Canadiens

Des coupures importantes

La plus récente coupure du Canadien envoie un contingent de vétérans professionnels en direction de Laval. Bien que certains parmi ce groupe seront frustrés par cette démotion, ils devront accepter l’importance du rôle qui leur sera confié. Ces joueurs qui serviront d’assurance pour le grand club agiront aussi en tant que modèles pour les jeunes loups de Joël Bouchard.

La grande majorité de ces retranchés compte un bon nombre de rencontres dans la LNH et ont tous offert un travail honnête lors de leur séjour chez les grands. L’expérience acquise lors de ces années professionnelles se devra d’être transmise aux futurs Canadiens comme Jake Evans, Josh Brook et possiblement Cale Fleury. Idéalement pour l’organisation, leur influence profitera tout autant aux autres espoirs qui ne sont pas considérés de «premier plan». 

Mener par l’exemple

On pense évidemment à Karl Alzner lorsqu’on parle d’expérience. Le vétéran compte près de 700 rencontres dans le circuit Bettman. Celui-ci était un pilier défensif pour les Capitals lors de ces meilleures années. Alzner est encore très fiable en zone défensive, mais sa vitesse ne lui permet vraisemblablement plus de jouer au plus haut niveau.   

Sa relation avec les autres défenseurs de la formation se devra d’être celle d’un mentor. Le défenseur avait partagé son temps entre Hershey et Washington en début de carrière. Il aura donc les outils nécessaires pour aider les jeunes Rockets à gravir les échelons afin d’atteindre la LNH. Si Noah Juulsen peut avoir un peu de chance avec ses problèmes de santé, il bénéficiera grandement de la présence d’Alzner afin de parfaire son jeu défensif. Même chose pour Cale Fleury si l’état-major du CH décide de le renvoyer à Laval. Une deuxième saison aux côtés du vétéran ne peut être que positive. La recrue Josh Brook devra aussi s’abreuver de la source que représentera Alzner lors des prochains mois. 

L’ancien des Capitals ne sera pas la seule source pour les hommes de Joël Bouchard. Le capitaine du Rocket, Xavier Ouellet, compte lui aussi plus de 100 rencontres dans la LNH. Le leadership de Ouellet n’a pas besoin d’être remis en question lui qui a déjà occupé le poste de capitaine la saison dernière à Laval.

Bienvenue aux nouveaux

Pour ce qui est des attaquants, ils auront l’opportunité d’évoluer avec des vétérans comme Dale Weise, Riley Barber, Matthew Peca et Phil Varone. 

Dale Weise est sans contredit celui qui compte le plus d’expérience dans la LNH chez les attaquants du Rocket. S’il peut inculquer quelques «trucs de pros» aux jeunes comme Evans, Vedjemo et Alain, ces jeunes joueurs pourraient maximiser leurs chances de passer à la prochaine étape. Un excellent joueur de profondeur au sommet de sa forme, Weise avait une éthique de travail irréprochable lors de son premier séjour avec le CH. C’est cette détermination qu’il devra transmettre aux jeunes Rockets. 

Crédits photo: David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images

Il ne faut toutefois pas oublier les autres vétérans, ceux de l’AHL. Riley Barber, Matthew Peca et Phil Varone comptent tous bien au-delà de 100 rencontres dans la Ligue américaine et ont tous déjà prouvé leur capacité à contribuer offensivement à ce niveau. L’arrivée de ces trois joueurs contribuera au succès du Rocket cette saison. Un élément qui sera essentiel au développement adéquat des espoirs de la franchise montréalaise. 

En effet, les «jeunes Canadiens» devront grandir dans une organisation à la culture gagnante afin d’apporter cette mentalité avec eux plus tard dans leur carrière. Joël Bouchard aime répéter que sa priorité est le développement des jeunes joueurs. L’entraîneur fait un excellent travail à ce chapitre, mais il est impossible d’ignorer le fait que son directeur général lui offre les munitions nécessaires pour avoir une formation respectable. Le développement d’une mentalité gagnante pour les club-écoles est souvent mis de côté alors qu’elle devrait être mise de l’avant (voir les Red Wings de Ken Holland). 

Marc Bergevin et l’état-major de l’organisation semblent avoir compris le message avec l’ajout des vétérans pour la prochaine saison. Joël Bouchard et son personnel pourront se soucier du développement des jeunes sans avoir à trop en écoper sur les résultats au classement général. Il n’y a pas d’illusion à se faire, le futur de la franchise est bien entouré et il y a matière à l’optimisme pour les prochaines années à Montréal.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut