Europe

Aperçu des groupes A à D

Getty Images

La nouvelle saison de la Ligue des champions de l’UEFA est à nos portes. Pendant plusieurs mois, les meilleurs clubs d’Europe vont s’affronter pour déterminer qui sera le champion du Vieux Continent pour la saison 2019-2020.

La précédente édition n’a pas manqué de rebondissements et tous les partisans de foot espérons la même chose cette année. Ce premier texte d’une série de deux articles vous présentera les prétendants des quatre premiers groupes.

Groupe A – Real et PSG

Commençons par le groupe A composé du Paris St-Germain, Real Madrid, Galatasaray et FC Bruges. À moins d’une surprise générale, je suis d’avis que les clubs espagnol et français n’auront aucune difficulté à se tailler une place en ronde des 16. Le Real a cassé son petit cochon cet été pour refaire une beauté à un onze de départ vieillissant. L’ajout de Jovic, Mendy, le prêt d’Alphonse Aréola, le retour de James Rodriguez et l’arrivée d’Eden Hazard seront certainement assez pour assurer un long parcours en Ligue des champions.

Le PSG a aussi été actif sur le marché des transferts, mais ils ont opté pour la profondeur afin de complimenter un onze partant déjà très fort. Certains joueurs comme Herrera et Gueye seront très utiles, car ils vont permettre à l’entraîneur-chef Thomas Tuchel de solidifier son milieu de terrain et sa défense.

Avec ces ajouts, Marquihnos pourra retourner à son poste de prédilection, celui de défenseur central. On peut aussi ajouter sur la feuille de match le nom de Mauro Icardi. L’Argentin ajoute beaucoup de talent sur une ligne offensive qui n’en manquait aucunement. De plus, il est un bien meilleur choix que Choupo-Mouting. Je dis cela sans mauvaise intention, je suis certain qu’il serait en accord avec cette affirmation.

Si Neymar est capable de rester loin de la table d’opération, le club parisien sera une équipe que les autres clubs souhaiteront éviter. L’arrivée de Keylor Navas apportera également beaucoup d’expérience à l’arrière. On se rappelle du brio qu’il a accompli durant son temps avec Los Blancos.

Groupe B – Bayern et Tottenham

Dans le groupe B, le tirage a encore été favorable pour les grandes écuries de ce groupe. Il serait très peu sensé de croire que le Bayern Munich et Tottenham ne passeront pas au prochain tour. Contrairement à leurs homologues du groupe A, ces deux clubs ont eu un été plus tranquille. Malgré tout, ces deux clubs demeurent supérieurs à l’Olympiakos et l’Étoile rouge de Belgrade.

Les Spurs ont réussi à améliorer leur milieu de terrain, mais ils n’ont pas trouver un second attaquant pour seconder Harry Kane. Le fait qu’ils aient réussi à garder Christian Eriksen est un grand succès en soi et je suis convaincu qu’il sera au centre des plans de Pochettino.

Dans le cas du club de la Bavière, il est certain qu’ils seront mécontents de ne pas avoir compléter le transfert de Leroy Sané. Cet ajout aurait grandement aidé le géant allemand dans cette compétition. Toutefois, les prêts de Coutinho et Perisic sont de bons plans B pour la présente saison.

Le Bayern pourrait se rendre loin, mais ils ne devraient pas être couronnés champions d’Europe. Ils devraient être beaucoup plus menaçants la saison prochaine avec l’ajout possible de Sané et l’arrivée (espérons-le) de Timo Werner.

Groupe C – Man City et Atalanta

Manchester City, Atalanta, Dinamo Zagreb et Chakhtar Donetsk sont les quatre clubs du groupe C. Il est pratiquement assuré que les hommes de Pep Guardiola feront partis de la ronde des 16.

Cependant le deuxième rang est beaucoup plus ouvert. Commençons par l’équipe d’Ukraine, qui, au moment d’écrire ces lignes, a plusieurs blessés avec des dates de retour inconnues. Il pourrait être difficile pour les hommes de Luis Castro d’être compétitifs sur plusieurs fronts. Toutefois, le club ukrainien est toujours un adversaire de taille en Ligue des champions. Le retour de Yevhen Konoplyanka dans sa terre natale va donner une nouvelle option pour tenter de percer les défenses adverses. En effet, l’ancien joueur du FC Séville tentera de donner un second souffle à sa carrière après un séjour en Allemagne peu inspirant.

Toutefois, je crois que la course pour le deuxième rang sera entre Atalanta et le Dinamo Zagreb. Le club italien sort d’une saison historique et voudra certainement en ajouter cette saison en perçant la phase de groupes. La formation du nord de l’Italie a le plus petit effectif dans son groupe avec 22 joueurs. Les arrivés de Luis Muriel et Simon Kjaer (prêt) ajoutent de la qualité et de l’expérience pour un club qui fait ses premiers pas en LDC.

Le Dinamo Zagreb ont un profil similaire à l’Ajax: beaucoup de jeunes joueurs entourés de vétérans. Je ne suis pas en train dire que le club de Croatie est au même niveau que le club hollandais ou qu’ils vont avoir un parcours similaire. Je dis seulement que le mode de recrutement est très semblable.

Étant une équipe très jeune, il est plus que possible qu’elle joue à un très haut niveau d’intensité et cela pourrait être fatal pour les clubs plus vieux. Même s’il ne réussissent pas à se qualifier pour la ronde des 16, le club de la capitale croate pourrait être un trouble-fête dans son groupe et arracher de précieux points aux autres clubs.

Groupe D – Atlético et Juve

La compétition va battre son plein. Selon moi, il est le groupe le plus difficile après le groupe F. Une chose est certaine, c’est que le Lokomotiv Moscou sera en quatrième position après six parties, tandis que l’Atlético Madrid est l’équipe la plus susceptible de finir en première position.

Au moment d’écrire ces lignes, l’équipe de Diego Simeone est au deuxième rang du championnat espagnol, un point derrière le FC Séville. La saison est encore jeune, mais peu de gens auraient prédit ce scénario après l’été que les Rojiblancos ont connu. Les pertes de Griezmann, Godin, Lucas Hernandez et Rodri auraient dû faire reculer le club, surtout si on considère la force du FC Barcelone, Real Madrid, Valence et Séville. Toutefois, Simeone réussit encore une fois à faire de ce club une menace constante. L’ arrivée la plus médiatisée est sans aucun doute celle de Joao Felix. Le Portugais s’est très bien acclimaté au style de jeu du tacticien argentin en plus de former un excellent duo avec le vétéran Diego Costa. Ensemble, ils ont été impliqués dans trois des cinq buts marqué par le club depuis le début de la saison. De plus, ils ont toujours une défense solide avec Jan Oblak dans les filets.

Le Bayer Leverkusen devrait finir en troisième place de ce groupe et accéder à la Ligue Europa à moins que la Juventus soit complètement hors tempo lors des soirées européennes. Il faut dire que cela n’est pas impossible, car les Italiens n’ont pas commencé la saison avec leur aise habituelle. Ils ont deux victoires sur trois parties, mais ce sont deux victoires obtenu de peine et de misère contre Parme et Naples. Dans leur dernière partie, ils ont été nettement inférieur à la Fiorentina. Les hommes de Sarri ont tout à prouver en ce début de saison et le prochain match contre l’Atlético ne sera pas plus facile.

Les débuts difficiles de Matthijs De Ligt, le dossier Dybala, le début de la régression de Ronaldo, les tactiques excentriques de Sarri et le vieillissement généralisé du onze de départ sont tous des problèmes que la haute direction devra régler.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut