Soccer

Les Canadiennes en bronze en Algarve

Les Canadiennes célèbrent la médaille de bronze en coupe d'Algarve Crédit : Soccer Canada

La Coupe du monde féminine approche à grands pas, ce qui signifie que plusieurs tournois amicaux préparatoires ont lieu présentement. Les Canadiennes, classées au cinquième rang mondial, espèrent connaître de bonnes performances en France l’été prochain.

Elles participaient au tournoi de l’Algarve, un tournoi amical annuel qui se déroule dans cette province du sud du Portugal. Les Canadiennes ont bien fait dans l’ensemble et ont remporté la médaille de bronze.

Une défensive solide

Le principe du tournoi est simple. Chaque équipe joue une phase de groupes avec trois équipes par groupe. Ensuite, les équipes s’affrontent pour le classement final selon leurs résultats. Chaque équipe joue ainsi trois matchs. Le Canada était dans le groupe A avec l’Écosse, autre participante à la Coupe du monde 2019, et l’Islande. Le Canada était d’ailleurs la nation la mieux classée participant à la compétition.

Lors du premier match contre l’Islande, les Canadiennes ont complètement dominé la possession avec un ratio de 64%. Elles ont aussi mitraillé le but des Islandaises avec 21 tirs contre seulement quatre pour leurs adversaires. Malgré tout, le mur n’a pas flanché et les Canadiennes ont dû se contenter d’un match nul. Par la suite, il y a eu le match contre l’Écosse. Match plus serré et l’Écosse a même obtenu la majorité de la possession. Or, les Canadiennes ont mené les tirs au but. C’est un penalty converti par la légende Christine Sinclair qui a permis aux Canadiennes de l’emporter 1 à 0.

Stéphanie Labbé a été excellente durant le tournoi en ayant trois jeux blancs en autant d’occasions (thestar.com)

Comme deux autres équipes ont terminé la phase de groupes avec six points, les Canadiennes se sont qualifiées pour la finale de bronze où elles ont affronté leur plus grand test, soit la Suède. Le Canada a bien fait en ayant mené dans la possession. Elles ont obtenu seulement un tir de moins que les Scandinaves, mais un tir cadré de plus. Le match s’est rendu aux tirs au but. Malgré un rare tir raté par Sinclair, le Canada a gagné grâce au brio de Stéphanie Labbé. Elle a effectué deux arrêts aux tirs au but.

Le Canada a conservé ses cages inviolées durant le tournoi et la défensive a affiché une tenue superbe. Rappelons-nous qu’il s’agit de la principale force de nos Canadiennes qui concèdent rarement plusieurs buts. Ce sera un gage de succès pour le tournoi de cet été.

Or, l’offensive doit s’améliorer. Les Canadiennes doivent faire preuve d’un plus grand réalisme devant les filets, surtout si elles sont menées durant la compétition. Il pourrait être difficile pour les Canadiennes de rebondir dans un tel contexte. Il y a donc du travail à faire avant le début de la Coupe du monde si le Canada veut atteindre le carré d’as pour la première fois de son histoire.

Et pour les autres équipes du mondial?

Un bon tournoi pour les Espagnoles, un désastre pour les Néerlandaises (football-oranje.com)

Mis à part le Canada et l’Écosse, d’autres équipes participant à la Coupe du monde 2019 étaient de la compétition : les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, la Suède et la Chine. Bon, nous savons déjà que la Suède a terminé la compétition au quatrième rang après s’être inclinée contre le Canada. En phase de groupes, les Suédoises ont obtenu une large victoire contre la Suisse, mais elle a mystérieusement perdu contre le Portugal. Cette contre-performance doit vite être oublié par les Suédoises.

La Norvège était tout sourire après sa victoire à la coupe d’Algarve (fifa.com)

Les Canadiennes avaient à l’œil les Pays-Bas qui seront dans le même groupe que le Canada en France. Les Néerlandaises ont connu une phase de groupes décevante. Elles ont perdu leur deux matchs de phase de groupe contre l’Espagne et la Pologne, qui a été la surprise de cette compétition. Heureusement, elles ont réussi à battre la Chine en tirs de barrage pour obtenir la 11e place, mais les Pays-Bas doivent se remettre en question. Les Chinoises aussi ont connu un tournoi fort décevant en ne remportant aucun match, perdant contre la Norvège, le Danemark et les Pays-Bas. Les femmes de l’Empire du milieu doivent faire beaucoup mieux.

L’Espagne a quant à elle connu un tournoi correct. Le soccer féminin se développe beaucoup en Espagne et on commence de plus en plus à en voir les effets. Après une belle victoire contre les Néerlandaises, elles ont subi une défaite surprise de 3-0 contre la Pologne. Elles ont donc joué pour la septième place et a remporté son match contre la Suisse. L’Espagne devra faire preuve d’une plus grande régularité.

Finalement, les Norvégiennes ont connu un tournoi sans faute. Les championnes du monde de 1995 ont battu le Danemark et la Chine en phase de groupes avant de dominer complètement la Pologne en finale du tournoi pour remporter une cinquième fois le tournoi de l’Algarve. Les Norvégiennes sont donc en pleine forme et devraient nous en mettre plein la vue durant le tournoi estival.

La Coupe du monde féminine de la FIFA se déroulera du 7 juin au 7 juillet en France. Le Canada sera dans le groupe E avec le Cameroun, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut