Uncategorized

La NBA est dans une situation délicate

businessinsider.com

Depuis plusieurs années, la NBA tente de faire la promotion de son sport en présentant des matchs préparatoires dans d’autres pays. Le Canada, l’Inde, le Japon, le Brésil et la Chine furent parmi les destinations choisies par le circuit.

La NBA a pour objectif d’étendre ses activités à travers le monde. En effet, l’organisation veut faire connaître son sport dans tous les coins de la planète. Il y aura d’ailleurs une ligue en Afrique qui verra le jour dans quelques années. Toutefois, les équipes doivent être conscientes que tout comportement controversé peut être interprété différemment lors de leurs différentes visites.

Tout récemment, les Rockets de Houston étaient de passage en Chine et un tweet du directeur général Daryl Morey a semé la controverse.

La Chine est au milieu d’une crise avec ses habitants de Hong Kong qui sortent dans les rues pour manifester contre le régime du premier ministre Xi Jinping. La semaine dernière, Morey a offert son appui aux résidents de Hong Kong dans un gazouillis et cela a créé une frustration chez plusieurs partisans chinois, tout comme chez la fédération de basketball chinoise. Présidée par l’ancien joueur étoile des Rockets Yao Ming, celle-ci a menacé d’annuler les autres matchs préparatoires prévus entre les Nets et les Lakers vers la fin du mois.

Des excuses

La NBA s’est toute suite excusée auprès du public chinois et toute autre personne qui aurait pu être offensée par ce tweet. Les Rockets se sont également dissociés de Morey démontrant que l’équipe ne partageait pas la même opinion que son directeur général. Le compte Twitter de la NBA en Chine est allé plus loin en disant qu’elle était déçue des propos de ses propos.

Morey a d’ailleurs tenté de s’excuser après cette controverse : « Je n’avais pas l’intention d’offenser les fans des Rockets, ni mes amis en Chine avec mon tweet. J’ai simplement exprimé une pensée, basée sur une interprétation d’une situation compliquée. J’ai eu beaucoup d’occasions depuis ce tweet d’entendre d’autres points de vue. »

Le commissaire de la NBA Adam Silver est toutefois revenu sur cette situation et a tenté de corriger le tir. Certes, oui la NBA a présenté ses excuses à leurs fans chinois, mais n’entreprendra pas des démarches pour faire taire leurs employés. Étant une entreprise américaine dans un pays qui prône la démocratie, Silver a spécifié qu’il ne brimera personne pour assurer la liberté d’expression.

La NBA fait donc face a un dilemme entre respecter l’une des valeurs les plus importantes de la ligue ou perdre des milliers de fans en colère. La liberté d’expression est très importante et plusieurs joueurs utilisent les plateformes sociales afin d’exprimer leur point de vue.

Impact immédiat

Dire que le basketball est un sport populaire en Chine est un euphémisme. Depuis le passage de Yao Ming, beaucoup d’habitants de la Chine sont devenus fanatiques de celui-ci. C’est le sport #1 dans tout le pays. En raison de l’immense population de la Chine, ce malheureux événement pourrait priver la NBA de plusieurs millions de dollars.

basketusa.com

Plusieurs compagnies ont déjà mis fin à leur association avec la ligue. Les médias chinois Tencent et China Central Television ont suspendu toutes leurs futures diffusions des matchs des Rockets. Tencent payait 1,5 milliard à la NBA pour les droits de diffusion. De plus, les marques de vêtements Li-Ning et Anta, qui commanditent entre autres les joueurs vedettes Dwayne Wade et Klay Thompson, ont annoncé la fin de leur partenariat avec la formation de Houston.

Les autorités chinoises démontrent avoir l’intention de couper tout lien avec la NBA si celle-ci ne revient pas sur leur position face au tweet de Morey. Malgré leur empathie envers les enjeux qui touchent leur public chinois, il est difficile de croire que la NBA va décider de condamner les propos de Morey.

Même si cela n’est pas réjouissant pour la NBA, il est stupéfiant de constater qu’un simple message d’un membre d’une association peut causer autant de dommages. C’est pourquoi il est important de peser ses mots lorsque nous représentons une organisation et que nous avons une plateforme pouvant s’exprimer sur la place publique.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut