Europe

L’équipe cendrillon de la Ligue des champions

Maurice van Steen

L’Ajax d’Amsterdam a obtenu son laissez-passer pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en éliminant le Real Madrid, triple tenant du titre, par la marque de 4-1 (5-3 au cumulatif) à l’extérieur.

Selon les pronostics, la formation néerlandaise avait seulement 6% de chances de passer au tour suivant. Toutefois, les hommes d’Erik Ten Hag se sont présentés au Santiago-Bernabéu avec une aise qui a rappelé au quelques milliers de partisans présents dans la capitale espagnole la gloire passée.

Une équipe à surveiller

Dans sa conférence de presse avant l’affrontement contre les ex-champions, le tacticien néerlandais a dit que son équipe serait affamée et ambitieuse. On peut dire avec certitude que les joueurs ont respecté cette promesse avec un but dès la septième minute. Après 20 minutes de jeu, le club d’Amsterdam était déjà en position pour remporter le duel.

Si certains doutaient du potentiel de cette jeune formation avant le match retour, on peut maintenant assurer qu’aucune équipe ne souhaite affronter ce club au prochain tour.

Nous sommes encore loin de la finale, mais il n’y a pas de favori incontesté à ce point dans la compétition. Jusqu’à présent, Tottenham, Manchester United et le FC Porto sont les trois clubs qualifiés pour les quarts de finale. Aucune de ses formations n’avait accédé à cette étape de la compétition en 2017-2018.

De plus, deux grosses pointures se sont fait couper l’herbe sous le pied, soit le Real Madrid et le Paris St-Germain. Pour ce qui est du FC Barcelone et de la Juventus de Turin, deux autres habitués de la compétition, ils auront fort à faire pour accéder aux quarts de finale.

L’équipe d’Erik Ten Hag a démontré qu’elle peut rivaliser avec n’importe laquelle des équipes restantes dans la compétition. Ainsi, rien n’est impossible pour la suite.

Le club des Pays-Bas peut encore réaliser un triplé cette saison et elle a les yeux rivés sur cet objectif. Les dernières équipes ayant réalisé l’exploit sont le Bayern Munich en 2013 et le FC Barcelone deux ans plus tard.

Très mauvaise saison pour le Real

On pourrait passer des heures à questionner sur cette performance du Real Madrid. Comment l’équipe a pu décliner de la sorte en l’espace d’un mercato?

Il est clair que les départs de Cristiano Ronaldo et Zinédine Zidane sont en cause, mais c’est surtout le fait que les Madrilènes se soient départis de ces deux principaux joyaux sans être en mesure de les remplacer. Rajoutons à cela le vieillissement généralisé du onze de départ et nous pouvons dire avec certitude que le club espagnol est en transition majeure.

Leurs actions dans les prochains mercatos seront d’une importance sans précédent s’ils souhaitent mettre revenir au sommet de l’Europe plus tôt que tard.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut