Alouettes

Le cahier de jeux | Une première depuis 2016

(C)LCF

Samedi dernier, les Alouettes recevaient la visite annuelle des Eskimos d’Edmonton. Après s’être incliné en levée de rideau contre cette même équipe, les Oiseaux ont pris leur revanche et l’ont emporté 20 à 10. C’est donc une troisième victoire consécutive pour Montréal, ce qui est une première depuis la fin de la saison 2016. C’est aussi la première fois depuis la semaine 1 de 2017 que les Alouettes sont au-dessus de .500. C’est aussi la première victoire contre Edmonton depuis 2013.

Punch offensif

Si on regarde le match d’un point de vue strictement statistique, ce n’était pas le match de l’année pour les Alouettes. Vernon Adams n’a pas atteint le 200 verges dans les airs et complété 68,2% des passes. William Stanback a aussi seulement 47 verges de gains. Le joueur le plus efficace offensivement a probablement été Eugene Lewis, ayant fait les plus gros jeux sur le terrain.

Malgré des statistiques assez ordinaires, les Alouettes ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Ils ont fait les jeux qu’il fallait dans cette partie et comme c’est le cas depuis quelques parties, les Alouettes font un bon spectacle offensif. Les jeux clés et spectaculaires ont encore eu lieu, surtout cette passe truquée de Eugene Lewis à Vernon Adams.

Ce punch offensif des Alouettes fait du bien et permet d’entrevoir l’avenir d’une belle manière. Si les Alouettes se donnent autant, les partisans seront très heureux.

Une défensive qui progresse de semaine en semaine

Le point notable de la rencontre est par contre l’excellente tenue de la défensive. Pour la première fois depuis le 11 août 2017, les Alouettes n’ont même pas accordé de touché dans cette rencontre. De rencontres en rencontres, les Oiseaux allouent de moins en moins de verges. Lors du premier match, ils avaient alloué 608 verges contre cette même équipe. Samedi, ils ont limité les dégâts avec seulement 320 verges allouées.

La défensive a aussi remporté la bataille des revirements. Trevor Harris est arrivé à court de solutions durant la rencontre et Taylor Loffler lui a bien rappelé en fin de partie.

Les Alouettes ne se sont pas laissés distraire par le congédiement de Reed. Ils ont brillamment réussi à mettre tout ça de côté et à jouer du très bon football. Commencez-vous à y croire que cette équipe fera les séries éliminatoires? Avec la déconfiture de Toronto et les insuccès d’Ottawa, tout est permis d’y croire!

Les Alouettes auront une deuxième semaine de congé la semaine prochaine. Ils reprendront l’action le vendredi 2 août. Ils recevront au stade Percival-Molson la visite du Rouge et Noir d’Ottawa.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut