Tennis

Puig et Stephens brouillées pour un entraîneur

Puig
(©WTAtennis.com)

Entraîneur de Sloane Stephens de 2016 à 2018, Kamau Murray s’était séparée de l’Américaine en début de saison. Depuis quelques mois, il travaillait avec Monica Puig. À l’aube de l’US Open, ce dernier a annoncé à la championne olympique qu’il mettait fin à leur partenariat. Quelques jours plus tard, Puig a compris pourquoi.

Murray-Stephens, un partenariat prolifique

Pendant deux ans, Kamau Murray a entraîné Sloane Stephens. Réputée pour son irrégularité, Stephens a remporté ses plus gros titres sous sa tutelle, notamment l’US Open 2017 et Miami en 2018. Toutefois, en début d’année, la joueuse avait annoncé qu’elle ne collaborait plus avec Murray. Elle avait même engagé Sven Groeneveld, ancien entraîneur de Maria Sharapova, en mai.

Murray, lui, avait débuté une nouvelle collaboration avec Monica Puig. Championne olympique en 2016, la Portoricaine peine à retrouver sa forme d’il y a trois ans. Elle espérait y parvenir avec son nouvel entraîneur.

Les deux joueuses semblaient satisfaites de leurs entraîneurs jusqu’à ce que Stephens annonce sa séparation d’avec Groeneveld. Quelques jours plus tard, l’Américaine a communiqué qu’elle recommencerait à travailler avec Murray dès l’US Open.

Puig non-avertie et déçue

Monica Puig lors de son premier tour (©Getty Images)

“J’ai découvert via des amis proches qu’il entraînait quelqu’un d’autre”, a déclaré Monica Puig au New York Times. “J’ai vu quelques photos. Arriver à New York et découvrir ce genre de choses, c’est stressant. Ça m’a mis la pression.”

“Je ne m’y attendais pas du tout, a-t-elle poursuivi. À une semaine de l’US Open, imaginez. Votre entraîneur arrive et vous dit “je ne serai pas disponible pour l’US Open.” C’est difficile.”

Également éliminée au premier tour, Sloane Stephens a donné sa version des faits. L’Américaine ne voit aucun problème quant à la décision de Murray et s’est dite surprise des déclarations de Puig.

“Je pense qu’il y a toujours des versions différentes, a justifié Stephens. Les adultes prennent des décisions d’adultes. Je ne vois pas de raison de m’attarder la dessus. J’ai totalement conscience de ce qui s’est passé. Si elle (ndlr: Puig) a un problème, elle peut venir m’en parler. Je trouve ces déclarations légèrement inappropriées.”

Les échanges d’entraîneurs sont loin d’être rares dans le tennis. Cependant, il est inhabituel de voir un coach quitter une joueuse à une semaine du début d’un majeur. Ainsi, on peut comprendre la déception de Monica Puig, encore plus justifiée si le manque de communication qu’elle déplore est avéré. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut