Hockey

Les déceptions de la saison 2018-2019

(C) NHL.com

La saison 2018-2019 de la NHL se terminait samedi. À chaque saison, plusieurs équipes nous surprennent, tandis que d’autres nous déçoivent. Voici une liste des équipes qui ont connu des saisons décevantes par rapport aux attentes placées en elles.

Les Kings de Los Angeles

La formation californienne ne mérite pas de se nommer les Kings cette année. Éliminés en première ronde l’année dernière face aux Golden Knights, les Kings pouvaient espérer connaître une bonne saison. Le directeur général, Rob Blake, croyait avoir frappé un grand coup en signant l’attaquant vedette Ilya Kovalchuk. Ce dernier avait passé les cinq dernières saisons dans la KHL et voulait s’amener au sein d’un club favori pour remporter la coupe Stanley.

Au final, les Kings auront fini au dernier rang de l’association de l’Ouest. Kovalchuk n’a qu’inscrit que 34 points en 64 matchs. Toutefois, tous les vétérans de l’équipe ont connu des saisons décevantes.

Même Jonathan Quick a semblé perdre tous ses repères devant le filet. Son auxiliaire, Jack Campbell, a donné plus de chances à son équipe de gagner.

Durant la saison morte, les Kings devront signer des jeunes joueurs. En effet, le club a beaucoup trop de vétérans dépassant la trentaine. Au prochain repêchage, si la loterie tourne en leur faveur, les Kings repêcheront Kaapo Kakko en première ronde. L’attaquant finlandais est un joueur extrêmement rapide qui avait très bien fait lors du dernier Championnat mondial de hockey junior.

Les Blackhawks de Chicago

Tout comme les Kings, les Blackhawks de Chicago sont constitués de joueurs qui prennent de l’âge. Malgré tout, avec des joueurs comme Patrick Kane, Alex DeBrincat et Jonathan Toews, ce n’est pas normal de ne pas faire les séries. De plus, les Blackhawks ont ajouté à leur formation l’attaquant Dylan Strome pour ajouter du punch à leur attaque. Ce dernier a fait encore mieux que ce qu’on attendait de lui.

Aussi, avec un bon duo de gardiens comme Corey Crawford et Cam Ward, on s’attendait à beaucoup plus de Chicago. Toutefois, le directeur général de la formation a fait une grosse erreur en congédiant Joel Quenneville au début de la saison. Il est évident que Quenneville avait fait son temps à Chicago et que son message ne passait peut-être plus. Il aurait dû quitter à la fin de la dernière saison.

Remplacer  « coach Q » par le jeune Jeremy Colliton était loin d’être l’idée du siècle. Le début du règne Colliton à Chicago a été une catastrophe. L’équipe n’a remporté que trois de ses quatorze premiers matchs. Bien que la formation de Chicago se soit redressée, le mal était fait!

Avec un nouvel entraîneur expérimenté et un nouveau jeune défenseur fiable, les Blackhawks devraient être en mesure de se replacer dès la saison prochaine.

Les Sabres de Buffalo

Que Buffalo ne fasse pas les séries n’est pas une déception en soi. Ce qui est décevant, c’est que l’équipe avait connu un début de saison extraordinaire avant de s’effondrer après la pause du temps des fêtes.

La chimie qui s’était développée entre les jeunes attaquants Jack Eichel et Jeff Skinner s’est éteinte lors de la deuxième moitié de saison. Carter Hutton, qui connaissait de bonnes performances devant le filet, est revenu à ses mauvaises habitudes. Au final, l’équipe qui avait une fiche de 21-11-5 a terminé la saison avec une fiche décevante de 33-39-10.

Toutefois, l’avenir est positif du côté de Buffalo. L’équipe a congédié son entraîneur-chef Phil Housley et pourrait le remplacer par un entraîneur expérimenté comme Alain Vigneault. Si on arrive à le faire du côté de Buffalo, on aura toutes les chances de participer aux séries l’année prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut