Uncategorized

NFL 2019: la division Est de la Nationale

(C) USA Today

La saison 2019 de la NFL arrive à grands pas. Pour marquer cette nouvelle saison, plusieurs articles seront publiés sur chacune des divisions au cours des prochaines semaines. Chaque équipe de la NFL aura le droit à son analyse et à une prédiction de sa fiche. Débutons cette analyse avec la division Est de la Nationale!

1. Les Cowboys de Dallas (11-5)

L’équipe de Jason Garrett en a surpris plus d’un en terminant au premier rang de cette division la saison dernière. Cette année 2018 avait mal débutée, mais l’arrivée du receveur Amari Cooper a tout changé. Dallas a finalement été éliminé en demi-finale d’association par les Rams de Los Angeles.

Plusieurs joueurs des Cowboys ont quitté durant la saison morte, mais, malgré tout, le noyau solide de l’équipe est encore présent. Dak Prescott devrait être en mesure de connaître une bonne saison. Il a un excellent groupe de receveurs composé de Cooper, Randall Cobb, acquis des Packers de Green Bay, et Jason Witten. Ce dernier est sorti de sa retraite en signant un contrat d’un an en février dernier.

De plus, les Cowboys ont toujours été reconnus pour leur ligne à l’attaque du tonnerre. Celle-ci devrait encore être excellente la saison prochaine.

Toutefois, les Cowboys sont pris dans un litige important. En effet, le porteur de ballon étoile Ezekiel Elliott ne s’est toujours pas pointé au camp de recrutement de l’équipe, en raison d’un conflit contractuel. Espérons que la situation se réglera à temps, car Elliott est la pièce maîtresse de l’attaque de Dallas.

2. Les Eagles de Philadelphie (10-6)

Équipe qui a été la plus spectaculaire lors des deux dernières saisons, les Eagles de Philadelphie vont lutter avec les Cowboys de Dallas pour le premier rang de cette division.

L’équipe de Doug Pederson est, à mon avis, l’équipe la plus complète de la NFL. Toutes les positions de cette formation sont formées de joueurs de grands talents que ce soit à l’attaque, à la défense ou même sur les unités spéciales.

Toutefois, il y a quelques points d’interrogations. Tout d’abord, est-ce que le quart-arrière Carson Wentz sera en mesure de rester en santé durant toute la saison. Ce dernier a été affecté par plusieurs blessures importantes lors des deux dernières saisons. De plus, il n’aura pas Nick Foles à ses côtés pour le remplacer étant donné que ce dernier a signé un contrat avec les Jaguars de Jacksonville.

Ainsi, les Eagles vont connaître une bonne saison en 2019, mais il serait plus logique de les voir en séries éliminatoires en tant que meilleur deuxième plutôt qu’en champion de division.

3. Les Redskins de Washington (5-11)

Les Redskins de Washington n’ont pas connu de grandes saisons au courant des dernières années. La saison 2019 ne fera pas exception pour l’équipe de Jay Gruden.

Avant même que la saison commence, les Redskins ont perdu un gros morceau. En effet, le quart-arrière Alex Smith ratera l’entièreté de la saison prochaine en raison d’une double fracture à la jambe droite subi lors d’un match face aux Texans de Houston la saison dernière.

Le directeur général de l’équipe a mis sous contrat le quart-arrière Case Keenum et a repêché en première ronde le quart-arrière Dwayne Haskins. Toutefois, Keenum a connu une saison décevante avec les Broncos de Denver la saison dernière et Haskins, qui est très talentueux, demeure tout de même une recrue. Ainsi, il est loin d’être prêt pour mener une équipe sur ses épaules.

De plus, les Redskins manquent de talent à certaines positions. Ainsi, ce sera une saison difficile pour Washington!

4. Les Giants de New York (3-13)

S’il y a bien une équipe qui a fait parler d’elle durant la saison morte, ce sont les Giants de New York. Toutefois, ce ne sont pas pour les bonnes raisons.

Le directeur général des Giants, Dave Gettleman, a littéralement détruit son équipe. Tout d’abord, il a échangé le receveur étoile Odell Beckham Jr aux Browns de Cleveland. Par la suite, il a repêché le quart-arrière Daniel Jones au 6e rang du dernier repêchage de la NFL: un choix qui continue de faire jaser les amateurs.

De plus, il n’a pas été en mesure de combler les lacunes de son équipe. La défense, qui avait accordé 412 points la saison dernière, n’a pas été modifié. De plus, Eli Manning n’est plus le même quart-arrière qu’il était auparavant. Sa situation ne devrait pas changer étant donné que la qualité de ses receveurs se trouve bien en dessous des attentes.

Le seul aspect positif qu’on peut retrouver chez les Giants se trouvent au poste de porteur de ballon. En effet, Saquon Barkley a connu toute une saison lors de son année recrue. Gagnant du titre de recrue de l’année offensive, ce dernier pourrait être affecté par le syndrôme de la guigne de la deuxième année.

La saison risque d’être longue à New York la saison prochaine, à moins d’un revirement de situation incroyable!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut