Hockey

La 4e étoile de la semaine : Maxime Comtois

NHL.COM

Qu’est-ce que la quatrième étoile de la semaine? C’est un joueur qui s’est démarqué d’une manière ou d’une autre au cours de la dernière semaine dans le monde du hockey, que ce soit par une performance extraordinaire, une vidéo qui devient virale, un geste marquant ou pour l’ensemble de son oeuvre. Évidemment, la quatrième étoile de la semaine n’est pas nécessairement le joueur qui recevra la première étoile de la semaine dans la LNH. Le but est de rendre hommage à un joueur digne de mention, qui pourrait passer sous le radar.

Cette semaine, la quatrième étoile est remise à Maxime Comtois.

POURQUOI MAXIME COMTOIS?

Il n’a fallu que 49 secondes à Maxime Comtois pour inscrire son premier but dans la LNH.

Ce but est le sixième plus rapide de l’histoire de la LNH pour une recrue à son premier match. Comtois rejoint un club sélect, notamment composé de Mario Lemieux et d’Alexander Mogilny.

Comtois a ensuite prouvé que ce but n’avait rien à voir avec la chance en inscrivant un second but à son deuxième match, avant d’ajouter une mention d’aide lors de sa troisième rencontre avec les Ducks.

QUI EST MAXIME COMTOIS?

Maxime Comtois est né le 8 janvier 1999 à Longueuil, au Québec. Au niveau Bantam AAA, il s’alignait avec les Grenadiers du Lac-St-Louis. Il a fait très bonne figure lors de la saison 2013-14 avec une récolte de 34 points en 23 rencontres. Il a ensuite fait le saut dans le Midget AAA la saison suivante, cette fois avec les Grenadiers de Châteauguay. Un total de 56 points en 41 matchs permet à Comtois d’être choisi au troisième rang du repêchage 2015 de la LHJMQ par les Tigres de Victoriaville, derrière Joe Veleno et Antoine Morand.

Comtois fait alors le saut dans la LHJMQ en 2015-16. Il récolte tout juste un peu moins d’un point par match durant la saison. Il représente également le Canada pour les Championnats mondiaux des moins de 17 ans et des moins de 18 ans.

La production de Comtois diminue légèrement la saison suivante, alors qu’il récolte 51 points en 64 rencontres. Le Québécois marque tout de même deux buts en cinq matchs au Championnat mondial des moins de 18 ans. Durant l’été, les Ducks d’Anaheim sélectionnent Maxime Comtois au 50e rang du repêchage de la LNH.

Malgré un bon camp, Comtois retourne à Victoriaville pour sa troisième saison dans la LHJMQ. Sa production explose, alors qu’il marque 44 buts et ajoute 41 passes pour 85 points en 54 rencontres. Il ajoute six points en sept rencontres avec le Canada au Mondial junior. Il permet par le fait même au Canada de mettre la main sur la médaille d’or.

La saison 2018-19 est la bonne pour Comtois qui fait le saut dans la LNH. Il se fait remarquer dès sa première présence alors qu’il bat Martin Jones des Sharks d’un tir entre les jambières, tout cela, après seulement 49 secondes de jeu. Comtois récidive à son deuxième match avec un autre but. Ce début de carrière permet à Comtois de se mériter la quatrième étoile de la semaine dans le monde du hockey.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut