Football

Entraîneurs sous pression

(C) NBC Sports

Dans un peu moins de deux semaines, ce sera le début de la saison 2019 de la NFL. Il s’agira également de la centième saison du circuit. Beaucoup d’éléments ont retenu l’attention jusqu’à maintenant comme le comportement d’Antonio Brown et le nouveau règlement qui permet de revoir les pénalités d’interférence.

Certains entraîneurs-chefs doivent cependant répondre aux attentes s’ils veulent demeurer en poste en 2020. En voici cinq qui devront bien faire en 2020.

Jay Gruden, Redskins de Washington

Ce sera la sixième saison de Jay Gruden avec les Redskins de Washington. Au total, il ne possède qu’une seule participation en séries éliminatoires et une fiche cumulative de 35-44-1. Ce n’est pas le dossier le plus reluisant.

(C) Sportsnet

Ce ne sera cependant pas facile pour les Redskins cette année. Jusqu’à la blessure d’Alex Smith la saison dernière, l’équipe se battait pour le sommet de la division. Cette saison, l’équipe devra se rabattre sur Case Keenum ou sur Dwayne Haskins, la recrue. Dans ce contexte, c’est un scénario qui est plus incertain. Il y a quand même eu de bons ajouts dans l’équipe, comme Landon Collins qui pourrait solidifier la défensive.

On le sait que les attentes envers les Redskins sont plutôt moyennes et Gruden devra permettre à l’équipe de s’en tirer de la meilleure façon possible. Si l’organisation de la capitale fédérale devait terminer dans les bas-fonds de la conférence, avec une fiche de 5-11 ou de 4-12, j’ai l’impression que Dan Snyder pourrait mettre à pied son entraîneur et trouver un nouvel homme de confiance pour 2020. Il est vraiment essentiel que cette équipe progresse et cesse de faire du surplace, surtout en évoluant dans la division la plus médiatisée de la NFL.

Doug Marrone, Jaguars de Jacksonville

Rappelez-vous : en 2017, les Jaguars de Jacksonville était tellement près d’une première participation au Super Bowl. L’équipe semblait devenir l’une des meilleures alternatives aux Patriots dans l’AFC. Toutefois, en 2018, l’organisation est retournée au dernier rang de l’AFC Sud et une fiche de 5-11 illustre bien à quel point l’équipe a été une déception l’an dernier.

(C) Bigcatcountry.com

À la défense de Marrone, l’équipe avait décidé de conserver Blake Bortles au poste de quart-arrière partant. Il a été plus un boulet qu’un atout à cette formation. L’équipe a cependant frapper le grand coup en signant Nick Foles pour le remplacer, ce qui est une amélioration majeure. Avec Leonard Fournette et une défensive toujours aussi talentueuse, les Jaguars pourraient revenir à leurs beaux jours.

Le contrat de Marrone se termine après la saison 2020 et la performance de l’équipe devrait décider si Marrone reviendra ou non avec la formation. Les Jaguars doivent absolument être dans la course aux séries, surtout avec le talent qu’ils possèdent. Sinon, ce sera une autre année gaspillée dans le nord de la Floride et la direction voudra trouver un autre entraîneur pour mener la troupe.

Mike Zimmer, Vikings du Minnesota

Parlant de déception en 2018, il est évident que nous devons nommer les Vikings du Minnesota. Présents eux aussi en finale de conférence en 2017, les Vikings ont raté les séries malgré la venue de Kirk Cousins. Beaucoup d’argent a été investi dans cet ajout qui aurait probablement dû mener les Vikings au Super Bowl. Donc, d’avoir raté les séries, c’est une immense déception.

(C) Twincities.com

La défensive a poursuivi son bon travail en 2018 en étant la quatrième équipe ayant concédé le moins de verges dans la NFL. En offensive, il y avait un gros manque dans le jeu au sol alors que le jeu aérien a souvent bien fait. Les Vikings ont beaucoup investi sur leur ligne offensive et il faudra voir une amélioration à ce niveau.

Si l’équipe n’a pas été désastreuse des deux côtés du ballon, qu’est-ce qui n’a pas bien été l’an dernier? En fait, les Vikings ont souvent perdu les matchs d’envergure comme s’ils ressentaient trop de pression. Ils ont perdu tous leurs matchs aux heures de grande écoute et, en fin de saison, ils ont perdu contre des adversaires directs dans la course aux séries. Le plan de match de l’entraîneur n’était tout simplement pas adapté.

L’objectif est simple : faire les séries. C’est le moment de gagner pour les Vikings et la direction voudra des résultats. Sans participation au tournoi printanier, je vois difficilement comment Mike Zimmer peut demeurer à la tête de cette équipe.

Mike Tomlin, Steelers de Pittsburgh

Mike Tomlin est seulement le troisième entraîneur-chef des Steelers depuis 1969, après les règnes de Chuck Noll et de Bill Cowher. On peut donc dire que l’organisation est patiente avec ses dirigeants. Donc, pourquoi Mike Tomlin serait sur cette liste d’entraîneurs en danger, surtout en considérant qu’il a un meilleur pourcentage de victoires que ces deux prédécesseurs?

(C) clutchpoints.com

D’abord, Tomlin a eu plusieurs épisodes problématiques avec son vestiaire. L’ambiance entre les joueurs et l’entraîneur a souvent été difficile la saison dernière. Certains éléments controversés, comme Antonio Brown et LeVeon Bell, sont partis, mais l’entraîneur-chef doit absolument retrouver la confiance des autres joueurs. De plus, il est parfois trop aventureux, ce qui a causé des problèmes par le passé. On peut notamment penser à la fin du match contre les Saints de la Nouvelle-Orléans où Tomlin a tenté une feinte de botté de dégagement. Ce fut raté et cela a permis aux Saints de remporter le match. C’est le type de décision qui met l’équipe dans l’embarras et qui repose sur l’entraîneur-chef.

C’est une année de transition chez les Steelers après l’époque des Killer B’s, mais la formation de la Pennsylvanie fait partie des favoris dans l’AFC Nord. Si Tomlin réussit à réunir son vestiaire et à faire les bons choix, il devrait être en mesure de sauver son poste, séries ou pas. Toutefois, si les problèmes de l’an dernier se reproduisent, cela montrera qu’il est aussi un problème et la direction pourrait apporter des ajustements.

Kyle Shanahan, 49ers de San Francisco

Ce sera la troisième saison de Kyle Shanahan à la tête des 49ers de San Francisco. Les médias avaient dit beaucoup de bien lors de son arrivée à la tête de la formation californienne. L’équipe était en reconstruction et il a dû la gérer. Or, on dirait que les succès de l’équipe dépendent uniquement de la présence de Jimmy Garoppolo qui montre des signes d’inquiétude en cette pré-saison. Les Niners ont eu une fiche de 6-10 et de 4-12 sous Kyle Shanahan. Il est donc primordial que l’équipe progresse en 2019.

(C) nbcsports.com

À la base, Shanahan est un coordonnateur offensif talentueux. On a vu de belles histoires malgré l’absence de Garoppolo la saison dernière, comme Nick Mullens qui a offert de bonnes prestations et George Kittle qui a été mis à l’avant-plan. Toutefois, il y a quand même un manque pour que l’équipe puisse vraiment prendre son envol dans cette offensive. C’est cette touche que Shanahan doit amener à cette équipe afin qu’elle soit plus compétitive. En défensive, les 49ers doivent tout simplement faire mieux et la blessure de Nick Bosa, leur choix de première ronde, n’aidera pas leur cause. Les venues de Kwon Alexander, Dee Ford et Jason Verrett devraient aider.

Si les 49ers ne montrent aucun signe d’amélioration, cela signifiera que Kyle Shanahan n’est tout simplement pas l’homme qu’il faut dans la baie de San Francisco et un changement sera plus que bienvenue à Santa Clara!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut