ATP

La relation Djokovic-Gimelstob crée des tensions

tensions
(@Getty Images)

Fin octobre, le monde du tennis avait appris que Justin Gimelstob connaissait des problèmes avec la justice. Quelques mois plus tard, Gimelstob a été condamné et forcé de quitter son poste en tant que représentant des joueurs au Conseil de l’ATP. Durant l’affaire Novak Djokovic n’a jamais exprimé d’opinion négative concernant l’Américain, sans toutefois oser afficher son soutien. Il semblerait que le Serbe soit à présent prêt à le faire, créant ainsi de nouvelles tensions.

Djokovic et Gimelstob, un duo au sommet

En tant que président du Conseil des joueurs et numéro un mondial, Novak Djokovic possède beaucoup d’influence au sein de l’ATP. Proche de Gimelstob, il a œuvré aux côtés de l’Américain afin de pousser l’ancien président Chris Kermode.

Toutefois, depuis l’automne 2018, Gimelstob rencontre des problèmes avec la justice américaine. L’ancien joueur était accusé d’avoir battu à répétition un homme d’affaires proche de son ex-femme. Durant cette période, le Conseil des joueurs avait choisi de ne pas le suspendre. En mars, Gimelstob a finalement accepté un plaidoyer de non-contestation et a été condamné. Il a ainsi dû quitter ses fonctions au sein de l’ATP. 

Plusieurs joueurs auraient préféré le voir partir dès l’annonce des accusations contre lui. Toutefois, le soutien de certains membres du Conseil des joueurs, dont celui, précieux, du numéro un mondial, lui avait permis de rester à son poste. Cela a crée plusieurs tensions chez les joueurs.

Délogé depuis plusieurs mois, Gimelstob devrait à présent se tenir à distance de “la politique” du tennis. Le Conseil des joueurs cherche actuellement son remplaçant.

Des tensions au sein du Conseil des joueurs

En marge de Wimbledon, le Conseil des joueurs s’est réuni pour voter afin d’élire le remplaçant de Gimelstob. Les candidats principaux étaient l’ancien joueur Nicolas Lapentti et l’ancien membre de l’ATP, Weller Evans.

Toutefois, aux termes d’une réunion de plus de sept heures, aucun accord n’a été trouvé. Novak Djokovic et ses partisans soutiennent Evans, opposant à Kermode et proche de Gimelstob. À la suite de cet échec, plusieurs membres du conseil ont annoncé leur démission, manifestant les diverses tensions qui demeurent.

Jamie Murray, Robin Haase, Sergiy Stakhovsky et Dani Vallverdu ont chacun quitté le Conseil. Les médias britanniques suggèrent que la relation Gimelstob-Djokovic est en grande partie responsable de cette vague de départ. 

En conférence de presse à Wimbledon, le Serbe déclarait: “J’ai toujours eu une bonne relation avec Justin. Mais s’il est coupable, ça change la donne.” Il a ensuite admis ne pas avoir lu les reports juridiques et ignorer la culpabilité de Gimelstob. “Nous sommes amis, je l’ai vu quand il est venu à Londres, poursuivait le numéro un mondial. On reste en contact via le téléphone. Je vais lire ces documents.”

Des paroles inquiétantes, puisqu’elles révèlent que le président du Conseil n’est pas renseigné sur le jugement de l’affaire.

Il semblerait qu’il en soit de même pour son Vice-Président, Kevin Anderson. « Justin a apporté énormément pour les joueurs, a-t-il déclaré, il a fait une très grosse erreur et a par conséquent décidé de prendre du recul. Toutefois, je préfère attendre l’annonce de son possible retour avant de m’exprimer à ce sujet. J’aurais besoin de mieux examiner les faits. »

Ainsi, ni Novak Djokovic ni Kevin Anderson auraient conscience de la gravité de l’acte commis par l’ancien représentant des joueurs. Une telle ignorance relève presque de la faute professionnelle pour les meneurs du Conseil des joueurs.

Plusieurs joueurs jugent quant à eux cette situation très négative pour le circuit et pour leur représentation.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut