Coupe du monde

Coupe du Monde féminine | Le temps des demi-finales

Le tournoi approche de la fin et il ne reste plus que quatre équipes qui espèrent encore soulever le trophée et l’une seule d’entre elles l’a déjà remporté par le passé. Pendant que les États-Unis tenteront de remporter un quatrième titre mondial, l’Angleterre, les Pays-Bas et la Suède tenteront quant à elles de remporter le titre pour la première fois de leur histoire. Voici un aperçu des demi-finales.

Angleterre vs États-Unis

C’est une demi-finale que l’on attendait après la tirage au sort de décembre dernier. D’un côté, l’Angleterre est une force montante du soccer féminin et va tenter de confirmer cet essor. De l’autre côté, les États-Unis qui forment une puissance depuis les débuts du tournoi et qui continuent d’être l’équipe à battre au niveau international. C’est la deuxième fois que ces deux nations vont s’affronter à la Coupe du monde féminine après un quart de finale en 2007 remporté par les Américaines 3-0.

Les Anglaises connaissent une phase éliminatoire extraordinaire (fifa.com)

Du côté anglais, on reconnaîtra que la phase de groupes a été plus tranquille avec des petites victoires, mais elles sont dominantes dans cette phase éliminatoire. Après avoir battu le Cameroun 3-0, elles viennent d’éliminer les Norvégiennes par la même marque. Les Anglaises ont réussi à s’imposer aisément malgré des statistiques similaires à la Norvège. Dans ce tournoi, deux joueuses anglaises ont grandement contribué aux performances de l’équipe, soit Lucy Bronze par son solide jeu défensif et ses passes magnifiques ainsi qu’Ellen White qui avec cinq buts a grandement contribué à la production offensive des Lionnes. Nous pouvons aussi souligner la performance de Karen Bardsley qui a seulement concédé un but depuis le début du tournoi. C’est un nom à surveiller pour le Gant d’or du tournoi.

Megan Rapinoe est en pleine forme ces temps-ci (fifa.com)

De l’autre côté, les Américaines ont connu une bonne phase de groupe, mais elles ont eu un peu plus de difficultés à s’imposer durant la phase éliminatoire. Or, elles ont toujours su tirer avantage des occasions qui se présentaient à elles. Elles ont gagné contre la France, mais les Bleues ont connu un meilleur match statistiquement parlant. Megan Rapinoe est présentement dans une forme splendide et fait flèche de tout bois. Elle a maintenant cinq buts dans cette compétition et risque de prétendre au Ballon d’Or. Elle représente le caractère de cette équipe américaine. La défensive est aussi très solide dans cette équipe. Elle laisse peu d’espace aux offensives adverses, ce qui rend la tâche compliquée pour marquer.

Ce sera assurément un excellent match dans cette demi-finale. Les deux équipes sont très robustes, mais je le dis depuis le début de cette compétition : l’Angleterre a ce qu’il faut pour soulever le trophée. Je crois que cette jeunesse saura surprendre les Américaines et les Lionnes participeront à une première finale.

Prédiction : Angleterre

Pays-Bas vs Suède

C’est une première présence en demi-finale pour les Pays-Bas dans leur histoire. Pour la Suède , c’est une quatrième fois. Les deux équipes ne se sont jamais affrontées en Coupe du monde, mais elles se sont affrontées en quart de finale du dernier Euro où les Néerlandaises l’ont remporté 2-0.

Vivianne Miedema des Pays-Bas connait un bon tournoi (fifa.com)

Pour les Pays-Bas, il faut vraiment souligner la progression de cette équipe depuis quatre ans. En 2015, l’équipe participait timidement à sa première Coupe du monde féminine. Depuis ce temps, les Oranjes se sont imposées en remportant un premier titre européen et elles viennent de se qualifier pour son premier tournoi olympique de son histoire. Elles jouent sans complexe en ayant battu chaque équipe sur leur passage et toujours en temps réglementaire. À l’attaque, Vivianne Miedema et Lieke Martens sont les locomotives de cette équipe et elles sont dans une superbe forme dans ce tournoi.

La Suède a réussi tout un exploit en éliminant l’Allemagne (fifa.com)

La Suède vient quant à elle de faire un immense coup en prenant sa revanche de la dernière finale olympique et elle vient d’éliminer l’Allemagne. Les Suédoises ont eu beaucoup de résilience dans ce match et elles ont montré ce dont elles sont capables. Le mur suédois est solide. Linda Sembrandt et Nilla Fischer font de l’excellent travail pour la Suède. L’attaque n’est pas aussi exubérante, mais elle est capable de trouver la brèche et de marquer. Les Suédoises ont amplement mérité leur place en demi-finale.

Ce sera un match assez défensif entre les deux nations européennes et l’ouverture du score pourrait être assez tardive. Selon moi, les Pays-Bas sont favoris et devraient être en mesure de répéter l’exploit d’atteindre une finale d’un tournoi international.

Prédiction : Pays-Bas

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut