Canadiens

Le Canadien doit piger dans sa cour

Après plusieurs années de misère sous le règne de Sylvain Lefebvre, l’état-major du Tricolore croyait bien avoir une équipe compétitive entre les mains avec celle du Rocket de Laval. Les embauches de Joel Bouchard, Michael Chaput, Kenny Agostino, Alexandre Grenier et compagnie avaient pour but d’offrir aux partisans et à la franchise un environnement sain et gagnant afin de promouvoir le développement de jeunes espoirs.

Malheureusement, la réalité est largement différente. L’équipe éprouve beaucoup de difficultés et manque cruellement de jeunes joueurs talentueux.

Aux antipodes du Rocket se retrouve le Crunch de Syracuse, possession du Lightning de Tampa Bay et géré depuis quelques années par le brillant Julien BriseBois. Maintenant devenu une véritable pépinière de jeunes talents, l’équipe de réserve des Bolts n’hésite pas à piger chez les joueurs de 20 ans d’âge junior. Les Alex Barré-Boulet, Yanni Gourde, Jonathan Marchessault et plus récemment Jimmy Huntington font bien paraître BriseBois tandis qu’ils attisent la colère et la haine des partisans du Canadien, envieux de voir ces jeunes pépites s’engager avec la Sainte-Flanelle.

Pour se sauver la face, Marc Bergevin et ses comparses devraient, dans l’intérêt du Rocket de Laval, se pencher sur les joueurs de 20 ans dans la LHJMQ. Ils devraient, pour renflouer l’effectif, signer des joueurs productifs ayants un potentiel intéressant qui ont été ignorés par les autres formations lors des précédents repêchages. Mais qui sont-ils?

Cette saison, cinq attirent mon attention de façon à ce que je les glisse dans ce billet, en espérant qu’une bonne étoile leur offre un contrat bleu-blanc-rouge à la fin de la campagne.

Peter Abbandonato

Source : CHL.com

Le joueur de centre des Huskies de Rouyn-Noranda connait d’excellents moments avec l’équipe abitibienne depuis deux ans, soient respectivement des saisons de 75 points et 104 points.

L’attaquant de 5’10’’ est reconnu pour ces qualités de fabricant de jeu, comme le prouve ses 77 passes cette année. Toujours cette année, il bataille pour le premier rang des pointeurs du circuit au moment où ces lignes sont écrites.

Bon passeur doté d’une belle vision du jeu, ce sont des qualités intéressantes qui peuvent faire la différence une fois dans la Ligue américaine de hockey.

Enfin, un joueur offensif tout droit sorti du programme de développement des Huskies, c’est un pari peu coûteux et peu risqué que le Canadien se doit de prendre.

 Jeremy McKenna

Source : acadienouvelle.com

L’ailier droit des Wildcats de Moncton a connu une progression intéressante lors des dernières saisons.

Tout comme Abbandonato, les deux précédentes campagnes de McKenna sont ses meilleures. Avec 77 et 87 points, dont 36 et 41 buts, McKenna s’est avéré devenir un pilier d’importance chez l’offensive de Moncton.

Avec la profondeur quasi inexistante que le CH a à l’aile droite dans son bassin d’espoir, McKenna représenterait une option intéressante dans le but d’ajouter une bonne dose d’attaque à l’alignement lavallois. Il sait marquer enfiler l’aiguille et cette habileté ne s’apprend pas.

L’ancienne sélection de 5e ronde a le potentiel d’offrir au Rocket de Laval une profondeur de qualité et qui sait, peut-être parviendra-t-il à transposer ses succès juniors chez les pros.

Charles-Édouard D’Astous

Source : journaldequebec.com

Le porte-étendard de l’Océanic de Rimouski agit à titre de capitaine cette année.

Le choix de 4e tour de l’équipe en 2015 n’a jamais cessé de progresser sur le plan de sa production offensive. Il est passé de 19 points à saison recrue à des saisons de 40, 56 et 65 points lors de ses trois dernières.

En plus de présenter de bonnes statistiques, il présente aussi un bon gabarit. Ses 6’2’’ et ses 201 livres lui permettent d’offrir une belle opposition à des joueurs professionnels.

Ah oui, j’oubliais, c’est un défenseur gaucher. Ai-je besoin de continuer? Que le Canadien lui offre un contrat au plus vite !

Samuel Asselin

Samuel Asselin lors de son passage avec le Titan – (C) rds.ca

Après un début de carrière avec les Cataractes de Shawinigan, Asselin est passé au Titan d’Acadie-Bathurst où il a remporté une coupe du Président et une coupe Memorial.

Maintenant avec une autre équipe prétendante aux grands honneurs, soient les Mooseheads d’Halifax, Asselin a littéralement explosé cette saison, menant présentement le circuit Courteau dans la colonne des buts avec 47 réalisations. Malgré un gabarit respectable de 5’10’’ et 185 livres selon eliteprospects.com, il joue avec du cœur et n’abandonne jamais.

Ce pourrait être une prise intéressante considérant qu’il pourrait très bien s’établir comme un joueur efficace de profondeur chez les pros. D’ailleurs, le DG des Mooseheads avait de bonnes choses à dire à son sujet lorsqu’il a fait son acquisition en début de campagne : « C’est un compétiteur. Il amène des aptitudes que plusieurs sous-estiment. Il joue gros dans les gros matchs et amène du leadership. ».

Samuel Harvey

Source : rds.ca

Le dernier et non le moindre, le gardien Samuel Harvey, coéquipier d’Abbandonato chez les Huskies de Rouyn-Noranda. On pourrait parler d’Harvey comme d’un choix sûr.

Invité à de multiples reprises dans les camps de perfectionnement du Tricolore lors des années précédentes, Marc Bergevin et son équipe semblent l’avoir à l’œil… et ils ont raison! Depuis deux ans, Harvey présente de très bonnes statistiques et il s’est établi parmi les meilleurs à sa position à travers toute la LCH.

Il serait peu étonnant que le Canadien lui consentisse un contrat, et ce, malgré le fait que l’organisation montréalaise possède déjà plusieurs jeunes gardiens. Un cerbère de talent qui vient de chez nous, c’est toujours un bon et beau risque à prendre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut