Canadiens

Un véritable tour de force

(C) NHL.com

Au plus fort dans la course aux séries, le Canadien est en train de réussir un véritable tour de force. Après 55 parties, le CH a amassé 68 points, bon pour le troisième rang de la division Atlantique, huit points devant les Hurricanes de la Caroline qui ont un match en main et qui sont présentement au neuvième rang dans l’Est.

Avec le tiers de la saison à jouer, l’équipe de Claude Julien se devra de maintenir le rythme afin de se qualifier pour le grand tournoi printanier. Quelques éléments-clés de l’organisation devront continuer de répondre présents.

Avantage numérique

Avec un faible taux de réussite à 13,3% le Canadien est au 30e rang du circuit Bettman. Les arrivées de Kirk Muller, comme entraîneur-associé, et Shea Weber au début de la saison 2016-2017 devaient permettre de voir une amélioration de l’avantage numérique. Il est temps que ça marche!

(C) PC

Plusieurs unités ont pourtant été déployées afin de relancer le jeu de puissance cette saison. Andrew Shaw, Joel Armia et même Kenny Agostino, pour ne nommer que ceux-là, ont eu droit à une audition, mais sans véritable résultat. J’aimerais voir Weber lancer plus souvent avec de la circulation devant le filet adverse. Une bonne vieille recette de hockey qui a su faire sa marque au cours des dernières décennies. Parlez-en à Tomas Holmström!

L’avantage numérique se doit de débloquer dans le dernier droit de la saison pour oui nous donner une meilleure chance d’accéder aux séries éliminatoires mais aussi pour se donner du momentum et de la confiance dans le cas d’une participation aux séries. Un taux de réussite autour de 20% d’ici la fin du calendrier régulier est l’un des éléments-clés dans le succès du Canadien de Montréal.

Il faudra donc répéter des performances comme celle face aux Jets de Winnipeg. Le Tricolore a maintenu un pourcentage de réussite de 50% lors de cette rencontre.

Carey Price

Marc Bergevin l’a clairement défini comme son joueur de concession le 2 juillet 2017 lorsqu’il a décidé de lui faire signer un important contrat de huit ans et 84 millions de dollars. « Depuis mon arrivée ici, en 2012, on l’a identifié comme LE joueur de notre franchise« , avait dit le directeur-général aux nombreux médias devant lui.

Il faut admettre que Carey fait le travail cette année, plus particulièrement depuis le 4 décembre, affichant un impressionnant pourcentage d’arrêt de .933, le meilleur de tout le circuit. Fort d’une séquence de sept victoires consécutives, le #31 semble vraiment avoir retrouvé ses repères cette saison. Il semble surtout avoir une meilleure attitude. Il est beaucoup plus combatif devant son filet et semble avoir la tête au hockey, ce qui n’était visiblement pas le cas l’an dernier.

Après être devenu le gardien ayant joué le plus de matchs dans l’uniforme du Canadien (557), Price pourrait éclipser une autre marque appartenant à Jacques Plante. Cette fois, le plus grand nombre de victoires dans l’uniforme du Bleu-Blanc-rouge avec 314 victoires à battre. Il ne manque que cinq victoires à Price.

Tous ces records pourraient toutefois laisser un goût amer aux partisans s’il ne réussit pas à amener le Tricolore à la terre promise. Le désir d’atteindre ce prestigieux plateau au niveau des victoires, mais surtout celui de finalement remporter la coupe Stanley à Montréal feront de Price l’un des éléments-clés à surveiller pour le sprint final donnant accès aux séries éliminatoires.

Max Domi – Jonathan Drouin

Comment un joueur qui venait à peine de marquer neuf buts dans chacune de ses deux dernières saisons allait en remplacer un autre qui nous avait donné des saisons de 20, 30, 17 et 19 buts au cours des quatre saisons précédentes. Pourtant, force est d’admettre que Marc Bergevin ne s’était pas trompé en mettant la main sur Max Domi qui mène l’équipe avec 47 points.

Au delà des points, il apporte beaucoup de caractère et un étique de travail irréprochable soir après soir, chose qu’on reprochait souvent à Alex Galchenyuk. À ce rythme, il pourrait bien se diriger vers une saison de 71 points, ce qui serait le plus haut total de points pour un joueur de centre depuis Saku Koivu en 2006-2007. Ce dernier avait alors amassé 75 points.

Dans le cas de Jonathan Drouin, la ville de Montréal était totalement fébrile à son arrivée en 2017 lorsqu’il a été obtenu en retour de Mikhaïl Sergachev. Bergevin venait de mettre la main sur un attaquant québécois top 6 avec des habilités offensives dignes des meilleures du circuit. Toutefois, Drouin a beaucoup déçu l’an dernier avec une maigre récolte de 46 points, mais surtout un différentiel de -28, l’un des pires de la ligue nationale.

Cette année, c’est un tout autre Jonathan Drouin qui s’est présenté au camp d’entraînement. Un joueur qui savait VRAIMENT ce qui l’attendait côté pression médiatique et de la part des partisans. C’est surtout le fait de se retrouver finalement à l’aile cette saison qui semble l’avoir transformé. Il a obtenu 46 points en 55 matchs. Le #92 semble bien moins penser sur la glace laissant place à tout son talent naturel. On l’a tous vu contre les Oilers d’Edmonton avec sa superbe montée sur 200 pieds en prolongation.

Domi et Drouin représentent évidemment la pierre angulaire de l’attaque du Canadien cette année avec 21% des points de toute l’alignement. Nous aurons donc besoin de cette contribution offensive d’ici la fin de la saison pour nous donner la fièvre des séries au printemps.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut