LNH

Le duo Hughes-Caufield réuni au Colorado?

Source : MiHockey.com

L’Avalanche du Colorado est près de concrétiser le vol du siècle, alors que Joe Sakic possède le choix de premier tour des Sénateurs d’Ottawa qui pourrait très bien s’avérer être le tout premier du prochain encan amateur.

Tout le monde le sait et Pierre Dorion le redoute, l’Avalanche du Colorado a d’excellentes chances de sélectionner parmi les trois premiers lors du prochain repêchage. Ce qui veut dire que les partisans de l’équipe verront probablement leur club mettre la main sur un joueur comme Jack Hughes, Kaapo Kakko, Vasily Podkolzin ou même Bowen Byram. On peut facilement penser que le DG et ancienne étoile du club, Joe Sakic, doit se frotter les mains et peut-être qu’il a déjà sabré le champagne.

Imaginez. Un talent comme Hughes ou Kakko s’ajouter au groupe de MacKinnon, Landeskog, Rantanen, Jost et compagnie. Voilà un noyau au potentiel victorieux. Ça ne fait qu’accentuer l’excitation partisane, elle qui n’a pas été aussi élevée depuis l’ère Patrick Roy.

Mais ce n’est pas tout. En plus du choix des Sens, le Colorado possède son propre choix, qui risque fort de se positionner dans les 15 premiers, ce qui donne la possibilité à l’organisation d’enrôler dans ses rangs un autre patineur comme Spencer Knight, Thomas Harley, Raphael Lavoie ou Cole Caufield. Et pour être honnête, c’est ce dernier nom qui nous intéresse.

Comme mentionné précédemment, l’Avalanche a des chances de sélectionner au premier rang, ce qui rendrait possible l’acquisition de Jack Hughes. Avec leur second choix de première ronde, ils auront possiblement l’occasion de sélectionner Caufield.

Ce. Serait. Extraordinaire.

Du talent, ils en ont beaucoup!

Pourquoi? Tout simplement parce que les deux joueurs ont une chimie presque surhumaine. Les deux Américains s’entendent comme larrons en foire. Hughes est un fabricant de jeux exceptionnel et Caufield est un franc-tireur d’un talent incommensurable. Même qu’il est loin d’être ridicule que d’affirmer que Caufield est le meilleur marqueur du repêchage. Alors, ce serait plus qu’intéressant pour l’Avalanche de réunir ce duo déjà dévastateur.

Déjà qu’ils ont une force de frappe hallucinante, ces deux acquisitions viendraient donner une profondeur colossale à la franchise, ce qui les placerait très rapidement parmi les prétendants à la coupe Stanley.

Avec l’équipe du junior du USNTDP, Hughes a obtenu 40 points, dont 30 passes, en 20 joutes. De son côté, Caufield a 39 points, dont 27 buts, en 24 parties. Le passeur et le tireur, c’est aussi simple que ça. Voyez-vous maintenant pourquoi cette possibilité serait si alléchante pour le Colorado?

« Comme DeBrincat avant lui, il est l’un des rares petits joueurs ayant assez d’habiletés pour être capable de faire fi de sa grandeur. » – Scott Wheeler de The Athletic au sujet de Cole Caufield.

Les deux attaquants pourraient faire rêver les partisans du Colorado pendant plusieurs saisons, mais ça, nous le saurons seulement le 9 avril prochain lors de la loterie.

Ça ne changerait pas le monde, sauf que…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut