ATP

Les retours gagnants de Berdych, Murray et Wawrinka 

Berdych
(©Getty Images)

Stanislas Wawrinka et Andy Murray avaient tous deux mis fin à leur saison 2017 avant l’US Open. Le Suisse et le Britannique ont été présents sur le circuit en 2018, mais jamais à 100%. Les signaux semblent meilleurs en ce début d’année 2019. De leurs côtés, Tomas Berdych et Jo-Wilfried Tsonga ont manqué la majeure partie de 2018. Pour eux aussi, les affaires semblent enfin s’améliorer.

Murray et Wawrinka en quête de sensation

Opéré à la hanche il y a tout juste un an, Andy Murray n’a jamais trouvé son rythme en 2018. Gêné par une blessure sérieuse qui affecte le mouvement, l’Écossais avait décidé de mettre fin à sa saison en octobre. Il a choisi Brisbane comme premier tournoi de 2019. Si la copie n’est logiquement pas encore parfaite, Murray pourra tirer de bons renseignements de ses premiers matchs. 

Il s’est premièrement imposé en deux manches face à James Duckworth, avant de céder face à Daniil Medvedev, 16e joueur mondial. L’ancien numéro un mondial n’a pas été capable de bousculer le joueur russe. Toutefois, le bilan est loin d’être mauvais pour un joueur qui n’a disputé que sept tournois en 2018.

Stanislas Wawrinka (©Getty Images)

Comme Murray, Stanislas Wawrinka est passé sur la table d’opération, pour soigner une blessure au genou. Après une saison 2018 très compliquée, le Vaudois a lancé 2019 sous de meilleurs sensations. 

Alors qu’il avait déclaré forfait pour les tournois de Bâle et Bercy en raison d’une blessure, Wawrinka a remporté ses deux premiers matchs à Doha. Impressionnant de solidité face à Karen Khachanov, récent vainqueur à Bercy, le Suisse a ensuite confirmé sa bonne forme face à Nicolas Jarry. Il s’est arrêté en quarts de finale, battu par Roberto Bautista-Agut.

Ainsi, Murray comme Wawrinka peuvent espérer de meilleurs résultats pour la nouvelle saison.

Berdych et Tsonga, retour en force

Tomas Berdych et Jo-Wilfried Tsonga avaient, eux, été forcés de manquer la moitié de la saison 2018 pour le Tchèque et les trois quarts pour le Français. Blessé au dos, Berdych a décidé de ne plus jouer à la suite du tournoi de Queen’s. Tsonga a quant à lui été perturbé par une blessure au genou, et a finalement choisi l’intervention chirurgicale. Il n’a pas touché les raquettes entre février et octobre.

À Doha, Berdych a impressionné. Pour son premier match depuis juin, l’ancien quatrième joueur mondial a battu Philip Kohlschreiber en deux manches. Il a ensuite éliminé consécutivement Fernando Verdasco et Pierre-Hugues Herbert pour atteindre le carré d’as.

Ces résultats sont de bon augure pour le Tchèque, qui devra défendre 360 points à Melbourne.

À Brisbane, Jo-Wilfried Tsonga a atteint un niveau de jeu qu’on ne lui avait plus connu depuis sa demi-finale à Montpellier l’an passé. Vainqueur de Kokkinakis au premier tour, le Français s’est ensuite imposé face à Taro Daniel (le Japonais remplaçait Rafael Nadal, forfait). Puissant au service, Tsonga a été en contrôle lors des deux rencontres. Il affrontera Alex De Minaur pour une place en demi-finale.

Pour Berdych comme pour Tsonga, cette réussite dans ces premiers tournois ne peut qu’être bonne nouvelle. Les deux joueurs peuvent se positionner comme possibles menaces pour les Internationaux d’Australie.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut