuxième dans l’Est.

Les séries 2020

Comme dans la LNH et la MLS, la NBA est dans une ville bulle pour reprendre ses activités. La NBA a décidé que c’est à Orlando que le tout se jouerait, et le premier tour éliminatoire est déjà terminé. Les Raptors ont défait les Nets de Brooklyn en quatre petits matchs, en effectuant un record d’équipe avec 150 points au compteur lors du dernier match. D’ailleurs, 100 points sur les 150 sont venus des joueurs de banc. Un résultat incroyable.

Pascal Siakam. joueur des Raptors, a été nommé joueur ayant le plus progressé en 2019. Crédit photo : Getty images

Ils font maintenant face aux Celtics de Boston, classés 3e dans l’Est. Les Raptors ont par ailleurs perdu le premier match de la série par la marque de 112-94.

L’affrontement dans l’autre branche de l’Est est entre le Heat de Miami et les Bucks de Milwaukee.

Il serait possible de faire une analyse de quelles équipes ont le plus de chances de se rendre au prochain tour… mais 2020 est tellement absurde, qu’il est préférable de seulement regarder l’excellent spectacle que nous offre la NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut