Football

Ces porteurs de ballon qui font leur marque

Todd Gurley connaît une excellente saison Crédit : cbssports.com

De nos jours, la NFL est axée sur le jeu aérien. Il ne vous suffit que de chercher le meilleur joueur de la ligue et je suis convaincu que vous me donneriez le nom d’un quart-arrière. Par contre, ceci nous permet d’apprécier encore plus les porteurs de ballons qui se démarquent. Voici un topo des cinq meilleurs porteurs de ballon cette saison.

Todd Gurley (Rams de Los Angeles)

Les Rams de Los Angeles sont très talentueux et la seule équipe qui n’a pas encore goûté à la défaite cette saison. Nous devons l’admettre : cette équipe est dominante à tous les niveaux dans cette ligue. Une grande partie de ce succès repose sur les exploits de Todd Gurley.

L’excellent porteur de ballon a été nommé joueur offensif de l’année la saison dernière. Gurley semble avoir repris là où il avait laissé depuis le début de la saison.

Après seulement six matchs, Gurley a déjà franchi la zone de buts à neuf reprises et Gurley semble être en mesure de se faufiler partout. Ses explosions de vitesse permettent souvent de transformer de petits jeux en très longs gains. Il s’agit d’une ressource fiable pour l’équipe et le match à Denver a montré ce que Gurley apporte dans cette équipe.

Alors que le match était très serré, sa performance a permis aux Rams de conserver l’avance et d’écouler le temps lorsque nécessaire pour empêcher les Broncos de riposter. Son total de 208 verges a fait la différence et il devrait continuer de dominer le circuit.

Ezekiel Elliott (Cowboys de Dallas)

La sensation de 2016 des Cowboys de Dallas, Ezekiel Elliott, a connu une saison au ralenti l’an dernier en raison de sa suspension. Or, en 2018, le porteur de ballon semble retrouver la forme de sa première saison.

Elliott est redevenu un porteur de ballon fiable et semble être la véritable menace offensive de l’équipe. Dak Prescott connaît une saison difficile, lui qui n’a toujours pas atteint le plateau des 300 verges aériennes dans un match et qui ne possède pas de receveur de passes dominant.

Elliott est une bête offensive très féroce qui est difficile à arrêter. Zeke est un athlète complet et il représente l’identité même des Cowboys de Dallas. Si Elliott ne connait pas un bon match, il est fort probable que l’équipe perde le match. Nous avons vu l’an dernier à quel point l’absence de ce joueur peut faire mal aux performances de l’équipe.

Il est au sommet de sa forme cette saison et ceci pourrait permettre aux Cowboys de retourner en séries.

Melvin Gordon (Chargers de Los Angeles)

L’an dernier, un lent début de saison avait coulé les Chargers de Los Angeles qui auraient pu faire les séries à sa première campagne dans la ville des anges. Cette saison, les Chargers n’ont pas ce problème et semblent être une équipe difficile à arrêter. Toutefois, contrairement aux autres années, l’équipe ne repose pas seulement sur les qualités de Philip Rivers, mais aussi sur les bonnes courses de Melvin Gordon.

Gordon est arrivé chez les Chargers avec de grandes aspirations, mais il n’a jamais livré la marchandise à son plein potentiel. Or, s’il maintient sa forme actuelle, Gordon risque de connaître sa meilleure saison en carrière, lui qui a déjà cumulé 466 verges en six matchs.

Sa dernière performance contre les Browns de Cleveland a permis d’apprécier son talent et de prouver qu’il avait sa place dans la ligue. De plus, Gordon représente une bonne cible pour la passe, lui qui a déjà 279 verges par la voie aérienne en plus des verges au sol.

Si les Chargers sont dans la course aux séries, c’est en bonne partie grâce aux courses de Gordon.

Kareem Hunt (Chiefs de Kansas City)

Meneur pour les verges au sol l’an dernier alors qu’il était une verte recrue, Kareem Hunt était un joueur à surveiller cette saison. On remarque parfois que les joueurs de deuxième année ont tendance à se relâcher, ce que l’on appelle la guigne de deuxième année. Dans le cas de Hunt, il a peut-être ralenti, mais il continue d’être l’un des porteurs de ballon les plus en vue de la NFL.

Même s’il courait beaucoup, Hunt n’a pas été un joueur qui a souvent trouvé la zone des buts en 2017. Il avait seulement obtenu huit touchés. Après six matchs cette année, il a déjà la moitié de ce nombre. Les jeunes jambes de Hunt sont très précieuses pour les Chiefs et ceci enlève de la pression sur les épaules de Patrick Mahomes qui pourrait faire davantage d’erreurs à sa saison recrue sans l’aide de Hunt dans le champ-arrière.

Il faut seulement souhaiter qu’Andy Reid l’utilise à son plein potentiel.

James Conner (Steelers de Pittsburgh)

Il s’agit du joueur le plus surprenant de cette liste. James Conner a su profiter de la grève de Le’veon Bell et son nom est maintenant connu dans la grande ligue. Tant que Conner continuera de produire, la haute direction des Steelers de Pittsburgh ne sentira aucun sentiment d’urgence à régler le dossier de Bell.

Encore mieux, le Black and Yellow pourrait même libérer de la masse salariale en préférant Conner à Bell.

Toujours est-il qu’il a su saisir sa chance de tourner les têtes. Après six matchs, il a déjà 453 verges au sol en plus d’avoir des gains de 257 verges aériennes. Il vient d’ailleurs de connaître deux solides performances de plus de 100 verges contre des équipes compétitives, soit les Falcons d’Atlanta et les Bengals de Cincinnati.

S’il continue ainsi, Conner pourrait créer des discussions dans la ligue et devenir le nouveau chouchou des partisans de l’Ouest de la Pennsylvanie.

Mention honorable à Saquon Barkley des Giants de New York qui connaît un excellent début de saison recrue. Il sera très dominant lors des prochaines années! Reste à voir si les Giants sauront rebondir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut