Europe

Le Paris FC, le club parisien qui monte

Paris
Logo du Paris FC. (Photo gracieuseté)

Lorsque l’on dit Paris et football, on pense logiquement au Paris Saint-Germain qui fait partie des clubs de football les plus riches d’Europe. Pourtant, le PSG n’a pas toujours été le club le plus important de la capitale française. En effet, le club programmé pour régner sur le football parisien au début des années 70 était le Paris Football Club.

Après une trajectoire qui a été relativement cahotique durant ses 50 années d’histoire, le PFC regravit les échelons du football français avec l’ambition de devenir le grand club parisien qui avait suscité l’intérêt à sa création.

Partez à la découverte du Paris FC, le club parisien qui monte.

Une origine commune avec le Paris Saint Germain

Peu de monde le sait, mais le Paris Saint-Germain et le Paris FC ont la même origine. Le club a été lancé à la fin des années 60 pour occuper le nouveau grand stade de la capitale, le Parc des Princes. Affilié à la Fédération Française de Football grâce à un accord avec le club de la ville de Saint-Germain sous le nom de Paris Saint-Germain Football Club, le nouveau venu gravi les échelons jusqu’à atteindre l’élite du football français, la division 1, en 1970.

À la suite d’un désaccord entre la mairie de Paris, qui souhaitait un nom faisant uniquement référence à la capitale, le club est scindé en deux. L’équipe professionnelle prend le nom de Paris FC pour évoluer en D1, tandis que la section amateur repart sous le nom de Paris Saint-Germain.

Mauvais résultats sportifs qui entraînent le retour au niveau amateur

Alors qu’il avait tout pour devenir le grand club parisien, à savoir le soutien de la riche mairie de Paris, un stade exceptionnel, le parc des Princes et son acoustique sans équivalent, et un potentiel public d’un bassin de 10 millions d’habitants, le PFC s’écroule sportivement dès sa deuxième saison dans l’élite et se retrouve relégué. Malgré un éphémère retour dans l’élite lors de la saison 1978/1979 (où il jouera un derby contre le Paris Saint-Germain, présent désormais dans l’élite), le Paris FC vivote en deuxième division avant d’abandonner sa section professionnelle au profit du Racing Club de France, club historique que le riche homme d’affaires Jean-Luc Lagardère essaie de relancer.

Adossé désormais au CA Montreuil, club de l’est parisien, le Paris FC repart au niveau amateur, en championnat de Paris. S’ensuit une petite traversée du désert jusqu’au début des années 90 où le club parisien retrouve le troisième échelon du football français.

Le renouveau depuis 2015

Toutefois, ces performances sportives ne sont que l’aboutissement d’un important travail de fond de structuration.

Paris
(Photo gracieuseté)

Il évoluera pendant 25 ans essentiellement au troisième niveau avant de retrouver le statut professionnel en 2015 lors d’une première montée en Ligue 2. En 2019, il est proche d’une remontée en Ligue 1, échouant uniquement en barrages contre Lens aux tirs au but.

Basé initialement dans l’est parisien, il devient le club local du stade Charlety, au sud de Paris, rénové et disposant d’une capacité de 18 000 places. Par ailleurs, l’année 2018 voit aboutir du projet peut-être le plus structurant, soit la création d’un centre d’entraînement de haut niveau en banlieue sud de Paris à Orly.

C’est améliorations importantes permettront d’encore mieux exploiter ce qui fait l’une des particularités du club, à savoir l’exceptionnel vivier de joueurs qu’il possède dans ses catégories de jeunes. Les équipes de jeunes du club évoluent depuis longtemps dans les meilleurs nationaux, rivalisant avec les centres de formation des équipes de Ligue 1. La Paris FC a, par exemple, remporté deux fois, la Gothia cup, sorte de championnat du monde officieux des moins de 19 ans.

L’ancien défenseur central de Liverpool et de l’équipe de France Mamadou Sakho a été formé au Paris FC.

À quand le dernier échelon?

Parfaitement structuré et disposant d’une base de supporters en constante augmentation, le Paris FC pourrait encore gravir un échelon avec l’entrée dans son capital de l’émirat du Bahreïn, susceptible de renforcer sa solidité financière pour franchir le dernier échelon qui mène à l’élite du football français.

(Photo gracieuseté)

Disposant d’une image d’un club populaire et authentique, liée notamment à la réputation de ses équipes de jeunes, le Paris FC est susceptible de fédérer les amateurs de football de la région parisienne pas forcément attirés le côté clinquant et nouveau riche du Paris Saint-Germain.

Le Paris FC pourrait ainsi alimenter d’ici quelques années une rivalité locale à Paris, comme en connaissent de nombreuses grandes villes européennes (Madrid, Barcelone, Milan, Rome, Manchester, Liverpool, Londres, Lisbonne…)

Pour découvrir le Paris FC

  • – Site officiel : https://parisfc.fr/
  • Twitter (compte officiel du club) : @ParisFC
  • Twitter (compte de supporters qui permet d’avoir toutes les infos officielles et informelles) : @PassionParisFC
  • Twitter (compte de Laurent Pruneta, journaliste au Parisien et l’un des meilleurs spécialistes du club : @PrunetaLaurent

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut