ATP

Andy Murray dénonce le sexisme dans le sport

Outre ses titres et prouesses sur les courts de tennis, Andy Murray est connu pour être l’un des plus grands défenseurs du sport féminin. Pour l’Écossais, nul ne doute que celui-ci mérite les mêmes récompenses, compensations et admirations que le sport masculin. Ainsi, l’ancien numéro un mondial a réagi aux événements qui se sont déroulés lors de la cérémonie du Ballon d’or au soccer. Il est revenu sur le sexisme qui perdure dans le sport.

Murray dénonce le sexisme lors de la remise du Ballon d’Or

sexisme

Andy Murray sur Instagram

Lundi avait lieu la cérémonie du ballon d’or qui récompense le meilleur joueur de soccer lors de la dernière année civile.

Pour la première fois, une femme recevait le même trophée. Ada Hegerber, joueuse norvégienne, en a été lauréate. Ce moment avait une valeur historique importante, puisque dans l’histoire, jamais une joueuse n’avait pu remporter un tel prix. Pourtant, il a été quelque peu gâché par un commentaire déplacé d’un DJ Français.

Alors qu’elle terminait son discours, Ada Hegerberg a dû répondre à la question mal venue de Martin Solveig: « Savez-vous faire du twerk? » Rapidement, la toile a réagi face à ce commentaire sexiste, révélateur de la différence de traitement dont souffrent les athlètes féminines. Plusieurs sportifs ont pointé du doigt la discrimination de cette remarque qui se voulait humoristique d’après son auteur.

Parmi eux, le tennisman Andy Murray.

“Un nouvel exemple du sexisme ridicule qui perdure dans le sport, a écrit l’Écossais sur son compte Instagram. Pourquoi les femmes doivent-elles toujours subir ce genre de choses? Quelles questions ont-ils posées à Modric ou Mbappé? Des questions qui parlent de soccer, j’imagine. »

Il ne s’est pas arrêté-là. « À chaque personne qui pense que certains sur-réagissent, qu’il ne s’agissait que d’une blague… Ce n’était pas une blague. Je côtoie le monde du sport depuis mon enfance. Le niveau de sexisme demeure incroyable.”

Murray, un féministe convaincu

À son habitude, le natif de Glasgow a parfaitement résumé les problèmes qui accompagnent le commentaire de Solveig. Il n’est pas rare de voir Murray dénoncer les discriminations de genre qui touchent le sport.

Premier grand joueur à embaucher une femme comme entraîneur, le Britannique a toujours vocalisé son soutien pour le sport féminin. Partisan de l’égalité des gains dans le tennis, Murray corrige systématiquement les commentaires sexistes de ceux qui l’entourent, journalistes ou collègues. Il y a quelques mois, il avait détaillé ses convictions dans un texte pour la BBC. 

Présentement en train de préparer la saison 2019, il devrait faire son retour sur les courts à Brisbane.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut