Hockey

Jake Guentzel : un coup de génie des Penguins

(C) Charles LeClaire, USA TODAY Sports

Lorsque les Penguins de Pittsburgh ont acquis Phil Kessel en 2015, l’équipe croyait avoir trouvé son marqueur naturel pour jouer aux côtés de Sidney Crosby. Pourtant, c’est plutôt l’ailier gauche Jake Guentzel, à l’époque rappelé du club école des Penguins, qui a développé une chimie avec le capitaine.

Contrairement à la pensée commune, il peut s’avérer difficile d’évoluer à l’aile de Crosby. S’il est vrai que Crosby fait bien paraître ses coéquipiers, il en demeure que peu de joueurs ont réussi à créer une chimie avec l’attaquant vedette des Penguins et ainsi conserver leur place sur le premier trio. D’ailleurs, le dernier ailier à avoir évolué en permanence aux côtés de Crosby fut Chris Kunitz il y a de cela plus de deux ans.

Un marqueur naturel

Au moment de son rappel en 2016-2017, Guentzel affichait déjà d’impressionnantes statistiques dans la Ligue américaine de hockey, totalisant 21 buts et autant de passes en 33 matchs.

C’est toutefois grâce à des débuts fracassants chez les professionnels que Guentzel s’est fait une place à Pittsburgh. L’ailier gauche a marqué sur ses deux premiers lancers lors de son baptême d’entrée dans la LNH et n’est retourné qu’une seule fois dans les mineures par la suite. À sa première saison avec l’équipe, Guentzel a terminé meilleur buteur des séries éliminatoires de la coupe Stanley avec une récolte de 13 buts.

Un contrat plus que respectable

Après avoir amassé 33 points il y a deux ans et 48 points la saison dernière, Guentzel a déjà atteint de nouveaux sommets personnels cette année pour le nombre de buts, de passes et de points en une saison. Avec encore 11 parties à disputer avant la fin de la saison régulière des Penguins, celui-ci a 68 points et est neuvième dans la LNH pour les buts inscrits (36).

Les performances de Guentzel lui ont permis en décembre dernier d’obtenir une prolongation de contrat d’une durée de cinq ans et d’une valeur de 30 millions de dollars, lui qui termine son contrat d’entrée dans la LNH cet été.

Pourtant, quelques semaines avant, les Maple Leafs de Toronto avait consenti un contrat de six ans d’une valeur de 45 millions de dollars à l’ailier droit William Nylander, pouvant laisser croire que le contrat de Guentzel coûterait bien plus aux Penguins. Nylander totalise actuellement 156 points en 228 matchs dans la LNH, soit sept points de plus que Guentzel, qui a toutefois joué 193 rencontres.

Choix de troisième tour

Les Penguins ont sélectionné Guentzel au 77e rang du repêchage d’entrée de la LNH de 2013. Un fait intéressant est que ce 77e choix, appartenant à l’origine au Wild du Minnesota, fut échangé en 2011, 2012 et finalement 2013 lorsque les Penguins en ont fait son acquisition dans une transaction avec les Stars de Dallas.

Malgré leurs choix de premiers tours souvent transigés ces dernières années, Pittsburgh connaît du succès dans le développement des jeunes espoirs, dont plusieurs proviennent des rangs universitaires. Guentzel en est le plus récent exemple.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut