Hockey

Le portrait des séries | Division Pacifique

Crédits photo: Images Getty/NHL.com

À la suite d’une saison inaugurale fulgurante pour les Golden Knights de Vegas, il était difficile de dresser le portrait dans la division Pacifique. Plusieurs franchises étaient à la croisée des chemins, tandis que d’autres tentaient enfin d’atteindre le sommet du tableau.

Cependant, plusieurs formations ont grandement déçu depuis le début de la campagne et se retrouvent en fâcheuse position à l’approche du tournoi printanier. Il sera intéressant de voir quelles formations se joindront au Flames en première ronde des séries.

Flames de Calgary

Les Flames sont installés en tête de la division Pacifique depuis plusieurs semaines déjà. Une surprise aux yeux de plusieurs dû à une campagne 2017-2018 décevante de la part de Calgary.

L’état major de la formation n’a pas hésité à prendre le taureau par les cornes durant la saison morte. Ils ont tout d’abord procédé à l’embauche de l’entraîneur-chef Bill Peters pendant les séries. Un vent de renouveau qui était le bienvenu dans le vestiaire des hommes en rouge. Le plus récent pilote, Glen Gulutzan, laissait derrière lui un vestiaire délabré et sans direction précise.

Les Flames ne se sont pas limités aux changements derrière le banc. Ils ont apporté plusieurs modifications à la formation sur la patinoire. Les ajouts de Elias Lindholm, Noah Hanifin et James Neal auront tous permis à Calgary de se hisser dans les hauteurs du circuit.

Les hommes de Peters croiseront le fer avec la dernière formation repêchée dans l’association de l’Ouest. L’Avalanche serait sans contredit la plus importante menace pour les Flames lors du premier tour des séries.

Sharks de San Jose

Pressentis comme les favoris dans la division Pacifique au début de la saison, les Sharks se dirigent aisément vers une place en éliminatoires. L’acquisition d’Erik Karlsson est venue consolider la brigade défensive de San Jose pendant la saison morte.

Après avoir complètement muselé les Kings au premier tour en 2018, Peter DeBoer et les siens se sont faits montrer la porte de sortie au deuxième tour par Vegas. Le deuxième épisode de la rivalité pourrait avoir lieu dès le premier tour, alors que les deux formations occupent les deuxième et troisième rangs de la division.

Les Shark proposeront pratiquement le même alignement que l’an dernier. Les ajouts de Karlsson et de Gustav Nyquist, acquis à la date limite des transactions, pèseront pour beaucoup dans la balance. Le gardien Martin Jones, qui connaît une saison en dents de scie, devra s’imposer comme un leader pour finalement mener les hommes turquoise en terre promise.

Golden Knights de Vegas

Crédits photo: CBS Sports

À la surprise générale, les Golden Knights ont prolongé leur succès dès le début de la campagne 2018-2019. Après une année cendrillon en 2017-2018, il était difficile de voir Vegas refaire le coup cette saison, surtout après la cuisante défaite subie aux mains de Capitals en finale de la coupe Stanley.

Malgré la lourde perte en attaque de James Neal, les Golden Knights ont pallié à son départ avec la transaction de Max Pacioretty. Ils se sont aussi procuré les services du vétéran centre Paul Stastny en signant un contrat de trois ans le 1er juillet 2019.

Le changement le plus important pour Vegas sera sans contredit l’acquisition de Mark Stone à la date limite des transactions. Il est l’un des rares ailiers capables d’être utiles en toutes situations, en plus d’apporter une production offensive massive.

Une nouvelle série contre les Sharks pourrait offrir un spectacle offensif de grande qualité en première ronde.

Coyotes de l’Arizona

Crédits photo: Norm Hall/NHLI via Getty Images

Les Coyotes sont présentement bonne position pour accéder au bal printanier. La troupe de Rick Tocchet figure au quatrième rang de la division. Ils détiennent un point d’avance sur le Wild du Minnesota.

Décimés par les blessures depuis le début de la saison régulière, les Coyotes ont réussi à se maintenir dans la course aux séries jusqu’à présent. Ils n’ont toutefois plus droit à l’erreur d’ici à la fin de la campagne.

L’Arizona est sur une bonne lancée avec six victoires à leurs 10 derniers matchs. Ils devront poursuivre leurs bonnes habitudes lors des neufs prochaines rencontres. Trois de ces rencontres seront disputées contre des formations en position de participer aux séries et trois autres contre des formations en compétition directe pour les dernières places disponibles.

En terminant, les Sharks offrent la meilleure formation en vue des séries éliminatoires pour la Pacifique. Ils ont un superbe amalgame de jeunesse et d’expérience réparties sur toute la formation. Ils devront cependant trouver une façon de venir à bout des gros canons de la division Centrale s’ils souhaitent atteindre la finale de la coupe Stanley.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut