Canadiens

Otto Leskinen : la carte cachée

À coup d’articles, d’analyses, de commentaires et de critiques, tous ont tenté de prédire l’allure de la prochaine saison du Canadien de Montréal. Un joueur reste cependant toujours dans l’ombre. Loin de l’attention médiatique, Otto Leskinen pourrait avoir son mot à dire dans les succès futurs des Montréalais.

Le jeune défenseur de 22 ans ne fait pas tourner les têtes par sa personnalité ou son background digne d’un tout premier choix. Ça ne veut pas dire pour autant que Leskinen, un Finlandais, n’a pas les outils pour performer dans la LNH dans un avenir peu lointain.

Après trois saisons dans la Liiga avec KalPat, Leskinen a suffisamment épaté pour se mériter un contrat, contrat offert par le Tricolore.

Il faut dire qu’à un si jeune âge, avoir trois saisons presque complètes dans le meilleur circuit professionnel finlandais derrière la cravate relève de l’exploit. Sans oublier sa dernière saison, campagne pendant laquelle le gaucher de cinq pieds et onze pouces a récolté 31 points en 57 rencontres.

Leski-qui?

Source : Eliteprospects.com
Otto Leskinen a fait ses preuves en Liiga lors des trois dernières années

Malgré ce bagage professionnel des plus intéressants, la présence d’Otto Leskinen dans l’organisation trois couleurs semble littéralement passer sous le silence.

Incontestablement, Leskinen n’a, tel que mentionné précédemment, rien d’un futur candidat au Norris. Normal, alors, qu’on lui refuse pour le moment le piédestal, si aisément concéder à Montréal, à l’habitude.

Mais laissez-moi vous dire une petite chose.

On sous-estime ce jeune homme de 22 ans.

Certes, il a certaines lacunes sur lesquelles il doit impérativement travailler.

Mais il a aussi beaucoup de potentiel.

Moulé dans le prototype du défenseur moderne, le Finlandais possède des atouts indéniables qui font de lui un défenseur mobile, créatif et toujours dangereux avec la rondelle.

Non, il ne s’alignera certainement pas aux côtés de Shea Weber en octobre prochain.

MAIS, le nom d’Otto Leskinen résonne tel un diamant à polir, du moins il le devrait.

Plusieurs parlent d’une ou deux saisons avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine avant de le voir complétement adapter au style nord-américain et surtout, apte à évoluer dans la Ligue nationale.

Les plus optimistes diront qu’une seule saison lui suffira, les plus pessimistes diront quant à eux que le jeune homme ne goûtera jamais au circuit Bettman.

Avec tout ça, on en oublie presque Leskinen, ses trois professionnelles et ses 22 belles années.

Faut-il vraiment écarter d’emblée une surprise?

«Il est un patineur fluide qui n’a pas peur de prendre des risques pour faire des jeux en zone offensive. Il a déjà disputé trois saisons en Liiga, mais il est vraiment sorti de sa coquille en 2018-2019. »

-Jokke Nevalainen, DobberProspects

Il est vrai que les chances ne sont pas en sa faveur, mais il faut admettre que la possibilité que Leskinen enfile l’uniforme de la Sainte-Flanelle est bien réelle. Je dirais même plus, elle est envisageable.

Une bataille à quatre

Source : Radio-Canada
Ben Chiarot pourrait aussi bien épater que décevoir

Après tout, Mike Reilly et Brett Kulak n’ont pas assuré leur poste. Il se pourrait donc qu’ils se retrouvent sur la galerie de presse à manger de savoureux chien-chauds à un moment ou un autre de la campagne postérieure. Il ne faut pas omettre l’existence du risqué Ben Chiarot. L’événement Karl Alzner semble si loin dans nos esprits, mais il ne faut point oublier que c’est la seconde fois que l’on signe un défenseur défensif afin d’épauler Jeff Petry. Je suis plutôt confiant en ce qui concerne Chiarot, mais, encore une fois, il n’est pas à l’abris d’une débandade.

Donc.

Si à un simple instant dans la saison Reilly, Kulak ou Chiarot connait de pauvres moments, la voie est déjà tracée pour que ce fameux Leskinen foule la glace du Centre Bell et, on l’espère, se proclame comme véritable quatrième défenseur de nos Glorieux.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut