ATP

2018: la meilleure saison de Juan Martín del Potro?

saison
(©Getty Images)

La fin officielle de la saison 2018 permet de procéder à une retrospective de cette année riche en événements pour les membres du Top 5. Premièrement, place à celui qui a terminé la saison au cinquième rang mondial: l’Argentin Juan Martín del Potro.

del Potro, onzième mondial en janvier

Juan Martín del Potro à Acapulco (©Getty Images)

En janvier 2018, Juan Martín del Potro cherche à retrouver sa place parmi les dix premières raquettes mondiales. Sa carrière ayant été bouleversée par de nombreuses blessures, l’Argentin a souvent été obligé de gravir à nouveau les échelons.

Delpo choisit de lancer sa saison à Auckland, une excellente décision puisqu’il y atteint la finale. Défait par Roberto Bautista-Agut, il accumule toutefois le nombre de points nécessaires pour refaire son entrée dans le Top 10, une première depuis 2014. Par la suite, l’Argentin subit quelques contre-performances, aux Internationaux d’Australie, puis à Delray Beach.

Ainsi, avant de retrouver le dur américain, del Potro fait une escale sur terre, à Acapulco. Là, la Tour de Tandil réalise un superbe parcours. Après avoir éliminé Dominic Thiem et Alexander Zverev, del Potro s’impose face à Kevin Anderson en finale. Il décroche ainsi son premier titre depuis 2013. 

La consécration d’Indian Wells

Juan Martín del Potro à Indian Wells (©Getty Images)

Frais de ce sacre au Mexique, del Potro s’envole pour la Californie pour le premier Masters 1000 de la saison. En 2013, il y avait disputé la finale. Cette fois-ci, l’Argentin y a remporté le premier Masters 1000 de sa carrière. Excellent dès les premiers tours, del Potro a signé une victoire face à Roger Federer en finale. Aux anges, il a déclaré avoir gagné “tout ce qu’il voulait.”

Après son succès à Indian Wells, Del Potro a atteint les demi-finales de Miami, battu par John Isner. Puis, il a entamé la saison sur terre battue. Ses deux premiers tournois se sont avérés difficiles. À Madrid, il a perdu dès le deuxième tour contre Dusan Lajovic. À Rome, il a été forcé d’abandonner contre David Goffin. Touché aux adducteurs, sa participation à Roland-Garros a un temps été remise en cause. 

Finalement, Delpo est présent dans le tableau du majeur français. Mieux, il retrouve les demi-finales, qu’il n’avait pas disputées depuis 2009. Il s’incline face au futur vainqueur, Rafael Nadal, mais rejoint le Top 5 à l’issu du tournoi.

Del Potro choisit de ne disputer aucun tournoi préparatoire pour Wimbledon. À Londres, il obtient pourtant son meilleur résultat depuis 2013 en disputant les quarts de finale. Il est de nouveau battu par Nadal, en cinq manches. L’Argentin retrouve ensuite la terre à Los Cabos où il joue sa quatrième finale de la saison. Il cède le titre à Fabio Fognini.

Récompensé pour ses performances, Delpo décroche le meilleur classement de sa carrière, en août. Il est numéro trois mondial.

2018, la plus belle saison de del Potro?

Del Potro débute la dernière partie de la saison par un quart de finale à Cincinnati. Par la suite, il se rend à New York, pour le dernier Grand Chelem de l’année. Vainqueur en 2009, l’Argentin remplit à merveille son rôle d’outsider. Il élimine Rafael Nadal et John Isner avant de s’incliner face à Novak Djokovic en finale. Ce parcours lui permet de dépasser les 400 victoires en carrière.

L’Argentin quitte ensuite Manhattan pour la Chine. À Pékin, il joue sa sixième finale de la saison, égalant son record de 2013. Sa splendide année 2018 finit toutefois sur une mauvaise note. Alors qu’il affrontait Borna Coric à Shanghai, le joueur s’est fracturé la rotule droite. Il est obligé d’abandonner et de mettre fin à sa saison. 

Malgré l’absence d’un titre majeur, 2018 s’inscrit comme l’une meilleures saisons de Juan-Martín del Potro. Elle reflète la carrière encore plus incroyable qu’il aurait pu avoir sans ces maudites blessures. Présentement en réhabilitation, del Potro débutera 2019 à l’exhibition de Kooyong.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut