Impact

L’heure est au bilan chez l’Impact de Montréal

Crédit: Impact de Montréal

L’entraineur-chef de l’Impact de Montréal, Rémi Garde, a rencontré les médias mercredi dernier pour dresser un bilan de sa première saison à la barre du club montréalais.

Arrivé tout droit d’Aston Villa en Angleterre, Garde avait beaucoup de pain sur la planche en arrivant dans la métropole.  « Avant même que j’arrive, il y avait pratiquement 30 % de l’effectif qui quittait l’équipe […] Je dirais qu’on en a payé le prix en début de saison », a souligné le pilote montréalais.

Le début de saison de l’Impact n’a effectivement pas été évident avec 10 défaites lors des 13 premières rencontres de la saison. Montréal s’est retrouvé dans le bas du classement dès le début de la campagne. La pente était déjà difficile à remonter.Toutefois, la troupe de Rémi Garde ne s’est pas laissée abattre. La progression du club a été fulgurante. Les bonnes performances de l’Impact en deuxième moitié de saison ont permis à l’équipe de se battre jusqu’au dernier match pour tenter décrocher son billet pour les séries éliminatoires.

L’Impact n’a toutefois pas réussi à se qualifier en séries, terminant à quatre points de la sixième et dernière position donnant accès au tournoi éliminatoire.

À la recherche d’un attaquant

Le problème majeur chez l’Impact de Montréal cette saison se trouvait à la position d’attaquant. L’entre-saison sera dédiée à régler ce casse-tête. Rémi Garde a mentionné, lors de la conférence de presse, qu’il est à la recherche d’un attaquant travaillant et efficace pour l’équipe.

Bacary Sagna et Rod Fanni ont tous les deux mentionné leur désir de rester avec le club montréalais pour la prochaine saison. Ce sera aux dirigeants du club de décider si les deux défenseurs français resteront avec l’Impact de Montréal. La qualification pour les séries éliminatoires aurait permis à Rod Fanni de prolonger automatiquement son contrat d’un an en raison d’une clause dans son contrat.

Nacho et Bush récompensés

Crédit: Impact de Montréal

Ignacio Piatti et Evan Bush ont remporté les honneurs individuels remis par le club, et ce, sans grande surprise.

Nacho a été nommé joueur par excellence pour la saison 2018, tandis que le gardien Evan Bush a été nommé joueur défensif de l’année chez le Bleu-blanc-noir.

Le numéro 10 de l’Impact de Montréal a inscrit 16 buts cette saison, soit un de moins que la saison dernière. Il a toutefois doublé son nombre de passes décisives en passant de 6 à 13.

Bush a quant à lui connu sa meilleure saison en carrière. Il a tenu un pourcentage d’arrêt de 71,7% et a terminé en tête de la ligue pour le nombre d’arrêts effectués avec un grand total de 132. Il a aussi établi un sommet personnel en réalisant 10 blanchissages.

L’arrivée de Joël Bats à titre d’entraineur des gardiens de but a été un facteur-clé dans la progression d’Evan Bush.

« L’arrivée de Joël y a été pour beaucoup dans le retournement de ma situation par rapport à l’an passé. Le fait d’avoir joué sur une base régulière m’a aidé à comprendre bien des aspects de mon jeu. J’ai appris à mieux contrôler mes émotions à travers les hauts et les bas d’une saison, » a expliqué le gardien de l’Impact.

Samuel Piette, l’homme de confiance

Malgré ses déceptions sur le plan collectif, le milieu de terrain de l’Impact de Montréal est ravi de ses performances personnelles sur le terrain. Piette a passé près de 3000 minutes sur les pelouses cette saison. Il a été le joueur le plus utilisé par Rémi Garde, disputant 34 rencontres. Très efficace en récupération de balles, il a agi à titre de chef d’orchestre au milieu de terrain.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut