Course

Racing Point pénalisée: ce qu’il faut en comprendre

À la suite du protêt logé par l’écurie Renault après trois des quatre premiers Grands Prix de la saison, les commissaires de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) ont finalement rendu leur décision ce matin au sujet de la légalité de la Racing Point RP20. 

Cette décision ne rendra pas Otmar Szafnauer très heureux. Le directeur d’équipe de Racing Point semblait très surpris du verdict, qui implique une amende de 400 000 euros et une perte nette de 15 points au championnat des constructeurs. 

« Nous avons lu les règlements sportifs, et rien de spécifique n’indique que nous ne pouvions pas faire ce que nous avons fait, s’est défendu Szafnauer sur les ondes de Sky Sports. D’autres équipes ont fait la même chose que nous et même pire! C’est stupéfiant. »

L’écurie Renault avait accusé Racing Point d’avoir tout simplement copié les écopes de frein arrière de la Mercedes W10 de l’an dernier. L’écurie Racing Point se tire tout de même bien d’affaire, dans la mesure où elle pourra continuer d’utiliser les écopes de frein arrière de leurs voitures pour l’intégralité de la saison 2020. En effet, la décision des commissaires de la FIA confirme la légalité technique de ces pièces. 

Le problème se situe plutôt dans le règlement sportif qui oblige les équipes à concevoir des éléments-clés de leur voiture. Il a été déterminé par la FIA que l’écurie Racing Point avait apporté trop peu de changements au modèle d’écope de frein arrière reçu de Mercedes, et que cette dernière était en fait la conceptrice de ces pièces. 

Beaucoup de gens dans l’univers de la Formule 1 étaient sceptiques, en février dernier, lorsqu’ils ont vu la RP20 pour la première fois. Les journalistes et les amateurs se sont plu à la surnommer « Mercedes rose » en raison de ses nombreuses similitudes techniques avec la voiture championne de la saison dernière. 

Aucune pénalité pour les pilotes

Sergio Pérez et Lance Stroll s’en tirent bien : ils ne perdront aucun point au classement dans toute cette affaire. Bien que l’écurie perde 7,5 points par voiture au championnat des constructeurs, cela ne s’applique pas du côté des pilotes. Ceux-ci auront également le bénéfice de garder la RP20 telle qu’elle est. 

Stroll a obtenu de très bons résultats jusqu’à maintenant cette saison. Il a récolté 20 points après quatre épreuves, terminant notamment en 4e place au Grand Prix de Hongrie. Le pilote canadien a été en mesure de se classer dans le top 10 trois fois en qualification ainsi qu’en course. 

Son coéquipier, Sergio Pérez, compte présentement 22 points mais il devra sauter son tour en fin de semaine. Pérez est toujours positif à la COVID-19, ce qui l’a déjà contraint à rater le Grand Prix de Grande-Bretagne. Il sera de nouveau remplacé par Nico Hülkenberg.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut