Basketball

Levons notre chapeau à la NBA!

thegamehaus.com

Nous avons appris cette semaine que la NBA allait fonder une ligue professionnelle de basketball en Afrique. Cette nouvelle organisation, en association avec la fédération internationale de basketball (FIBA), regroupera 12 équipes venant de différentes nations à travers le continent.

(C) NBA

C’est la première fois qu’une des quatre grandes ligues nord-américaines de sport professionnel (NBA, MLB, NFL, et NHL) établit une ligue (ou fait des rejetons) à l’extérieur du continent. L’ancien 44e président des États-Unis, Barack Obama, sera d’ailleurs l’un des membres exécutifs de l’organisation.

Il faut lever notre chapeau à l’initiative du commissaire de la ligue Adam Silver de vouloir étendre l’influence bénéfique de la NBA à travers le monde. Non seulement il développera une nouvelle ligue sur des terres étrangères, mais en plus il bâtira cette association sur l’un des continents les plus défavorisés de la planète.

La NBA a déjà des programmes de basketball instaurés à travers le continent en partenariat avec la FIBA comme Basketball Without Borders. Ces programmes ont été créés pour promouvoir l’activité physique et les valeurs entourant le sport du basketball comme l’esprit d’équipe, la persévérance et l’engagement chez les jeunes dans le besoin.
Plusieurs vedettes dans la NBA, des joueurs actifs comme des anciens, sont d’origine africaine. Des joueurs nommés au Temple de la renommée comme Hakeem Olajuwon (Nigéria) et Dikembe Mutombo (Congo) ont laissé leur marque dans la NBA. Olajuwon a passé la grande majorité de sa carrière avec les Rockets de Houston. Il a été nommé une fois MVP, deux fois joueur défensif de l’année, deux fois MVP des éliminatoires et a remporté deux championnats de la NBA. Mutombo a quant à lui passé la majeure partie de sa carrière avec les Nuggets de Denver et les Hawks d’Atlanta. Il a été nommé quatre fois joueur défensif de l’année et a été trois fois meneur dans la catégorie des blocs.

(C) ESPN

Des joueurs établis dans la NBA ont également passé par le programme de Basketball Without Borders. Joel Embiid (Cameroun) est passé par le camp de développement et a attiré les regards des recruteurs du baskteball universitaire. Cela lui a permis de passer une année à l’Université du Kansas et de dominer le circuit universitaire. Par la suite, cela lui a valu l’honneur d’être choisi au troisième rang du repêchage de 2014 par les 76ers de Philadelphie. Il est l’un des candidats pour le trophée du joueur le plus utile cette saison.

Pascal Siakam (Cameroun) des Raptors de Toronto est également passé par ce programme et est aujourd’hui en lice pour remporter l’honneur du joueur s’étant le plus amélioré cette saison.

À n’en pas douter, il y a énormément de talent à exploiter sur le continent africain. Plusieurs joueurs sont nés sur ce continent, mais ont parfois dû déménager ailleurs en raison de conditions de vie difficiles. Giannis Antetokounmpo est né au Nigeria, mais ses parents ont déménagé en Grèce pour fuir la guerre. En établissant une ligue professionnelle  avec des installations bâties par la NBA, les jeunes africains bénéficieront d’un bon encadrement. Cela permettra de les développer efficacement, et ce, dans leur milieu. Ils pourront s’assurer qu’ils ne déroutent pas dans leur cheminement (et leur permettre de poursuivre un cheminement qui les mènera vers de nouveaux horizons).

Si la NBA parvient à améliorer les conditions de vie de ces jeunes et à leur fournir un meilleur avenir, levons leur notre chapeau pour cette judicieuse démarche et ces valeureux efforts. Qui sait si, chemin faisant, cela amènera de nouvelles vedettes dans la NBA?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut