Autre

Utah 2019 | Le roi des bosses toujours aussi dominant!

Kingsbury a tout raflé ce weekend à Deer Valley Crédit : ctvnews.ca

Les dernières épreuves ont eu lieu en Utah pour les Championnats du monde 2019 de ski acrobatique et de surf des neiges. Après de nombreuses intempéries météorologiques, le Canada a récolté neuf médailles, trois de chaque couleur. Deux médailles d’or ont été le fruit du succès de Mikaël Kingsbury qui nous a encore offert une performance inoubliable. 

Kingsbury réalise le doublé

Mikaël Kingsbury avait connu des performances décevantes il y a deux ans lors des Championnats du monde de la Sierra Nevada en remportant le bronze à l’épreuve de bosses. Cette fois-ci, le skieur ne voulait pas passer à côté du titre mondial, surtout avec la saison qu’il a connu.

La première épreuve a été les bosses, la même épreuve que l’on retrouve aux Jeux olympiques. Kingsbury a obtenu le meilleur pointage des qualifications et s’est qualifié pour la finale. Philippe Marquis a obtenu un bon résultat, mais il a dû participer à la deuxième qualification pour parvenir à se qualifier pour la finale. Malheureusement pour Laurent Dumais et Brenden Kelly, ils ont terminé en 24e et 25e place.

Durant la finale, les 18 compétiteurs font une descente et les six premiers se qualifient pour la super finale qui permettra de décerner les médailles. Sans surprise, Kingsbury a continué de dominer en terminant avec la meilleure descente. La surprise est cependant venue de Philippe Marquis. L’athlète a déjà dit que les championnats du monde en Utah seraient ses derniers en carrière. Un an après avoir subi une blessure très grave, Marquis a réussi à se qualifier pour la super finale. Il a terminé sixième, mais ce résultat est une victoire pour Philippe Marquis : « Je me suis battu fort depuis un an pour revenir, et d’obtenir un tel résultat sur cette piste, celle qui m’a coûté mon genou la saison dernière, est une douce vengeance. Je suis tellement content… Ç’a valu la peine d’y mettre tous ces efforts pour revenir! »

Finalement, Kingsbury a facilement remporté l’épreuve des bosses. Avec un résultat de 84,89, Kingsbury n’a peut-être pas connu le plus grand résultat de sa carrière, mais ce fut suffisant pour avoir un écart de près de trois points, ce qui est assez gros en ski acrobatique. Kingsbury a eu la réflexion suivante sur sa finale : « En haut de la piste avant de faire ma descente en super finale, j’ai senti la pression d’être le dernier à y aller, parce que je ne me suis pas entraîné comme j’aurais aimé le faire cette semaine – entre autres, j’ai eu beaucoup d’apprentissages à faire. Mais en même temps, j’avais confiance que je pouvais être le meilleur. Et on dirait qu’en bout de ligne, tous les astres se sont alignés. » La médaille d’argent a été remporté par l’Australien Matt Graham et le Japonais Daichi Hara a remporté le bronze.

Du côté des femmes, les quatre Canadiennes se sont qualifiés pour la finale. Maia Schwinghammer s’est cependant blessée et a dû abandonner avant même que le coup de départ soit donné. Sofianne Gagnon a terminé 10e et Chloé Dufour-Lapointe a terminé 7e et a manqué la super finale par 0,5 points. Seule Justine Dufour-Lapointe s’est qualifiée pour la super finale. Elle a connu une descente en dents de scie pour terminer au 5e rang. C’est Yuliya Galysheva du Kazakhstan qui a remporté l’or devant l’Australienne Jakara Anthony et la Française Perrine Laffont.

24 heures plus tard, c’était l’épreuve des bosses en duel. Kingsbury a remporté l’épreuve. Pour la première fois de sa carrière, Kingsbury a remporté les deux titres lors des mêmes Championnats du monde. Ainsi, l’athlète canadien par excellence a continué sur sa lancée et il continue d’exceller sur la sphère internationale. Un autre exploit pour l’athlète de Deux-Montagnes!

Cassie Sharpe est vice-championne du monde

Championne olympique à l’épreuve de demi-lune en ski, Cassie Sharpe était la grande favorite pour remporter l’épreuve. Après les qualifications, Sharpe figure bel et bien au premier rang général. Tout est en place pour que la Canadienne ravisse un premier titre lors des Championnats du monde.

Dès les deux premières descentes, Sharpe est facilement en tête et semble se diriger vers le but ultime. Or, tout change sur la troisième glissade. L’Estonienne Kelly Sildaru a réussi une excellente descente et elle a obtenu un résultat qui dépassait celui de Sharpe par 0,6 points. La Canadienne a par la suite tout donné pour revenir, mais elle n’a pas réussi et Sharpe a dû se contenter de l’argent. Le bronze a été remporté par l’Américaine Brita Sigourney.

Noah Bowman en bronze

Du côté masculin, deux Canadiens ont réussi à se qualifier pour la finale de l’épreuve. Simon d’Artois a terminé au deuxième rang des qualifications et Noah Bowman a pris le huitième rang. Les skieurs Brendan MacKay et Evan Marineau ont raté de peu la ronde finale.

En finale, D’Artois a connu deux solides premières glissades et il a pris le troisième rang. Il était en voie de terminer sur le podium de l’épreuve. Or, sur la troisième descente, Noah Bowman a réussi une excellente performance qui lui a permis de dépasser son compatriote canadien par seulement 0,2 point! D’Artois a tout tenté, mais il n’a pas réussi à en donner plus. Résultat : c’est Noah Bowman qui a remporté la médaille de bronze, derrière le Français Kevin Rolland et l’Américain Aaron Blunck, nouveau champion du monde.

Malgré l’annulation de la finale, McMorris remporte l’argent

Durant la dernière journée des qualifications, il devait y avoir les finales de slopestyle en ski acrobatique. Or, la météo a aussi joué dans le déroulement l’épreuve comme ce fut le cas plus tôt cette semaine. Les descentes de finale ont donc dû être annulées. Lorsque cela arrive, les organisateurs utilisent les résultats des qualifications pour décerner les médailles.

Ainsi, sans même disputer la finale, Mark McMorris est devenu vice-champion du monde. McMorris a effectué une excellente descente lui rapportant 93,00 points afin de prendre le deuxième rang des qualifications. C’est la deuxième fois de sa carrière que l’athlète de la Saskatchewan monte sur le podium de l’épreuve aux Championnats du monde.

Avec ces Championnats du monde, le Canada a continué de montrer à la planète qu’il disposait d’athlètes de haut niveau et que le développement dans ces sports va bien. Bravos à nos athlètes!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut