Football

Les Texans reprennent les commandes

bostonglobe.com

Débutant la saison 0-3, le sort de l’entraîneur-chef Bill O’Brien était quasiment scellé. Toutefois, il a réussi à renverser la vapeur et à sauver la saison de l’équipe de Houston.

foxsports.com

Le début de saison des Texans n’était pas à l’image de l’équipe qu’ils étaient la saison dernière avant la blessure de Deshaun Watson. Le jeune quart-arrière vedette n’était plus l’ombre de lui-même et semblait avoir perdu ses repères lors des premiers matchs. Par exemple, il a échappé le ballon en tentant de le donner à Lamar Miller lors du tout premier jeu de la saison. Il avait terminé le match avec seulement 176 verges par la passe, un touché et une interception.

Watson a par la suite rebondi en produisant plus de 300 verges à chacun de ses quatre matchs suivants. Même s’il n’a pas réussi à vaincre les Titans et les Giants à leurs deux matchs suivants, le Deshaun Watson des beaux jours était revenu. C’est en partie grâce à ses performances que l’équipe a pu créer la deuxième plus longue séquence active de victoires.

Les prouesses de Watson ne sont pas la seule raison qui explique le succès des Texans. Le receveur étoile DeAndre Hopkins est l’un des plus heureux à avoir retrouvé son meneur de jeu vedette. La chimie est indéniable entre les deux. Depuis le début de la saison, Hopkins se classe parmi les cinq premiers receveurs dans les principales catégories offensives de la ligue. Il est d’ailleurs ex-æquo au deuxième rang avec Adam Thielen des Vikings pour le plus grand nombre de touchés (7).

La défense a également eu un rôle à jouer dans le succès de l’équipe jusqu’à présent. Le retour en santé de l’ailier défensif JJ Watt vient grandement aider le front défensif qui a terminé 10e l’an dernier pour le plus de touchés au sol alloués. Après avoir subi deux opérations au dos, dont l’une qui aurait pu mettre fin à sa carrière, l’ancien de l’Université du Wisconsin a fait un retour en force cette saison. En effet, il mène la ligue avec quatre échappés provoqués et il se classe au deuxième rang avec neuf sacs du quart.

Les Texans ont donc des unités solides des deux côtés du ballon. Même si Watson est un quart-arrière mobile, il semble rester plus présent dans la pochette que la saison dernière. Les Texans veulent probablement éviter qu’il subisse un plaqué qui mettrait en péril sa saison. Comparativement à la saison dernière, il a obtenu seulement un touché au sol cette saison. En trois parties de moins la saison dernière, il en avait déjà obtenu deux.

Suite à la débandade des Jaguars de Jacksonville cette saison, les Texans ont pris la tête de la division Sud de l’AFC. Ils ont même trois victoires en main sur leurs plus proches poursuivants. Les Patriots, les Chiefs et les Steelers étant les réelles menaces dans l’AFC, les Texans pourraient se hisser parmi les géants de la conférence s’ils ont une excellente deuxième moitié de saison.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut