Tennis

Coupe Rogers: Leylah Annie Fernandez mature et lucide

Fernandez
(©lapresse.ca)

Leylah Annie Fernandez réalise une formidable saison 2019. La jeune Canadienne a remporté un Grand Chelem en junior, gagné son premier tournoi professionnel et disputé son premier match dans le grand tableau de la Coupe Rogers. Sévèrement battue par Marie Bouzkova au premier tour, Fernandez est revenue sur le match, sa progression et ses objectifs en conférence de presse.

Une première à la Coupe Rogers pour Leylah Annie Fernandez

2019 est une saison de premières pour Leylah Annie Fernandez. La jeune Canadienne a remporté son premier match sur le circuit de la WTA, s’est imposée à Roland-Garros junior et a gagné son premier tournoi professionnel à l’ITF de Gatineau le mois dernier. Tennis Canada a ainsi décidé de récompenser ses progrès en lui octroyant une invitation pour le grand tableau de la Coupe Rogers.

Présente à Toronto, Fernandez a été logiquement battue dès le premier tour. Le résultat sévère (victoire de Marie Bouzkova par la marque de 6-0 et 6-1) aurait pu avoir des conséquences négatives sur l’état d’esprit de la jeune joueuse. Il en a été tout autre, comme elle l’a prouvé en conférence de presse.

La Canadienne est d’abord revenue sur la nervosité qui l’a envahie pendant les premiers jeux.

«Je me suis sentie plus nerveuse ici (ndlr: par rapport à l’Open d’Australie et Roland-Garros), parce que j’étais à la maison. C’était encore plus spécial, simplement parce que c’est au Canada. Entrer sur le court et entendre les cris des Canadiens, c’était incroyable.»

Logiquement impressionnée, Fernandez a eu beaucoup de mal a exprimé son tennis lors de la rencontre. Toutefois, elle préfère se concentrer sur sa progression.

«Je suis déçue de ne pas avoir réussi à jouer mon meilleur tennis, a-t-elle expliqué, mais j’ai fait ce que j’ai pu. J’ai simplement fait des erreurs. J’ai pu jauger mon niveau de jeu et comprendre comment travailler pour continuer à m’améliorer.»

Un mental de future championne

Comme les meilleures joueuses, la Canadienne est déjà capable d’analyser ses matchs pour avancer. Ses qualités mentales, impressionnantes pour une si jeune joueuse, seraient dues à des entraînements particuliers.

«J’arrive à rester calme et à aller de l’avant grace à mes entraînements. Mon père m’a toujours poussée à l’entraînement, il m’a mise sous pression de manière intense, ce qu’un entraîneur classique n’aurait sans doute pas osé faire. Ça m’a servi très régulièrement dans ma carrière et je suis certaine que ça m’aidera sur le circuit professionnel.»

Fière de sa progression, Fernandez prend le temps de construire son jeu, étape par étape. Cette saison, la Canadienne a surpassé ses attentes.

«Je pense que j’ai surpassé mes propres attentes cette saison, au moins en terme de résultats, a-t-elle admis. Je souhaitais gagner un majeur en junior, mais je considère mon titre à Gatineau comme un bonus.

Gagner ce genre de titres me paraissait inimaginable. Je visais les demi-finales et puis la finale, pour apprendre à gérer ces situations. Je veux continuer à m’améliorer tous les jours. C’est le plus important en ce moment, poursuivre dans cette direction.»

Si Leylah Annie Fernandez est impressionnante sur le court, elle l’est tout autant en conférence de presse. Confiante et lucide, la jeune Canadienne sait comment progresser en apprenant de ses expériences.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut