Football

Deux choix controversés au repêchage de la NFL

Daniel Jones a été le centre d'une controverse durant le repêchage 2019 de la NFL Crédit : The Washington Post

Le repêchage de la NFL s’est tenu le weekend dernier et l’événement fut un grand succès. La NFL a annoncé avoir fracassé l’assistance sur place et son record pour les cotes d’écoute à la télévision.

Des joueurs attendus ont effectivement été appelés très tôt dans le repêchage comme Kyler Murray, Nick Bosa et Josh Allen. D’autres sélections ont cependant été plus critiquées. Malgré les questions soulevées, on ne saura que dans quelques années si le choix était effectivement mauvais ou un vol.

Rappelez-vous que Baker Mayfield avait été un choix critiqué l’an dernier et pourtant…. Voici deux choix qui ont découragé les bases partisanes lors de la dernière fin de semaine.

Daniel Jones, 6e choix au total – Giants de New York

Difficile de trouver un choix en première ronde qui a suscité autant de controverse sur les réseaux sociaux, chez les analystes et chez les partisans des Giants de New York. On se doutait bien que les Giants allaient tenter de repêcher celui qui succéderait à Eli Manning dans quelques années avec l’un de leurs trois choix de première ronde. Or, la sélection de Daniel Jones a mis les partisans dans tous leurs états.

Il faut comprendre que Daniel Jones était loin d’être un candidat pour être dans le top 10 de ce repêchage et d’autres quart-arrières étaient mieux évalués que lui. Il y avait notamment Dwayne Haskins, qui n’a pas pu s’empêcher de faire un sourire moqueur lors de l’annonce, et Drew Lock, qui a glissé jusqu’en deuxième ronde.

Est-ce que cela signifie que Jones est un mauvais athlète? Non. Il a montré de belles statistiques durant sa carrière à l’Université de Duke et il s’est illustré dans les bowls auxquels il a participé. Il a cependant une fiche perdante, soit 17-19, ce qui n’est pas reluisant pour un quart-arrière. On est loin de l’athlète du siècle!

La bonne nouvelle est qu’il aura le temps d’apprendre avec Eli Manning et qu’il ne sera vraisemblablement pas lancé dans la ligne de mêlée de sitôt. Dans un marché comme New York, un exposition rapide pourrait être néfaste pour lui.

La controverse vient surtout du fait que les Giants ont utilisé leur sixième choix. La cuvée défensive était extraordinaire. On aurait pu en profiter pour renforcer cette unité qui en a de besoin, surtout avec le départ de Landon Collins. Le directeur général s’est défendu en affirmant que deux autres équipes auraient sélectionné ce joueur et qu’il n’aurait pas été disponible au 17e choix. Personnellement, je doute de cette affirmation, car Haskins aurait fort probablement été choisi avant et je ne pense pas que les Broncos auraient dérogé de leur plan. Cette controverse n’a pas fini de faire parler.

Clelin Ferrell, 4e choix au total – Raiders d’Oakland

La controverse de Jones a plongé dans l’oubli une controverse survenue deux choix plus tôt. Avec le quatrième choix, les Raiders d’Oakland ont fait la sélection de Clelin Ferrell. Ferrell ne faisait même pas partie des invités pour assister au repêchage en direct de Nashville. La réaction des partisans : une douche froide.

Encore une fois, la question n’est pas de savoir si Ferrell est un bon athlète. Au contraire, la plupart des analystes voyaient ce joueur être sélectionné au premier tour, mais jamais dans le top 5. Les Raiders ont beaucoup de chantiers en cours et l’équipe détenait trois choix de première ronde. Ils auraient pu mieux négocier cette sélection en l’échangeant notamment. Ils auraient pu faire monter les enchères.

De plus, il est fort à parier que Ferrell aurait été disponible plus tard dans le repêchage, notamment au 24e échelon, car c’est un joueur qui a manqué de constance. Aussi, si les Raiders voulaient absolument un joueur de ligne défensive, pourquoi ne pas y avoir été avec une valeur plus sûre comme Josh Allen ou Brian Burns. La première sélection de Mike Mayock a été surprenante, mais sait-on jamais… Ça peut être un coup de génie ou un bust important.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut