Canadiens

Un tournoi à surveiller pour les partisans du Canadien

Crédit photo: Darryl Dyck/Presse Canadienne

Le Championnat du monde de hockey junior 2019 se déroulera à Vancouver et Victoria en Colombie-Britannique. La compétition se mettra en branle le 26 décembre alors que la République tchèque croisera le fer avec la Suisse.

Le tournoi de cette année aura une saveur toute spécial pour les partisans du Canadiens de Montréal. En effet, l’organisation pourrait compter sur un nombre important d’espoirs au sein des formations nationales.

Sept espoirs de l’équipe montréalaise ont une chance de se tailler une place afin de représenter leur patrie. Jetons un coup d’oeil aux chances de ces joueurs d’évoluer pour leur pays en Colombie-Britannique.

Nick Suzuki

Acquis dans l’échange de Max Pacioretty, le centre de l’Attack d’Owen Sound est pratiquement assuré d’être du tournoi avec Équipe Canada. Le capitaine de la formation ontarienne en est à sa quatrième saison de hockey junior et il s’agirait d’une première participation au tournoi estival.

Suzuki est le deuxième meilleur pointeur à Owen Sounds. Il est bien en voie de connaître sa meilleure campagne en carrière, lui qui affiche 43 points en 28 matchs. Une future pierre angulaire de la ligne de centre de Montréal, Suzuki bénéficiera de l’expérience du tournoi.

Josh Brook

Le choix de deuxième ronde du Canadien en 2017 devrait se tailler un poste avec la formation canadienne. Il connaît une saison du tonnerre à Moose Jaw alors qu’il compte déjà plus de points que la saison dernière.

Brook avait inscrit 32 points en 45 matchs avant de se blesser l’année dernière. Il en compte 33 en 25 matchs cette saison. Il devrait sans doute montrer ses meilleurs chiffres en carrière.

Ryan Poehling

Le choix de première ronde du CH lors du même encan, Poehling voudra s’ajouter à l’équipe américaine. Le vétéran de l’université d’état de St. Cloud au Minnesota fera assurément parti du groupe de leader pour les Américains. Ce dernier sera un autre rouage important de la future ligne de centre des Canadiens.

Cayden Primeau

À moins d’une surprise, Primeau sera de la formation en Colombie-Britannique. Il formera un tandem avec le cerbère des Generals d’Oshawa Kyle Keyser.

Un choix de septième ronde, Primeau ne cesse de surprendre depuis sa selection par Montréal en 2017. Il a connu une saison sensationnelle avec les Huskies de Northeastern l’année dernière. Ses chiffres ne sont pas aussi sensationnels cette saison, mais son expérience lui procurera un avantage en vue du tournoi.

Alexander Romanov

La tâche sera beaucoup plus difficile pour le défenseur de 18 ans. En effet, ce dernier aura une chance plus sérieuse l’année prochaine lors de sa saison de 19 ans. La formation russe a déjà invitée huit joueurs de 19 ans pour les matchs préparatoire.

Le fait de jouer dans la KHL depuis le début de la campagne lui servira sans doute en vue d’une qualification pour le tournoi. Il ne sont que deux, avec Ilya Morozov, a évoluer en KHL présentement.

Jesse Ylonen

Choix de deuxième tour du Canadien au dernier repêchage, Ylonen représentera une pièce importante de l’alignement de la Finlande. Il s’agira d’une première participation au tournoi pour ce dernier.

Après avoir été très convaincant dans la ligue Metsis la saison dernière, Ylonen évolue maintenant en Liiga. Le jeune de 19 ans a rapidement fait sa place chez les pros et montre 11 points en 30 matchs.

Jacob Olofsson

Le troisième choix de deuxième ronde du Canadien à l’encan de Juin a fait ses débuts chez les professionnels cette saison lui aussi.

Le jeune de 19 ans est un habitué des tournois internationaux avec le Suède. Il représente son pays au niveau international depuis l’âge de 16 ans. L’imposant physique d’Olofsson et son expérience professionnel pourrait lui permettre de se tailler un poste au sein de l’alignement.

Il sera intéressant de voir qui, des septs aspirants, se qualifieront pour le tournoi. Personnellement, je crois sérieusement aux chances de tous les candidats. Mon seul doute se trouve en Alexander Romanov simplement en raison de sa jeunesse.

Selon-vous, est-ce que les sept joueurs pourront se greffer à l’alignement de leur pays respectif?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut