Football

NFL 2019 : la division Sud de la Nationale

saintswire.usatoday.com

La saison 2019 de la NFL arrive à grands pas. Pour marquer celle-ci, plusieurs articles seront publiés sur chacune des divisions au courant des prochaines semaines. Chacune des équipes de la NFL aura le droit à son analyse et à une prédiction de sa fiche. Poursuivons avec la division Sud de la Nationale!

Saints de La Nouvelle-Orléans (13-3)

Les Saints voudront prendre leur revanche sur la malchance qui s’est abattue sur leurs têtes lors des séries éliminatoires 2018. Lors du match pour le titre de la conférence Nationale, le receveur des Saints Tre’Quon Smith s’est fait plaquer par le demi de coin Nickel Robey-Coleman avant qu’il ne puisse attraper le ballon. Les Saints auraient aimé voir un fanion en l’air pour indiquer une pénalité, mais les arbitres ont jugé que le plaqué était légal.

Cette controverse a mené à l’instauration d’un nouveau règlement durant la saison morte qui stipule que les entraîneurs peuvent maintenant contester s’il y a interférence sur un joueur en voie d’attraper un ballon.

La majorité des catalyseurs offensifs des Saints sont de retour avec l’équipe, mis à part le porteur de ballon Mark Ingram qui s’est envolé vers Baltimore. Cela signifie qu’Alvin Kamara, leur porteur de ballon #1 la saison dernière, aura la majorité des possessions de ballon cette saison. L’équipe pourra pleinement exploiter son potentiel. Le receveur Michael Thomas est également de retour après la signature d’un lucratif contrat.

La défense reste également sensiblement la même mis à part l’addition du secondeur Kiko Alonso la semaine dernière.

À moins d’une autre décision controversée, les Saints devraient avoir la formation idéale pour atteindre le Super Bowl.

Falcons d’Atlanta (10-6)

Trois années après être passés tout près de gagner un Super Bowl, les Falcons sont de retour pour accomplir une longue montée vers le championnat. Leurs espoirs se sont vite achevés la saison dernière lorsque leurs deux meilleurs éléments à la défense, le secondeur Deion Jones et le maraudeur Keanu Neal, ont été blessés avant même le début de la saison. Les Falcons étaient en mesure de produire des points (10e), mais étaient l’une des pires équipes pour en concéder (25e).

Leurs deux piliers maintenant de retour, les Falcons pourront se concentrer sur les victoires. Ils pourront continuer à produire des points avec leurs receveurs étoiles Julio Jones, Mohammed Sanu, Calvin Ridley et leur porteur de ballon Devonta Freeman. Ridley devrait avoir un plus grand rôle cette année après avoir eu d’intéressantes performances la saison dernière.

L’ancien MVP Matt Ryan ne manquera pas d’outils pour diversifier son attaque.

Panthers de la Caroline (8-8)

Les Panthers ont frôlé la catastrophe lorsque le quart-arrière Cam Newton s’est blessé au pied lors du 3e match de la présaison. Selon l’entraîneur Ron Rivera, Newton devrait être disponible pour commencer la saison. Il était primordial pour le succès des Panthers que l’ancien MVP soit au centre de l’attaque. Voilà l’une des raisons principales pourquoi les joueurs des alignements partants font peu de présences en matchs préparatoires.

Newton pourra compter sur son porteur de ballon Christian McCaffrey pour prendre la majorité des jeux offensifs. Ce dernier a terminé troisième pour le nombre total de verges combinées au sol et par la passe l’an dernier. Il est indéniable qu’il a le talent de franchir de grandes distances et son usage pourra donner du répit à son quart-arrière.

Plusieurs dépisteurs voient le receveur Curtis Samuel s’améliorer grandement cette saison. L’ailier rapproché Greg Olsen reste une valeur sûre, mais, à son âge, il devient souvent blessé. La défense a ajouté un élément intéressant durant la saison morte en l’ailier défensif Gerald McCoy lorsqu’il a été libéré par les Buccaneers de Tampa Bay.

La division Sud de la Nationale risque d’être très compétitive cette année.

Buccaneers de Tampa Bay (4-12)

Lorsque les Bucs ont sélectionné Jameis Winston comme premier choix au total de l’encan de 2015, ils espéraient qu’il pourrait mener l’équipe vers un Super Bowl. Toutefois la formation est toujours bien loin du temps où Jon Gruden a gagné le championnat en 2003. Winston n’a toujours pas atteint les séries éliminatoires depuis l’arrivée de Winston dans la ligue. Cette année semble bien sa dernière chance.

À la suite de la nomination de Bruce Arians un poste d’entraîneur-chef de l’équipe, Winston est dans la meilleure situation pour réussir.

Il n’aura pas la tâche facile avec les trois autres équipes de la division qui risquent fort bien de terminer plus haut qu’eux au classement. Les Falcons et les Panthers ont atteint les séries deux fois lors des trois dernières années.

Néanmoins, Winston est entouré d’un excellent groupe de receveurs constitué de Mike Evans, Chris Godwin et de l’ailier rapproché OJ Howard. Cependant, les porteurs de ballons Ronald Jones et Peyton Barber ne sont pas très prometteurs à l’arrière d’une ligne offensive qui est surpayée.

Sans oublier leur défense qui a terminé dernière en 2018 pour le plus de points alloués à l’adversaire. Le départ de Gérald McCoy n’aidera sûrement pas.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut