Alouettes

Le cahier de jeux | Sérieusement la LCF?!

(C) LCF

Les Alouettes jouaient le septième match de leur saison vendredi soir et recevaient la visite des Roughriders de la Saskatchewan. Avec les absences annoncées de Vernon Adams et de William Stanback, c’est la profondeur des Alouettes qui allait être testée. Toutefois, c’est un règlement de la LCF qui a mis fin au match alors qu’il restait 2:41 à faire au troisième quart. Malheureusement, les Alouettes se sont inclinés 17 à 10.

Les absences ont paru

On se demandait quel visage des Alouettes allait apparaître lors de cette rencontre à domicile. Les absences annoncées de Vernon Adams Jr. et de William Stanback laissaient place à une certaine inquiétude chez les partisans montréalais. C’est donc Antonio Pipkin et Jeremiah Johnson qui ont été appelés en renfort.

Offensivement, disons que nous n’avons pas vu le meilleur jour des Alouettes. Pipkin a semblé avoir de la difficulté tout au long de la partie et a eu de la difficulté à connecter avec ses receveurs de passe. Il a rapidement été critiqué sur les réseaux sociaux et il semblait débordé par des situations. Nous étions loin de l’agilité d’Adams dans ce contexte. Pipkin a d’ailleurs dû quitter le match et être remplacé par Matt Shiltz qui n’a pas nécessairement fait mieux malgré une meilleure présence sur les courses.

Au sol, Jeremiah Johnson a offert une contribution correcte avec ses 38 verges en 10 courses, mais ce n’était pas le spectacle Stanback. En fait, la défensive des Roughriders a été plus forte. Les receveurs avaient peu d’espace pour faire les grands jeux et la ligne défensive a fait un très bon travail contre la ligne offensive de Montréal.

Par contre, nous pouvons souligner la bonne performance de la défensive et des unités spéciales, qui ont marqué le seul touché pour Montréal. Cody Fajardo, le quart-arrière des Roughriders, a lancé pour 166 verges, ce qui est acceptable pour la défensive montréalaise. La ligne défensive a cependant parfois eu trop tendance à laisser de l’espace à Fajardo pour qu’il puisse réaliser des jeux. Il faut à l’avenir éviter de laisser autant de temps au quart-arrière.

Règlement de zouf

Parlons maintenant de ce règlement de la Ligue canadienne de football qui a mis fin prématurément au match. Hier soir, le match a été interrompu à la fin du troisième quart en raison de la pluie et de la foudre, ce qui est tout à fait normal. Tous les sports extérieurs ont un protocole similaire. Toutefois, comme plus de la moitié du match avait été joué, le protocole de la ligue affirme que le match doit être repris dans l’heure qui suit. Sinon, le match est considéré comme terminé avec le score du moment. C’est pour cela que les Alouettes ont perdu ce match.

Sincèrement, ceci est tout simplement ridicule. Pourquoi limiter à 1h00 le délai pour reprendre l’action? Hier soir, l’action aurait pu reprendre après ce délai. Sinon, la fin du match aurait pu être reporté à un autre moment et on aurait pu continuer à jouer le reste de la partie. C’est ce que le reste des autres ligues sportives font!

Prenons simplement par exemple nos voisins du sud et la NFL. Pas plus tard que la veille, le match hors-concours entre les Jets et les Giants de New York a été interrompu pendant une heure en raison d’orages. Il n’a jamais été question d’annuler la rencontre. Nous pouvons aussi rappeler le match de la semaine 1 de la dernière saison entre les Titans du Tennessee et les Dolphins de Miami. Dans ce match, il n’y a pas eu un, mais bien deux interruptions et chacune d’elles étaient d’au moins deux heures. Le match a débuté à 13h00 et s’est terminé à 20h08, mais les quatre quarts ont été disputés. Pourtant, l’idée d’interrompre le match n’a jamais effleuré l’esprit de la NFL et aucune modification au règlement n’a été apporté.

Nous pouvons également voir de quoi de paradoxal dans ce règlement de la ligue. En effet, il n’est pas rare que des matchs soient joués à des températures très froides, surtout dans le temps de la coupe Grey. Le froid peut parfois être dommageable pour les joueurs et les partisans. Pourtant, même si la température est de -25 degrés, le match aurait lieu. Donc, pourquoi limité un délai en cas d’orages? La question mérite d’être posée.

Finalement, ce que je trouve le plus triste, c’est que des partisans ont payés un billet plein prix pour voir moins de 75% d’un match. C’est gênant à ce niveau-là pour une ligue. La ligue offre un produit et incite les gens à venir voir leur spectacle. Les gens déboursent de grosses sommes pour venir et ils prennent du temps pour venir voir le spectacle. Hors, on leur coupe ce spectacle en disant que cela fait une heure que le match n’a pas repris. C’est plutôt ordinaire. Les partisans auraient probablement accepté d’attendre une autre demi-heure avant de revoir l’action, un peu comme à la coupe Rogers mercredi dernier. Possiblement que des fans auraient quitté, mais cela aurait été leur décision. Pour le reste, ils ont été pénalisé en raison d’un règlement stupide de la LCF, surtout que le match était serré et loin d’être terminé. La bonne nouvelle est que les Alouettes ont annoncé qu’ils compenseraient les partisans présents vendredi soir.

M. Ambrosie, il est important que vous revoyez votre manière de faire, car la ligue vient de se couvrir de ridicule avec ce match.

Les Alouettes joueront leur prochain match le samedi 17 août au stade McMahon, alors qu’ils rendront visite aux champions en titre, les Stampeders de Calgary.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut