AHL

Repêchage 2017 | Plusieurs choix au développement prometteur

(C) RDS

Le repêchage, une étape cruciale dans la construction d’une équipe, mais aussi une science inexacte. C’est pourquoi que toutes les équipes envoient tout au long de l’année, des dizaines et des dizaines de recruteurs, aux quatre coins du monde. Ceci, dans le but de dénicher les perles rares. On espère avoir le flair sur un joueur plus méconnu et qu’il se développe ensuite comme un joueur d’élite.

C’est ainsi que les Henrik Zetterberg (7e tour, 210e au total), Henrik Lundqvist (7e tour, 205e au total), Jamie Benn (5e tour, 129e au total) ou Andrei Markov (6e tour, 162e au total) et encore bien plus sont tous devenus des vedettes de la Ligue Nationale de Hockey. Comme le dit le populaire dicton : « Quand on veut, on peut ». Et bien c’est d’autant plus vrai dans le cadre du repêchage. Il suffit de travailler fort et de ne jamais abandonner son rêve.

La parole à Trevor Timmins

Cette année, le Tricolore possède un total de 10 choix pour le repêchage. On parle notamment de trois choix dans le top 50. Voici les positions auxquelles le Canadien devrait sélectionner ses espoirs: 15e, 46e, 50e, 77e, 108e, 131e, 136e, 138e, 170e et 206e.

La Sainte-Flanelle a surpassé les attentes cette saison, mais il ne faut pas oublier que l’équipe est en « reset » et qu’il faut pouvoir compter sur les jeunes joueurs que l’on repêche pour mieux rebâtir. C’est avec des fondations solides que l’on bâtit une bonne maison, et c’est avec des choix judicieux au repêchage que l’on construit les meilleures équipes.

Bien qu’il soit mal-aimé, c’est toujours Trevor Timmins qui sera le grand responsable du recrutement. Il n’a peut-être pas toujours su sélectionner les meilleurs joueurs, mais il ne faut pas oublier qu’il a fait bien plus de bons coups que de mauvais coups.

Des choix du repêchage 2017 qui sont prometteurs

Le Canadien avait fait les séries cette année-là, mais s’était incliné en six rencontres face aux Rangers de New York. Résultat? C’est au 25e rang du premier tour, que l’on s’est tourné vers l’américain Ryan Poehling. 

Après avoir complété sa troisième année universitaire avec huit buts et 23 passes en 31 matchs, le joueur de centre a paraphé un premier contrat avec le Tricolore. Il a ensuite eu la chance de disputer le dernier match de la saison contre les Maple Leafs de Toronto, et il a marqué l’histoire avec une récolte de trois buts en temps réglementaire, en plus du but gagnant en tirs de barrage.

Ryan Poehling impressionne et marque l’histoire

Il ne faut pas s’attendre à de telles performances à tous les soirs de sa part, mais on devra certainement le surveiller de près au prochain camp d’entraînement.

Dans ce repêchage, Timmins a ensuite jeté son dévolu sur Josh Brook (56e), Joni Ikonen (58e), Scott Walford (68e), Cale Fleury (87e), Jarret Tyszka (149e) et Cayden Primeau (199e).

Décortiquons chaque joueur

Brook, un des meilleurs espoirs à la défensive pour Montréal, a connu une excellente saison avec une récolte de 16 buts et 59 mentions d’assistance en 59 matchs pour un total de 75 points. On peut s’attendre à ce qu’il soit l’un des piliers du Rocket de Laval la saison prochaine.

Pour sa part, Ikonen avait raté une grande partie de la saison après avoir été opéré au genou droit. Mais dès son retour, il a enchaîné les performances impressionnantes avec plusieurs pièces de jeux spectaculaires. C’est un joueur avec de belles habiletés et il faudra le garder à l’oeil. Voici l’un des ses buts, marqué à la Ovechkin:

Walford a pour sa part connu une saison respectable, alors qu’il était assistant au capitaine, avec une récolte de neuf buts et 38 passes en 62 matchs, tout en maintenant une fiche de +12. Il a aussi récolté sept passes en 10 matchs de séries. Walford fait bien, sans toutefois vraiment ressortir du lot. Sa prochaine saison sera intéressante. Va-t-il rebondir?

Fleury, un autre défenseur avec un potentiel intriguant. Il a disputé cette saison sa première année avec le Rocket de Laval et on peut dire qu’en tant que joueur recrue, il a très bien fait. Il a donc conclu sa première année chez les professionnels avec une récolte de neuf buts et 14 passes en 60 matchs. Le Rocket a connu une saison difficile, mais Fleury a su sortir du lot avec de très bonnes performances.

Une saison ralentie, par une inquiétante blessure

Tyszka, un défenseur format géant, qui a connu une excellente saison. Même s’il n’a que disputé 41 matchs, il a récolté une large récolte de huit buts et 22 passes pour 30 points. Il avait subi une sévère blessure au tournoi des recrues en septembre, alors qu’il est tombé tête première dans la bande. C’est sur une civière que Tyszka avait quitté la rencontre. Il pourrait bien éventuellement se retrouver comme 6e ou 7e défenseur dans la LNH.

Un vol de Timmins?

Cayden Primeau, sans aucun doute le meilleur espoir dans les buts pour le Canadien. Il a paraphé, à la fin de la saison, son premier contrat professionnel. Il a connu une saison d’exception avec un pourcentage d’arrêt de 0,936 et une moyenne de buts alloués de 2,09.

Ses performances lui ont d’ailleurs permis de récolter tout au long de la saison plusieurs récompenses, dont notamment le Mike Ritcher, trophée remis au meilleur gardien de la NCAA. Il pourrait bien se définir plus tôt que tard comme l’un des vols de ce repêchage. On peut dire chapeau à Trevor Timmins de l’avoir sélectionné.

Une séance de repêchage qui sourit au Canadien

Chacun des septs joueurs sélectionnés lors de l’encan 2017, semble bien progresser. Certains de façon plus évidente que d’autres, mais aujourd’hui, tous ces joueurs ont le potentiel de se rendre jusqu’à la LNH. Bien sûr, il est encore trop tôt pour prédire une telle chose, mais chose certaine, c’est que Timmins a fait de l’excellent boulot.

Trevor Timmins a poursuivi sa quête en y allant de plusieurs choix judicieux en 2018. Ceux-ci seront le sujet d’un prochain article. Restez à l’affût!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut