Football

NFL 2020 | Analyse de l’AFC Sud

J.J. Watt (HOU), Leonard Fournette (JAC), Darius Leonard (IND) et Derrick Henry (TEN)

Si tout se déroule bien, la saison de la NFL débutera le 10 septembre prochain au Arrowhead Stadium de Kansas City. Afin de se mettre dans le bain, voici le deuxième d’une série de huit articles sur les différentes équipes. Celui-ci porte sur l’AFC Sud.

Texans de Houston

Les Texans de Houston se sont-ils remis de leur débandade en séries éliminatoires? Rappelez-vous, ils menaient 24-0 contre les Chiefs avant de s’écrouler complètement. Houston a fait du bruit durant la saison morte et pas toujours dans le bon sens. Personne n’est resté indifférent lorsque Bill O’Brien a échangé DeAndre Hopkins, l’un des meilleurs receveurs de passe de la ligue, contre un choix de deuxième ronde et David Johnson. J’ai encore personnellement de la difficulté à comprendre comment les Texans ont trouvé que c’était un bon échange! C’est une pièce maîtresse de l’offensive qui est partie. Ce n’est sûrement pas Randall Cobb qui va combler ce départ. Malgré tout, Deshaun Watson demeure le pilier de l’équipe. L’excellent quart-arrière devra se débrouiller sans sa meilleure arme, mais il sera capable d’y parvenir. C’est une occasion pour lui de prouver encore une fois son talent. Il a tout de même des cibles de qualité. Will Fuller deviendra le receveur numéro 1 et Brandin Cooks, très rapide, est un bel ajout qui amènera de la vitesse.

Au sol, Carlos Hyde ne sera pas de retour avec l’équipe et les Texans feront visiblement confiance à David Johnson. Depuis son excellente saison en 2016, Johnson a de la difficulté à retrouver son niveau de jeu. Il faudra espérer qu’il s’améliorera afin d’apaiser la frustration de l’échange de Hopkins. La ligne offensive de Houston devra l’aider et si Laremy Tunsil a été un excellent ajout l’an dernier, les autres membres de celle-ci devront augmenter leur niveau pour donner une chance à Johnson.

En défensive, J.J. Watt demeure l’élément-clé de cette unité. Son leadership et son talent ne font aucun doute. Par contre, c’est sa santé qui amène des doutes. Watt a manqué des matchs lors de trois des quatre dernières saisons. Ceci pourrait perturber son niveau d’efficacité en 2020, mais, s’il est au sommet de sa forme, il signera un retour en force. Zach Cunningham a connu une bonne saison en 2019 avec 142 plaqués et il faudra qu’il continue sur cette voie. La défensive s’est complètement effondrée contre les Chiefs et il faudra faire beaucoup mieux afin d’aspirer à la prochaine étape.

Prédiction : Troisième place de la division

Colts d’Indianapolis

Il y a un an, les partisans des Colts d’Indianapolis encaissaient le choc de la retraite surprise d’Andrew Luck qui a hanté la campagne 2019. Aujourd’hui, les Colts ont stabilisé la position en signant le vétéran Philip Rivers. Ce n’est pas la solution à long terme, mais les Colts espèrent qu’ils pourront gagner quelques matchs de plus avec lui. Rivers tentera cependant de ne pas lancer 20 interceptions comme l’an dernier. La bonne nouvelle est qu’il évoluera derrière l’une des meilleures lignes offensives de la NFL. Anthony Castonzo, Mark Glowinski et Quenton Nelson sont parmi les meilleurs de la profession. Ceci donnera du temps à Rivers qui était constamment sous pression à Los Angeles.

La bonne ligne offensive devrait aussi permettre à Marlon Mack de continuer son progrès. Année après année, il augmente son nombre de verges et il concrétise sa place parmi les meilleurs porteurs de ballon partants de la ligue. Chez les receveurs, les Colts souhaiteront que T.Y. Hilton rebondisse après une saison plus difficile. Les Colts sont passés par le repêchage pour aller chercher un receveur avec Michael Pittman Jr. Ce n’est peut-être pas le groupe de receveurs le plus profond, mais on ne sait jamais. Jack Doyle, allier rapproché, aidera assurément la production offensive cette saison lui qui a connu l’une de ses meilleures saisons en carrière l’an dernier.

La ligne défensive des Colts ne cesse de s’améliorer ces dernières années. L’an dernier, la venue de Justin Houston a été plus que bénéfique pour l’équipe de l’Indiana. Cette année, c’est DeForest Buckner qui est ajouté à l’alignement. Avec ces deux joueurs, la ligne défensive devrait faire des dommages. Darius Leonard a été le joueur-clé de la défensive l’an dernier avec notamment cinq interceptions. Le joueur de troisième année devrait continuer à s’établir comme l’un des meilleurs à son poste.

Prédiction : Deuxième de la division

Jaguars de Jacksonville

Difficile de le croire, mais, en 2017, les Jaguars étaient à quelques minutes de participer au Super Bowl. Depuis, l’équipe n’a cessé de régresser. Pour cette équipe, il faut entamer une énième reconstruction. Le projet Foles n’a pas fonctionné l’an dernier, mais un autre est apparu : Gardner Minshew. Le quart-arrière a été une révélation et il a lancé 21 passes de touché et seulement six interceptions en 14 parties. Il a un réel potentiel, ce qui amène de l’espoir aux partisans de Jacksonville après Gabbert, Henne et Bortles. Ses cibles de prédilection devraient être D.J. Chark, qui a connu une très bonne deuxième saison, et Chris Conley, qui a pris ses ailes depuis son départ de Kansas City.

Jacksonville a signé l’allié rapproché Tyler Eifert qui a connu de bonnes saisons avec les Bengals même si les dernières ont été plus difficiles en raison des blessures. Au sol, Leonard Fournette a eu la meilleure saison de sa carrière l’an dernier au niveau des verges au sol, mais il n’a fait que trois touchés. Il peut certainement faire mieux à ce niveau et si la pression ne repose pas uniquement sur lui, il y a de bonnes chances d’y arriver. Il faudra par contre de l’aide de la ligne offensive qui n’a pas eu d’amélioration.

En défensive, Josh Allen a connu une excellente année recrue avec 10,5 sacs du quart et il est devenu le premier joueur recrue de l’histoire des Jaguars à participer à un Pro Bowl. Yannick Ngakoue est lui aussi un grand atout de cette ligne défensive et il faudra que les Jaguars trouvent un moyen de le signer à long terme, lui qui a été désigné joueur de concession. Les Jags ont également été chercher un joueur en pleine ascension avec Joe Schobert qui a réalisé 4 interceptions l’an dernier. Au niveau de la tertiaire, ce ne sera certainement pas comme au niveau de 2017. Ce sera mieux qu’en 2019 pour les Jaguars, mais pas assez pour rattraper le reste de la division.

Prédiction : Quatrième de la division

Titans du Tennessee

L’équipe cendrillon de l’an dernier. Les Titans ont atteint la finale de l’AFC principalement grâce à deux joueurs : Ryan Tannehill et Derrick Henry. Les Titans ont réussi l’exploit de s’entendre à long terme avec les deux joueurs, ce qui assure une certaine stabilité. Tannehill a été une agréable surprise et il n’a jamais été aussi bon. Les Titans doivent cependant espérer que cela n’était pas une exception et que la situation continuera. Tannehill a des receveurs talentueux à sa disposition. A.J. Brown a connu une excellente année recrue et rien n’indique qu’il ralentira en 2020. Corey Davis et Adam Humphries seront aussi de bonnes options.

L’immense vedette de cette équipe est cependant le porteur de ballon Derrick Henry, probablement le meilleur de la ligue actuellement. Sa robustesse fait en sorte qu’il brise des plaqués à répétition et qu’il faut s’y prendre à plusieurs pour l’arrêter. Il est en grande partie responsable des succès de l’équipe en séries l’an dernier. Il bénéficiait cependant d’une excellente ligne offensive qui a perdu un élément en Jack Conklin. Elle devrait être encore bonne, mais pas aussi dominante.

Les Titans doivent améliorer leur performance défensive. La ligne défensive ne parvient pas à mettre suffisamment de pression sur la ligne offensive adverse. Le meneur pour les sacs du quart est le secondeur Harold Landry avec neuf sacs à sa deuxième saison. La défensive par la passe a cependant été plus efficace, notamment grâce à Kevin Byard qui a réalisé cinq interceptions l’an dernier, ainsi que Malcolm Butler qui fait du bon boulot et qui espère rebondir après une saison marquée par une blessure.

Prédiction : Premier de la division

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut