Hockey

Matthews et son agent viennent de fixer la barre

Instagram

Après de nombreux jours de spéculation, Auston Matthews a signé une prolongation de contrat avec les Maple Leafs de Toronto mercredi. Cette nouvelle entente lui rapportera 11,5 millions par année pour une durée de cinq ans.

Les Maple Leafs viennent de s’assurer des services d’une autre pièce du puzzle qui vise à instaurer une culture gagnante pour de nombreuses années. Après la signature de John Tavares cet été et la récente signature de William Nylander, les Leafs veulent s’assurer de solidifier leur noyau. La griffe de Matthews permet maintenant au directeur général Kyle Dubas de se concentrer à parapher une entente avec leur dernier jeune joueur d’importance sans contrat, soit Mitch Marner.

La situation de Marner

instagram.com

Marner connaît sa meilleure saison en carrière et, depuis son arrivée dans la LNH, il n’a jamais régressé. Après une saison recrue de 61 points, il a connu une deuxième saison de 69 points et a franchi une troisième fois de suite la barre des 60 points cette saison. Il est d’ailleurs le premier joueur de la franchise à récolter plus de 60 points dans chacune de ses trois premières saisons. En continuant à ce rythme, il pourrait terminer la saison avec plus de 100 points.

Il sera donc intéressant de voir ce que les Leafs seront prêts à lui octroyer. Le président de l’équipe, Brendan Shanahan, a laissé sous-entendre que les jeunes devront être moins gourmands sur leur nouveau contrat afin que l’équipe ait la possibilité de signer tout le monde.

Est-ce que Marner vaut moins que les 11,5 millions par année que l’équipe a offert à Matthews? J’en doute. Les Leafs devront trouver une façon de lui offrir l’argent qu’il mérite. Sinon, une autre équipe pourrait faire une offre hostile.

Marner n’est pas le seul jeune joueur qui devrait faire sauter la banque cet été. En effet, plusieurs jeunes joueurs ont un impact grandissant sur le succès de leur équipe et ils sont, pour la plupart, en fin de contrat.

Mikko Rantanen de l’Avalanche du Colorado, Brayden Point du Lightning de Tampa Bay, Matthew Tkachuk des Flames de Calgary et Sebastian Aho font partie des 25 meilleurs marqueurs du circuit. Ils demanderont tous un bon montant d’argent.

Il sera intéressant de voir si leurs agents respectifs vont comparer leurs demandes au contrat obtenu par Matthews.

Les autres candidats

instagram.com

Depuis qu’il patine aux côtés de Nathan Mackinnon, Rantanen produit à un rythme phénoménal. Il a longtemps été le meneur du circuit pour les points cette saison . Il a présentement 75 points. Malgré une excellente saison de 84 points en 2017-2018, il devrait facilement dépasser cette marque cette année.

Point est probablement le plus récent vol des derniers repêchages. Choisi en 3e ronde en 2014, il est maintenant l’un des rouages les plus importants à Tampa Bay. Après avoir terminé la saison dernière avec 66 points, il a égalisé sa marque personnelle cette saison, et ce, en seulement 53 matchs. Point a un rôle plus important sur l’avantage numérique cette saison avec 14 buts et 23 points.

Les Flames de Calgary trônent au sommet de leur division cette saison et l’apport de Matthew Tkachuk est l’une des raisons de leur succès. Le jeune américain de 21 ans, qui a déjà dépassé son sommet en carrière pour les points, évolue à plus d’un point par match. Sa robustesse est également très appréciée de ses pairs, puisqu’il arrive à créer de l’espace et récupérer la rondelle dans les coins de patinoire.

Aho est probablement celui qui a le moins grand soutien de ses ailiers. Sans rabaisser l’intensité de leurs efforts, les coéquipiers d’Aho ne sont pas des joueurs élites comme les compagnons de trio des noms précédents abordés. Son compatriote finlandais Teuvo Teravainen est un bon marqueur, mais il n’égale pas la production que Nikita Kucherov et Nathan Mackinnon. C’est la raison pour laquelle Aho devrait amplement mériter un montant similaire à celui de Matthews. Il est la pierre angulaire des Hurricanes et ils doivent tout faire pour le garder sous contrat à long terme. De plus, les Hurricanes ont davantage d’espace sur la masse salariale pour lui offrir un gros montant.

À moins d’un conflit qui devra passer devant l’arbitrage, tous ces jeunes joueurs devraient avoir de nouvelles ententes lucratives dans les prochains mois. Nous assistons à une nouvelle ère dans la LNH. Celles où l’on octroit des contrats faramineux dès la fin du contrat d’entrée des recrues. La ligue évolue vers un jeu plus rapide. Les joueurs sont plus jeunes et agiles. Il est important d’avoir ces derniers sous contrat à long terme. Pierre-Luc Dubois des Blue Jackets de Columbus, Clayton Keller des Coyotes de l’Arizona et Alex DeBrincat des Blackhawks de Chicago devraient être les prochains à faire sauter la banque.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut