Tennis

Le tennis en pleine croissance au Canada

Le tennis: un sport populaire

En marge de son bilan annuel, Tennis Canada a dévoilé ce mercredi les derniers chiffres relatifs à la popularité du sport au pays. Il va sans dire que le succès de la petite balle jaune est en pleine expansion au pays, particulièrement au Québec.

En présence du président et chef de la direction de la fédération canadienne, Michael Downey, tous ce sont, à juste titre, félicités de cette croissance importante de la popularité de ce sport au Canada, lui qui pointe maintenant au cinquième rang parmi les 14 sports d’intérêt des amateurs, et le plus populaire au niveau individuel (les quatre qui le précèdent sont des sports d’équipe). Au Québec, cette tendance est encore plus marquée, alors que le tennis est le deuxième sport en importance, derrière le hockey sur glace.

En ce qui concerne les joueurs, c’est sans surprise que le joueur masculin le plus populaire au pays est Roger Federer (25%), devant Rafael Nadal (21%) et Milos Raonic (20%). Chez les dames, Serena Williams (26%) remporte les honneurs, devant Eugenie Bouchard (21%).

Ces chiffres sont le résultat d’une étude pancanadienne réalisée par Tennis Canada au cours de la dernière année.

Le tennis au Canada

Voici, en quelques chiffres, d’autres résultats de cette étude, tels que dévoilés par Tennis Canada:

  • 6 547 000 Canadiens ont joué au tennis au cours de la dernière année;
  • 69% des gens interrogés ont joué au moins quatre fois dans les 12 derniers mois;
  • 2 936 000 Canadiens sont considérés comme des joueurs assidus.

Parmi les données révélées, une autre attire l’attention: la raison pour laquelle les Canadiens jouent au tennis. En effet, il est considéré comme un sport sécuritaire, lui qui arrive deuxième pour le faible nombre de blessures, après le baseball.

Bref, la petite balle jaune est en bonne santé au Canada.

Un bémol: le manque de terrains couverts au pays

Parmi cette avalanche de bonnes nouvelles, une seule ombre au tableau, alors que seuls 750 terrains couverts sont disponibles au Canada. Cela signifie qu’il n’y en a qu’un pour 50 000 habitants, le classant à l’avant-dernier rang des pays développés.

Pour un pays où la majeure partie de l’année requiert des terrains intérieurs, il s’agit d’un problème important.

Toutefois, Michael Downey a annoncé qu’un nouveau programme sera lancé à cet effet en 2019: « Le Canada est confronté à un manque important de terrains couverts accessibles, surtout par rapport à d’autres grandes nations de tennis », a-t-il déclaré. « Il n’y a que 750 terrains couverts accessibles dans tout le Canada, soit un pour environ 50 000 Canadiens, alors que la plupart des pays européens en comptent un pour 15 000 habitants ou moins. C’est pourquoi nous lancerons, en 2019, un nouveau programme de partenariat dans le cadre duquel nous espérons réussir à convaincre les municipalités des quatre coins du pays d’investir dans la santé et le bien-être de leurs collectivités en participant à l’aménagement de terrains de tennis couverts accessibles et abordables dans les parcs. Six terrains couverts par un dôme représentent une solution raisonnable pouvant permettre à 1 000 adultes et enfants de jouer toute l’année. »

Souhaitons que les municipalités emboîtent le pas et se joignent à cette initiative d’importance de la fédération canadienne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut