Soccer

Un été chaud dans le soccer international

Difficile à croire en sortant à l’extérieur, mais l’été est à nos portes. Et qui dit été dit bien souvent tournois de soccer internationaux.

Une fois la fin de la Ligue des champions de l’UEFA, la MLS sera à suivre davantage. Toutefois, il y aura aussi de multiples tournois internationaux nous permettant de voir les stars mondiales du soccer en action. On ne pourra pas tout couvrir en profondeur, mais voici un aperçu de ce que nous devrions surveiller.

Place à la relève

Comme à tous les deux ans, la Coupe du monde des moins de 20 ans se déroulera durant le mois de mai. Le tournoi se déroulera en Pologne et devrait nous permettre de voir les futurs du soccer. C’est d’ailleurs à ce tournoi que nous avons pu voir les premières prouesses internationales des Diego Maradona, Paul Pogba, Lionel Messi, John Obi Mikel, Davor Suker, Oleg Salenko, David Trezeguet et bien d’autres. Nous aurons un nouveau champion à ce tournoi puisque l’Angleterre n’a pas réussi à se qualifier. C’est d’ailleurs le sixième tournoi consécutif où le champion en titre ne se qualifie pas pour le tournoi.

Diego Lainez, joueur du Mexique U-20 (furialiga.fr)

Pour les tournois jeunesses, on s’amuse bien sûr à suivre les grandes nations de soccer comme la France ou l’Argentine, mais ce tournoi nous permet surtout de profiter des équipes qui s’élèvent. Parmi les nations qu’il faudra suivre, il y a les deux finalistes européens, soit le Portugal et l’Italie. Les Lusitaniens possèdent une jeune attaque assez impressionnante, tandis que l’Italie possède une bonne défense et un très bon gardien. Je suis également curieux de voir ce que fera l’Équateur, qui a été championne en Amérique du Sud, ce qui veut dire qu’elle a mieux fait que l’Argentine et le Brésil Ces derniers ne se sont même pas qualifiés. Le Mexique sera aussi à surveiller, notamment pour voir les prestations de Diego Lainez.

Finalement, dans la catégorie des jeunes, même si le tournoi n’a pas lieu cet été, je ne peux passer sous silence que notre équipe canadienne s’est qualifiée pour la Coupe du monde U-17 qui se tiendra au Brésil cet automne. Nous avons bien hâte de les voir à l’oeuvre!

Des tournois continentaux à la pelle

Pour les équipes seniors masculines, il y aura pas moins de quatre tournois continentaux que nous suivrons avec intérêt. D’abord, débutons avec l’Europe. Non, ce n’est pas l’année de l’Euro, mais ce sera la toute première finale de la Ligue des nations de l’UEFA, un nouveau tournoi. La phase finale aura lieu au Portugal et quatre équipes joueront celle-ci : le Portugal, la Suisse, l’Angleterre et les Pays-Bas. Nous devrions avoir de bons matchs relevés avec ce petit groupe.

Mohamed Salah amènera-t-il l’Égypte à une victoire sur ses propres terres? (tf1.fr)

Ensuite, l’Afrique organisera sa traditionnelle fête biennale du soccer avec la Coupe d’Afrique des Nations. Initialement prévu au Cameroun, le tournoi aura finalement lieu en Égypte en raison des délais de construction. Après une Coupe du monde difficile pour le continent africain, les différentes nations espèrent pouvoir briller sur leur propre continent. Le Nigéria, l’Égypte, le Maroc et le Sénégal demeurent les favoris pour remporter le tournoi avec des joueurs talentueux. Le Ghana, la Côte-d’Ivoire et le Cameroun pourraient toutefois utiliser le tournoi pour revenir à l’avant-scène mondial.

Neymar et le Brésil seront-ils champions d’Amérique du Sud? (skysports.com)

L’Amérique du Sud organisera aussi son championnat continental, soit la célèbre Copa America. Le tout se déroulera sur le sol brésilien. Le CONMEBOL est la deuxième association la plus puissante, ce qui signifie que ce tournoi est extrêmement relevé. Bien évidemment, le Brésil et l’Argentine sont les équipes à surveiller, mais attention à l’Uruguay, à la Colombie et au double champions en titre chiliens. Autre élément à surveiller : le Qatar sera une équipe invitée au tournoi. Ce sera un très bon test pour eux en vue de la Coupe du monde qu’ils organiseront en 2022.

Finalement, plus au nord, ce sera la Gold Cup qui récompensera la meilleure équipe de la CONCACAF. Par le passé, seulement trois équipes ont remporté le tournoi, soit le Mexique, les États-Unis et le Canada. Les deux premiers sont toujours les favoris. Pour le Canada, ce sera l’occasion de constater les progrès de l’équipe. En 2017, notre équipe avait atteint les quarts de finale pour la première fois depuis 2009. L’objectif minimal de l’équipe est de se rendre au même stade de la compétition, mais la phase de groupe ne sera pas si facile. Le Canada se mesurera au Mexique, à la Martinique et à Cuba.

Les femmes à l’honneur en France

Le plus grand tournoi de soccer cet été n’est toutefois pas l’affaire des hommes. Oh que non! Cette année, ce sont les femmes qui occupent les grands honneurs sur la planète soccer avec la présentation de la Coupe du monde féminine qui se déroulera en France. Il y a quatre ans, c’est le Canada qui avait été l’hôte du tournoi.

Nos Canadiennes seront à surveiller en France cet été (olympic.ca)

Contrairement aux hommes, les Canadiennes font partie de l’élite mondiale du soccer féminin. Elles occupent présentement le cinquième rang mondial et elles seront têtes de série pour le tournoi. Elles évolueront dans le groupe E avec le Cameroun, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas, un groupe très similaire de celui de 2015. Après deux médailles de bronze consécutives aux Jeux Olympiques, les Canadiennes parviendront-elles à se hisser pour la première fois sur le podium de la compétition? C’est ce que les Christine Sinclair, Sophie Schmidt, Janine Beckie et Ashley Lawrence tenteront d’accomplir.

D’autres nations seront à surveiller comme les États-Unis, l’Angleterre, la France et l’Allemagne. D’autres découvriront la compétition pour la première fois : le Chili, la Jamaïque, l’Écosse et l’Afrique du Sud. J’aurai l’occasion de revenir plus en profondeur sur cette compétition dans de prochains articles qui couvriront le tournoi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut