Hockey

La 4e étoile de la semaine : Rafaël Harvey-Pinard

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Qu’est-ce que la quatrième étoile de la semaine? C’est un joueur qui s’est démarqué d’une certaine manière au cours de la dernière semaine dans le monde du hockey, que ce soit par une performance extraordinaire, une vidéo qui devient virale, un geste marquant ou pour l’ensemble de son oeuvre. La quatrième étoile de la semaine n’est pas remise au joueur qui recevra la première étoile de la semaine dans la LNH. Le but est de rendre hommage à un athlète digne de mention, qui pourrait passer sous le radar.

Cette semaine, la quatrième étoile est remise à Rafaël Harvey-Pinard.

Pourquoi Rafaël Harvey-Pinard?

Choix de septième ronde des Canadiens de Montréal au dernier repêchage, Rafaël Harvey-Pinard arrivait au camp des recrues de l’équipe sans pression, mais avec l’envie de se démarquer.

On peut facilement dire mission accomplie pour Harvey-Pinard qui a été étincelant lors de la rencontre entre les espoirs des Canadiens et ceux des Sénateurs d’Ottawa. Le joueur de 20 ans a d’abord créé l’égalité en fin de première période en déjouant Joey Daccord, avant de démontrer qu’il était capable d’être un joueur physique avec plusieurs bonnes mises en échec.

Même s’il a été retranché du camp d’entraînement, Rafaël Harvey-Pinard a démontré que les dirigeants du Canadien ont bien fait de le sélectionner au dernier repêchage.

Qui est Rafaël Harvey-Pinard?

Rafaël Harvey-Pinard est né le 6 janvier 1999 à Jonquière. Attaquant de petit gabarit, il rejoint les rangs des Élites de Jonquière de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec durant la saison 2014-15. Il ne prend cependant part qu’à quatre rencontres de saison régulière et deux en séries, ne récoltant aucun point.

Durant l’été, Harvey-Pinard est repêché en huitième ronde par les Huskies de Rouyn-Noranda dans la LHJMQ. Il débute tout de même la saison avec les Élites dans le Midget AAA. Avec une équipe honnête, Harvey-Pinard termine au deuxième rang des pointeurs de l’équipe avec une récolte de 52 points, dont 18 buts en 45 rencontres. Seul Jean-Simon Bélanger le devance au chapitre des points (54). Durant la saison 2015-16, Harvey-Pinard prend part à trois rencontres dans la LHJMQ avec les Huskies, n’amassant aucun point.

Maintenant âgé de 17 ans, le Québécois se forge un poste avec les Huskies pour la saison suivante. Il récolte un peu moins d’un demi-point par match à sa saison recrue dans la LHJMQ. Harvey-Pinard est par la suite ignoré à sa première année d’éligibilité au repêchage de la LNH.

Il revient cependant en force dès la saison suivante en terminant au premier rang des pointeurs des Huskies de Rouyn-Noranda grâce à un total de 76 points en 67 matchs. Cette récolte lui permet également de terminer au 15e rang des pointeurs de la ligue devant des Noah Dobson, Nicolas Beaudin et Raphaël Lavoie. Les Huskies sont cependant éliminés dès le premier tour des séries éliminatoires. Une fois de plus, aucune des 31 équipes de la LNH ne sélectionne Harvey-Pinard.

Le joueur québécois garde toutefois la tête haute et il est de retour avec les Huskies de Rouyn-Noranda avec, en prime, un « C » sur son chandail. Grâce à Harvey-Pinard, Peter Abbandonato, Joël Teasdale, Noah Dobson et le gardien Samuel Harvey, les Huskies sont tout simplement dominants en 2018-19 dans la LHJMQ en terminant au premier rang. Harvey-Pinard récolte pas moins de 85 points, ce qui est bon pour le 11e rang des pointeurs du circuit Courteau. Les Huskies remporteront les grands honneurs dans la LHJMQ et également à la Coupe Memorial. Harvey-Pinard récolte 27 points lors des séries et en ajoute six autres à la Coupe Memorial.

À sa dernière année d’éligibilité au repêchage de la LNH, Rafaël Harvey-Pinard attire finalement l’attention de l’organisation des Canadiens de Montréal qui le sélectionne en 7e ronde, au 201e rang.

Durant l’été, Rafaël Harvey-Pinard est échangé dans la LHJMQ aux Saguenéens de Chicoutimi. Le joueur natif de la région du Saguenay aura donc la chance de jouer devant les siens. Il est presque immédiatement nommé capitaine de sa nouvelle formation à la suite du départ de l’ancien capitaine Zachary Lavigne.

Puis, Rafaël Harvey-Pinard se présente au camp des recrues des Canadiens de Montréal au début du mois de septembre avec l’envie de causer une surprise. Sa performance dans le match contre les espoirs des Sénateurs d’Ottawa ne lui a peut-être pas permis d’étirer son séjour au camp d’entraînement, mais elle lui permet néanmoins de mettre la main sur la quatrième étoile de la semaine dans le monde du hockey.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut