Coupe du monde féminine

Coupe du monde féminine | Regard sur les huitièmes de finale

La phase de groupes de la Coupe du monde féminine s’est terminée ce jeudi et le tableau éliminatoire est maintenant connu. Les parcours de la Corée du Sud, de l’Afrique du Sud, de la Jamaïque, de l’Écosse, de l’Argentine, de la Nouvelle-Zélande, de la Thaïlande et du Chili sont ainsi terminés.

Seize équipes peuvent toutefois espérer remporter les grands honneurs. Aperçu des matchs à venir.

Allemagne contre Nigéria

L’Allemagne a été l’une des premières équipes qualifiées pour les huitièmes en ayant remporté le groupe B. De l’autre côté, le Nigéria a dû attendre à la dernière minute pour assurer sa qualification.

Les grandes favorites de ce match sont sans aucun doute les Allemandes, mais elles n’ont pas été si étincelantes que ça en phase de groupes. Elles ont toutefois fait le travail. Pour le Nigéria, c’est une équipe jeune avec de la vitesse, mais elle n’a pas encore l’étoffe de rivaliser avec les grandes équipes.

Prédiction : Allemagne

Norvège contre Australie

Sam Kerr est la pierre angulaire de l’Australie (fifa.com)

C’est une bataille entre deux équipes qui ont terminé deuxième dans leurs groupes.

Les Norvégiennes, anciennes championnes du monde, ont connu un match correct contre la France, leur plus grand test jusqu’à présent. À l’inverse, l’Australie a connu une phase de groupes plus difficile. Elles ont perdu leur premier match, ont dû entreprendre une remontée contre le Brésil et gagner par quatre buts de Sam Kerr contre la Jamaïque.

L’Australie a semblé être l’équipe d’une seule joueuse. Je crois que les Norvégiennes sauront la museler et pourront s’imposer.

Prédiction : Norvège

Angleterre contre Cameroun

Une deuxième équipe africaine dans les huitièmes de finale? C’est une première dans l’histoire de la compétition. Le Cameroun a réussi l’impossible en se qualifiant à la dernière minute grâce à un but formidable. Cela devrait normalement donner le momentum à cette équipe.

Or, elles affronteront l’Angleterre. Les Anglaises ont été solides dans leur phase de groupes, même si on attend encore l’explosion offensive de cette équipe. Le collectif est cependant très bien et ce sera une victoire facile pour l’Angleterre.

Prédiction : Angleterre

France contre Brésil

Le chemin sera ardu pour la France (fifa.com)

Ce huitième de finale est celui qui attire le plus les regards. Ce sont deux pays emblématiques du soccer.

La France, nation hôtesse, a beaucoup d’espoir de remporter cette Coupe du monde féminine sur son propre territoire, mais la route sera ardue. Il faut d’abord débuter par jouer de la même manière que la France a débuté son tournoi. Le dernier match a été plus difficile, mais j’ai l’impression qu’elles n’ont pas poussé la machine.

Pour le Brésil, on a vu un style de jeu lent. Je l’avais dit : cette équipe est vieille et cela pourrait la rattraper. Après sa phase de groupe, j’en suis convaincu. Ce sera un bon duel, mais pas aussi serré que l’on pourrait croire.

Prédiction : France

Espagne contre États-Unis

L’Espagne a une génération émergente en soccer féminin et l’équipe a déjà les visées sur la Coupe du monde de 2023. L’Espagne a toujours été dans le coup dans chacun de ses matchs, mais il manquait un instinct de tueur à cette équipe. Elle a été incapable d’asséner un KO. Est-ce que cela arrivera contre les États-Unis? Permettez-moi d’en douter.

Les Américaines dominent ce tournoi pour le moment et une exclusion du carré d’as serait un échec pour elles. L’aventure continuera. Or, ce match montre bien le futur : de nombreuses nations émergentes viendront rivaliser avec les Américaines de plus en plus.

Prédiction : États-Unis

Suède contre Canada

Ah, le match de nos Canadiennes! Elles ont déçu lors du dernier match contre les Pays-Bas et elles devront se ressaisir, mais le chemin pour le carré d’as vient de se compliquer. Il faudra que toute l’équipe donne son maximum et pas seulement attendre des miracles de Christine Sinclair. On défend généralement très bien, mais il faut maintenant mieux attaquer.

Elles affronteront les Suédoises qui forment l’une des nations les plus respectées en soccer féminin. Elles ont quand même bien bataillé contre les Américaines. Ce sera un duel très défensif, mais je crois en notre équipe nationale.

Prédiction : Canada

Italie contre Chine

L’Italie a été une sensation jusqu’à présent (fifa.com)

Incroyable de savoir que l’une de ces équipes sera des quarts de finale. L’Italie a fait au-delà des espérances en devenant championne de son groupe devant deux nations mieux classées qu’elle. Les Italiennes ont un style de jeu très dynamique et c’est inspirant.

De l’autre côté, les Chinoises montrent qu’elles ont toujours leur place sur l’échiquier mondial du soccer. Elles ont vraiment bien joué dans chacun de leur match. Ici, je vois le conte de fées italien se terminer et la Chine trouvera un moyen de se faufiler en quart de finale.

Prédiction : Chine

Pays-Bas contre Japon

Les Néerlandaises ont bien montré sur le terrain pourquoi elles sont championnes d’Europe en titre. C’est une équipe de soccer qui a énormément progressé depuis quatre ans. Elles ont remporté leur groupe alors qu’elles n’étaient pas les favorites pour s’imposer.

À l’averse, le Japon a perdu du galon et ça semble vraiment la fin d’une ère pour cette équipe. C’est une reprise du huitième de finale de 2015, mais je crois que le résultat final sera inversé et que les Oranjes poursuivront leur parcours.

Prédiction : Pays-Bas

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut