Football

NFL | Prédictions des matchs de division

sportingnews.com

Ce fut un premier weekend éliminatoire rempli de surprises dans la NFL où trois des quatre équipes victorieuses n’ont pas remportés le titre de leur division en saison régulière. Désormais, il ne reste plus que huit équipes qui peuvent encore aspirer aux grands honneurs.

Nos chroniqueurs Marc-Antoine Lefebvre et Guillaume Gervais y vont de leurs prédictions.

Colts d’Indianapolis vs Chiefs de Kansas City

Marc-Antoine : Les Colts d’Indianapolis sont en feu présentement après cinq victoires consécutives. Les joueurs-clés de l’offensive font le boulot avec de très belles prestations d’Andrew Luck, de Marlon Mack et de T.Y. Hilton. Or,ce qui m’a le plus frappé dans la victoire contre les Texans, c’est la force de la défensive. Ils n’ont jamais permis aux Texans de se remettre dans le coup.

Ils vont cependant affronter la meilleure offensive de la ligue au prochain tour. Les Chiefs de Kansas City ont une attaque aérienne dévastatrice et Patrick Mahomes a une véritable saison de MVP. On pensait que la perte de leur porteur de ballon porterait préjudice aux chances de Kansas City, mais ils s’en sont particulièrement bien sortis. Le gros point d’interrogation est cependant la défensive. Elle a beaucoup de difficultés à arrêter quoi que ce soit. Autre point inquiétant : la gestion du temps d’Andy Reid. En séries éliminatoires, Reid trouve souvent une manière de se mettre les pieds dans les plats et j’ai peur que ça arrive de nouveau.

Comme lorsque les deux équipes se sont affrontées en 2013, ce sera un match à haut pointage et ce sera serré. Je dois admettre que ma tête me dit de donner un léger avantage pour les Colts, mais mon intuition me dit que les Chiefs pourraient bien remporter un premier match en séries à domicile depuis la saison 1993. Victoire des Chiefs par la marque de 42 à 35.

sportingnews.com

Guillaume : Un duel offensif à ne pas manquer! Les Chiefs de Kansas City et les Colts d’Indianapolis ont tous deux fini la saison sur une très bonne note. Si vous ne croyez pas au talent offensif des quarts-arrière Patrick Mahomes (Chiefs) et Andrew Luck (Colts), prennez mention de cette statistique : aucun autre match dans l’histoire des séries éliminatoires de la NFL a accueilli deux quart-arrières ayant autant de touchés. Mahomes a fini au premier rang avec 50 passes de touchés, le plus haut total depuis le record de Peyton Manning (55) en 2013. Luck n’a pas mal fait aussi, terminant deuxième avec 39 passes de touchés, et ce, après avoir manqué toute la saison précédente.

Face à l’une des pires défensives de la ligue, la ligne offensive des Colts ne devrait pas avoir trop de problèmes à protéger Luck. En effet, la ligne offensive a été celle qui a alloué le moins de sacs du quart à leur meneur de jeu. Cette protection supplémentaire a également permis à Luck d’obtenir plus de temps pour repérer ses receveurs. C’est l’une des grandes raisons ayant permis à Luck de produire 39 passes de touchés. La ligne offensive a aussi aidé Marlon Mack à obtenir plus d’ouvertures pour produire davantage de verges au sol.

Les Chiefs ne sont pas à prendre à la légère. Tant que Mahomes sera le quart partant, ils auront toujours une attaque redoutable. Même s’ils ont perdu les services de Kareem Hunt, ils ont plein de munitions pour produire des points. Le facteur X de ce match sera toutefois l’entraîneur-chef Andy Reid. À la barre des Chiefs, il n’a pas été en mesure de remporter un seul match de séries. L’année dernière, ils s’étaient fait battre à plate couture par les Titans du Tennessee. Après une saison remarquable, il serait dommage que les Chiefs perdent ce match. Victoire des Chiefs par la marque de 31 à 24.

Cowboys de Dallas vs Rams de Los Angeles

Marc-Antoine : Je ne sais pas encore qui je vais encourager dans ce match en raison de mon allégeance aux Seahawks (les Cowboys nous ont battu et les Rams sont des ennemis de division), mais je sais que ce sera un très bon match à Los Angeles. Les Cowboys ont joué une excellente rencontre tant offensivement que défensivement la semaine dernière. Ils ont muselé l’attaque au sol de Seattle qui allait nulle part et les performances sensationnelles de Dak Prescott et Ezekiel Elliott devraient leur donner du momentum. La ligne défensive doit aussi poursuivre sa domination, surtout face à Gurley.

Les Rams sont affamés. Ils ont un club bâti pour aller jusqu’au bout. Par contre, les dernières prestations contre des équipes qui font les séries éliminatoires n’ont pas été convaincantes, soit des défaites à Chicago et face aux Eagles de Philadelphie. Depuis la blessure de Todd Gurley. il semble manquer une vitalité offensive. Heureusement, ils peuvent compter sur le meilleur joueur défensif en Aaron Donald et un probable retour de Gurley pour le match.

Dans ce cas-ci, les deux équipes peuvent réellement croire en leurs chances, mais je crois que la semaine de congé fera la différence. De plus, les Cowboys ne sont vraiment pas les mêmes sur la route qu’à domicile. Ce sera aussi très serré. Victoire des Rams par la marque de 21-14.

sportingnews.com

Guillaume : Après une victoire convaincante face aux Seahawks de Seattle, les Cowboys affrontent maintenant les Rams de Los Angeles. Ces derniers ont bénéficié d’une semaine de congé. Les Rams ont eu une dure fin de saison, perdant deux de leurs quatre derniers matchs et allouant même 32 points contre les 49ers pour clore la campagne.

Il suffit de faire jouer Ezekiel Elliott et voici la formule gagnante pour une victoire des Cowboys. Ayant récolté le plus grand nombre de verges au sol lors de deux des trois dernières campagnes, Elliott est la machine à vapeur des Cowboys. Toutefois, ce sont les talents de Dak Prescott qui ont permis de mettre la main sur la victoire à Seattle. Elliott, le receveur Amari Cooper et lui ont été les éléments centraux du match. S’ils utilisent la même formule avec l’aide de leur défensive, ils devraient être en mesure de répondre aux Rams.

Los Angeles et leur porteur de ballon Todd Gurley étaient bien contents de bénéficier d’une semaine de repos. Ce dernier, qui était souffrait d’une blessure lors des dernières semaines de la saison, revient maintenant au jeu. Même si Gurley est l’option #1 à l’attaque, les Rams auront besoin des services des receveurs Robert Woods et Brandin Cooks. La défense au sol des Cowboys est l’une des cinq meilleures de la ligue, ce qui signifie que les Rams devront compter sur le jeu par la passe pour gagner ce duel. Victoire des Rams par la marque de 28 à 27.

Chargers de Los Angeles vs Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Marc-Antoine : Un duel où l’équipe à domicile a une moins bonne fiche que l’équipe adverse est plutôt rare en deuxième ronde. Pourtant, ce sera le cas à Foxborough, alors que les Patriots recevront les Chargers. Ce sera un troisième duel en séries éliminatoires entre Philip Rivers et Tom Brady, un premier depuis la saison 2007.

Il y a eu du positif et du négatif pour les Chargers contre les Ravens. L’offensive a été plutôt tranquille dans ce match. Rivers n’a pas connu un match de feu, mais il n’a pas eu besoin d’ouvrir la machine. La défensive a cependant fait tout un travail en muselant l’offensive de Baltimore pendant une bonne partie du match. Il faudra cependant être plus opportunistes sur le terrain du Gillette Stadium.

Les Patriots ont une fiche immaculée à domicile. Ils n’ont pas perdu un match à domicile en séries éliminatoires depuis janvier 2013. Le duo Belichick-Brady n’a plus besoin de présentation et ils sont toujours dangereux. Par contre, on a constaté une baisse de régime en 2018 et certains croient qu’ils n’auraient pas été champions s’ils avaient évolué dans une autre division. La défensive n’a pas nécessairement un haut niveau en étant la 12e pire de la ligue. Les receveurs de passe ont aussi eu plus de difficultés à se démarquer cette année, mais les Pats demeurent les Pats.

Ainsi, ce sera toute une confrontation dimanche. Le jeu de passes devrait être à l’honneur sur tous les fronts. C’est vrai que les Chargers ont connu des ennuis offensifs, mais ils affrontaient la meilleure défensive du circuit. Ce ne sera pas aussi étanche face aux Patriots. De plus, même si la Nouvelle-Angleterre est invaincue à domicile, rappelons que les Chargers sont invaincus à l’extérieur de Los Angeles. Je vois donc une surprise. Victoire des Chargers par la marque de 28-24.

nbcsports.com

Guillaume : Un duel fort intéressant nous attend dimanche en Nouvelle-Angleterre. En effet, les Patriots, cinq fois champions sous l’ère Brady-Belichick, accueilleront les Chargers de Los Angeles. Il est difficile de voir qui a l’avantage dans cet affrontement, car les Patriots ont une fiche parfaite à la maison, tandis que les Chargers sont à égalité avec les Saints pour la meilleure fiche à l’étranger.

Les Patriots devraient avoir de bonnes chances de l’emporter. Même si Tom Brady a 41 ans, l’expérience en séries, le coaching et leurs cinq championnats auront l’avantage sur les Chargers. De plus, ils ont eu une semaine de repos, alors que les Chargers ont dû jouer à l’étranger. Brady pourra compter sur ses receveurs Julian Edelman et Chris Hogan, ainsi que l’ailier rapproché Rob Gronkowski. Les porteurs de ballons James White et Sony Michel pourront également contribuer à l’attaque par la passe.

Les Chargers ont quant à eux le momentum. Je croyais qu’ils allaient se faire battre par les Ravens de Baltimore la semaine dernière. Ils ont réussi à consolider une avance assez significative que les Ravens n’ont pas été en mesure d’égaler. Toutefois, s’ils se laissent marcher sur les pieds comme la semaine dernière, les Patriots seront bel et bien en mesure de prendre les devants. Melvin Gordon n’a pas l’air à 100%, ce qui pourrait faire mal aux Chargers. Toutefois, l’ailier rapproché Hunter Henry sera de retour au jeu, lui qui a été absent depuis la fin de la saison 2017. Victoire des Patriots par la marque de 30 à 24.

Eagles de Philadelphie vs Saints de la Nouvelle-Orléans

Marc-Antoine : Les Eagles continuent d’impressionner et ils se rendront dans le Big Easy. Les deux équipes se sont affrontées à la semaine 11 et les Saints avaient humilié les Eagles 48 à 7 à domicile. Toutefois, bien des choses ont changé.

Les Eagles de Philadelphie continuent d’impressionner en séries avec Nick Foles derrière le centre. Le quart-arrière a cumulé 266 verges contre la féroce défensive des Bears et il a lancé deux passes de touché. C’est le jeu au sol qui n’a pas beaucoup fonctionné chez les Eagles. En défensive, il y a des défis à relever depuis le début de la saison et elle a fait une performance moyenne la semaine dernière. Rappelons qu’ils n’ont pas été en mesure de freiner la dernière séquence des Bears et que n’eut été dans placement manqué, ils seraient éliminés.

Pour les Saints, il faut mentionner que l’équipe a terminé la saison avec de petites inquiétudes. La défensive accordait de plus en plus de verges et l’offensive devait faire des miracles pour s’imposer. N’empêche que les Saints ont une attaque qui est dévastatrice. Drew Brees, Alvin Kamara et Michael Thomas devraient accumuler les verges face à la défensive plutôt moyenne de Philadelphie. Pour la défensive, elle devra revenir à son niveau de mi-saison. Elle a terminé au 14e rang cette saison, ce qui est meilleur que celle des Eagles. La ligne défensive doit être en mesure de mettre de la pression sur Nick Foles et forcer les erreurs.

J’ai l’habitude de miser contre les Eagles en séries depuis l’an dernier et je me suis trompé à chaque fois. Ils savent comment gagner. Par contre, je crois que les Saints vont remporter le Super Bowl. Ils sont à domicile et les éléments-clés se sont reposés. Je vais encore négliger les Eagles et j’espère que j’aurai raison cette fois-ci. Victoire des Saints par la marque de 31 à 21.

sportingnews.com

Guillaume : Les Eagles de Nick Foles sont remarquables. Bien qu’il soit leur quart-arrière remplaçant, il semble que l’équipe joue mieux lorsqu’il est sur le terrain. Grâce à ses performances, l’équipe a remporté ses trois derniers matchs pour se frayer un chemin en séries. Les Saints ont cependant été la meilleure équipe de la ligue cette saison. Philadelphie aura un défi de taille, soit battre Drew Brees et sa bande en Nouvelle-Orléans. Les Saints avaient d’ailleurs remporté le duel entre les deux équipes cette saison par la marque de 48 à 7. C’est à ce moment que les choses ont commencé à tourner pour l’équipe de la Pennsylvanie.

C’est difficile de voter contre les Saints. L’équipe a été dominante et n’a perdu qu’un seul VRAI match. Oui, ils ont perdu contre les Buccaneers lors de la première semaine du calendrier, mais ils ont tout de même produit 40 points. Ils ont également perdu le dernier match de la saison, mais sans leurs partants.

Le quart-arrière Drew Brees pourrait bel et bien remporter le titre de MVP à la suite de la saison qu’il a eue. Il a obtenu le meilleur pourcentage de complétion de passes et il est maintenant le quart-arrière avec le plus de verges par la passe de l’histoire de la NFL. Ses coéquipiers à l’attaque, soit le receveur Michael Thomas et les porteurs de ballons Alvin Kamara et Mark Ingram, lui seront très utiles s’il veut vaincre les Eagles. De plus, leur défensive au sol était classée parmi les meilleures de la ligue, ce qui signifie que les Eagles seront plus portés à attaquer par la passe.

Est-ce que Nick Foles pourra remporter un deuxième Super Bowl de suite en tant que quart remplaçant? Cela pourrait bel et bien arriver et nous ne pouvons pas dire que les Eagles sont en terrains inconnus avec Foles. Après avoir battu les Bears de Chicago, la meilleure défense de la ligue, rien n’est impossible. Il semblerait que le receveur Alshon Jeffery monte son jeu d’un cran lorsque c’est le moment. S’ils parviennent à réunir tous les ingrédients nécessaires, ne soyez pas surpris de revoir « Saint Nick » à Atlanta en février. Victoire des Saints par la marque de 31 à 28.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut