ATP

Une assurance pour la Coupe Rogers

Bien que la Coupe Rogers se termine comme prévu aujourd’hui, les organisateurs du tournoi ont été fort occupés ces derniers jours en raison de la pluie repoussant les matchs de quarts de finale et demi-finales.

La pluie de vendredi forçait d’ailleurs Gaël Monfils à disputer deux matchs samedi, lui qui avait gagné en quarts de finale contre Roberto Bautista Agut en après-midi et devait affronter Rafael Nadal quelques heures plus tard. Celui-ci s’est toutefois retiré de la compétition avant son match en raison d’une blessure.

Un toit

Le directeur de la Coupe Rogers Eugène Lapierre a mentionné avant le début du tournoi que des discussions concernant la mise en place d’un toit sur le Court central avaient lieu, disant toutefois que rien n’était en place en ce moment. Il est clair pour lui qu’un toit pourrait éviter non seulement des retards, mais des forfaits, comme a d’ailleurs dit Monfils hier en expliquant qu’avec plus de repos, peut-être aurait-il pu jouer la demi-finale.

« C’est évident que si nous avions un toit dans cette situation, Monfils jouerait son match de demi-finale et Bautista Agut jouerait son match vendredi soir en terminant à l’heure, a dit Lapierre. La demi-finale se jouerait aujourd’hui comme prévu. Ce sont des choses qui arrivent souvent et partout. »

Nouvelle assurance

Le tournoi s’est muni cette année d’une assurance pour ses trois derniers matchs de simple de la semaine, soit les deux demi-finales et la finale d’aujourd’hui. L’annulation d’un match comme celui entre Monfils et Nadal hier soir permet donc de récupérer, voire conserver une partie des revenus du match.

« Une session de soir comme celle-là rapporte un million de dollars, a dit Lapierre. Je dois regarder les détails du contrat, mais nous devrions pouvoir en récupérer la moitié. »

Lapierre mentionne que des situations dans les dernières années, dont une à Miami où la journée de demi-finales n’avait pu se jouer, ont poussé l’ATP à trouver des assurances pour leurs tournois.

« Ça s’est développé récemment, a dit Lapierre. Cette année, nous nous sommes dit pourquoi pas. Faisons-le. Je crois que c’était un bon choix. Au moins nous n’allons pas tout perdre! »

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut