Uncategorized

NFL 2019: la division Est de l’Américaine

(C) AOL.com

La saison 2019 de la NFL arrive à grands pas. Pour marquer cette nouvelle saison, plusieurs articles seront publiés sur chacune des divisions au courant des prochaines semaines. Chacune des équipes de la NFL auront le droit à son analyse et à une prédiction de leur fiche. Commençons avec la division Est de l’Américaine!

1. Patriots de la Nouvelle-Angleterre (12-4)

À tout seigneur tout honneur, commençons notre analyse avec les éternels champions en titre du Super Bowl: les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Depuis le début des années 2000, l’équipe de Bill Belichick part toujours favorite pour soulever les honneurs à la fin de la saison. En effet, quand tu as Tom Brady comme quart-arrière partant, tu mets toutes les chances de ton côté. Le vétéran quart-arrière, qui a signé récemment une prolongation de contrat, est toujours déterminé à gagner malgré son âge avancé. De plus, il devient de meilleur en meilleur à chaque nouvelle saison.

Bien que Rob Gronkowski ait pris sa retraite, il serait surprenant de voir les Patriots être moins performant à l’attaquant. Le receveur Julian Edelman, qui a été élu joueur par excellence du dernier Super Bowl, représente toujours une menace suprême pour les équipes adversaires. N’importe quel receveur joue son meilleur football avec Brady comme quart-arrière. De plus, l’attaque au sol des Patriots sera encore dominante avec la présence de Sony Michel et de James White.

La défense, qui s’est avéré à être parmi les meilleurs de la ligue, n’a pas été changé non plus. Ainsi, les Patriots devraient terminer au premier rang de cette division sans trop de difficulté!

2. Jets de New York (7-9)

Souvent critiqué lors des dernières années, les Jets de New York vont connaître une meilleure saison que l’année dernière. Ayant terminé au dernier rang de cette division, les Jets ont été en mesure de renforcer leur équipe autant à l’attaque qu’à la défense en mettant la main sur deux joueurs de premier plan: Le’Veon Bell et C.J Mosley!

NBC Sports

Le’Veon Bell devrait connaître une excellente saison. Ce dernier n’a pas joué lors de la dernière saison en raison d’un conflit contractuel avec les Steelers de Pittsburgh. Au final, sa grève n’aura pas eu l’effet escompté, car l’entente qu’il a signé avec les Jets ne lui rapportera pas le montant d’argent qu’il demandait. Malgré tout, il aura le champ libre pour écraser les défensives adversaires. Le fait qu’il n’ait pas joué l’année dernière fait en sorte que ses jambes sont bien reposées. Sa présence aidera le jeune quart-arrière de Sam Darnold qui continue de s’améliorer.

Concernant C.J Mosley, il sera une menace pour les offensives adversaires. Ayant connu de bonnes saisons avec les Ravens de Baltimore, il devrait être en mesure de continuer à effectuer de beaux plaqués et à provoquer des revirements. Plusieurs experts considèrent que les Jets ont acquis le meilleur joueur défensif disponible sur le marché des joueurs autonomes.

Bref, il serait surprenant de voir les Jets participer aux séries la saison prochaine, mais il serait tout autant surprenant de voir ces derniers au dernier rang de la division Est de l’Américaine.

3. Les Bills de Buffalo (5-11)

Les Bills de Buffalo ont plus souvent connu de mauvais moments que de bons au cours des dernières années. La saison 2019 ne fera pas exception. L’équipe de Sean McDermott, qui ne comptait pas sur de grands joueurs l’année dernière, n’a pas vraiment été amélioré lors de la saison morte.

Bien que la défense compte sur de bons joueurs comme Micah Hyde, Tremaine Edmunds ou même Lorenzo Alexander, le directeur général de l’équipe Brandon Beane n’a pas ajouté de pièces maîtresses à l’attaque. Cette attaque n’avait inscrit que 269 points la saison dernière.

Le quart-arrière Josh Allen a peut-être progressé l’année dernière, mais il est loin d’être aguéri comme quart-arrière partant. Bien qu’il soit capable de se débrouiller avec ses jambes, il a tout de même lancé 12 interceptions l’année dernière. À sa défense, il ne compte pas sur des receveurs de première classe. De plus, son porteur de ballon, LeSean McCoy, a perdu beaucoup en vitesse lors de la dernière année.

Est-ce qu’il sera en mesure d’être meilleur cette année. Personnellement, j’ai encore mes réserves sur lui tout comme j’en ai sur l’équipe en général.

4. Les Dolphins de Miami (4-12)

S’il y a bien une équipe qui risque de connaître une saison catastrophique, ce sont bien les Dolphins de Miami. L’équipe Floridienne avait terminé au deuxième rang de cette division l’année dernière avec une fiche de 7-9, mais les choses seront très différentes en 2019.

L’équipe en a perdu beaucoup durant la saison morte. Par exemple, le quart-arrière Ryan Tannehill a été échangé aux Titans du Tennessee. Toutefois, bien qu’il avait ralenti lors de la dernière saison, il est bien meilleur que Ryan Fitzpatrick et Josh Rosen qui sont présentement les deux meilleures ressources à cette position du côté des Dolphins.

Fitzpatrick, surnommé « Fitzmagick », est un quart-arrière qui peut jouer du bon football à court terme, mais pas à long terme. Rosen, de son côté, n’a pas prouvé qu’il pouvait prendre une attaque sur ces épaules. Il jouait peut-être avec les Cardinals de l’Arizona, mais quand même! De plus, il y a un manque de talent à chacune des positions de l’équipe que ce soit à l’attaque, à la défense ou même sur les unités spéciales.

Bref, ce sera peut-être une saison catastrophique à Miami. Au moins, cette possible mauvaise saison permettra aux Dolphins d’avoir plusieurs bons choix lors du prochain repêchage de la NFL.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut