ATP

Rafael Nadal écrit une nouvelle page d’histoire à Paris

Nadal
(©Getty Images)

Rafael Nadal a remporté son dix-huitième titre du Grand Chelem dimanche, le douzième à Roland-Garros. Dans l’histoire du tennis masculin, personne d’autre ne compte douze titres dans un même tournoi majeur. Impérial tout au long de l’événement, Nadal a dominé Dominic Thiem en finale, battu par la marque de 6-3, 5-7, 6-1 et 6-1.

Nadal jamais dans le doute

Cette saison sur terre battue n’avait pas ressemblé aux autres pour Rafael Nadal. Le Majorquin avait connu quelques défaites inhabituelles à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid avant de triompher à Rome. Ce sacre sur l’ocre italien avait rassuré ses admirateurs. Lui-même déclarait ne pas douter de ses capacités sur terre. Avec raison.

Plusieurs nouveautés sont apparues à Roland-Garros cette saison. Un nouveau court, de nouvelles tribunes, quatre nouvelles demi-finalistes féminines. Toutefois, une chose demeure inchangée: le nom du champion. À son habitude, Nadal n’a laissé aucune chance à ses adversaires. 

Après une entrée en matière réussie face à deux qualifiés, il a éliminé David Goffin en huitièmes de finale. L’Espagnol s’est ensuite défait de Juan Ignacio Londero avant de surclasser un Kei Nishikori (7) fatigué par sa première semaine. En demi-finale, il retrouvait Roger Federer, qu’il n’avait pas battu depuis 2014. Cette fois, il n’a pourtant eu aucun mal à écarter le Suisse, battu en trois manches. Dominic Thiem, son tombeur à Barcelone, l’attendait en finale.

Une finale maîtrisée 

Impressionnant sur terre, l’Autrichien avait éliminé Novak Djokovic (1) en demi-finale. Ses performances sur cette surface laissait présager une finale ouverte et de haut niveau. Pendant deux manches, le match a tenu ses promesses.

Nadal et Thiem ont tous deux commencé très fort, échangeant plusieurs coups brillants et bien placés. L’élève de Nicolas Massu a brisé en premier, prenant l’ascendant en forçant Nadal à reculer. Toutefois, Thiem a été incapable de confirmer son avantage et s’est vite fait reprendre par le maître des lieux. Il a finalement cédé la manche à Nadal au pire des moments.

Thiem ne s’est cependant pas découragé et a continué à agresser son adversaire. Au terme de coups droits puissants et d’une importante dépense physique, il a réussi à recoller à une manche partout. À quel prix? Épuisé par son duel sur quatre jours face au numéro un mondial, Thiem a laissé beaucoup d’énergie dans cette deuxième manche. Les deux dernières ont été beaucoup plus compliquées pour l’Autrichien.

Débordé par les coups profonds de Rafael Nadal, Thiem est passé à côté du troisième set. Il a tenté de se remobiliser en début de quatrième manche, avant de plonger. De l’autre côté du filet, le Majorquin lui faisait visiter les quatre coins de son court préféré. Coups droits longs de ligne, revers croisés, amorties bien senties… tout y est passé. Et à la fin, c’est toujours Nadal qui gagne.

De nouveaux records ahurissants

Trop fort pour la concurrence, l’Espagnol a décroché un douzième trophée Porte d’Auteuil, un record absolu. Avec 18 Grand Chelem, il n’est plus qu’à deux longueurs du record de Roger Federer. 

“Je suis très heureux et satisfait de remporter un nouveau Roland-Garros à cette époque de ma carrière, a-t-il déclaré sur le court. Je remercie tous les gens qui me soutiennent. C’est incroyable, je ne peux pas l’expliquer.”

Avec cette nouvelle victoire à Paris, Nadal porte son total à 93 pour seulement deux défaites. Des chiffres ahurissants qui donnent une idée de la sur-domination de l’Espagnol à Roland-Garros. Thiem aura tout essayé, mais il faudra encore attendre avant de voir le Majorquin céder son trône Porte d’Auteuil.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut